• Le Royaume des Moutiks

[ JEU DE SOCIÉTÉ ] Oriflamme

Mis à jour : mars 26



Vous vous en êtes certainement rendus compte, mais nous sommes très influençables... Dès qu'Instagram met devant nos yeux un jeu que nous ne connaissons pas, nous ne pouvons nous empêcher d'aller à la pêche aux informations le concernant. Et évidemment, la plupart du temps, nous le voulons absolument ! Et pour certains de ces jeux, la tentation est trop forte, comme ce fut dernièrement le cas avec le magnifique "Oriflamme".


Une fois Noël passé (et n'ayant pas eu de jeux de société au pied du sapin...), nous avons décidé d'acquérir ce jeu très rapidement car l'idée de l'avoir ne nous quittait plus. Mais, petite déception en magasin, impossible de mettre la main dessus ! Heureusement, il restait tout de même un exemplaire d'"Oriflamme Embrasement". Comme il n'est pas utile d'avoir le premier pour y jouer, nous sommes évidemment reparties avec.


Entre temps, nous avons été en contact avec Studio H, l'éditeur du jeu, qui nous a gentiment envoyé le premier. Il ne nous restait plus qu'à trouver un troisième joueur pour les tester et c'est désormais chose faite !


Venez avec nous à la découverte de ce jeu machiavélique où toutes les fourberies sont vilement recommandées...


PRINCIPE DU JEU



"Le roi est mort sans descendance. Les familles les plus influentes tentent de prendre le pouvoir par le complot, la ruse et le sang. Vous êtes à la tête de l'une de ces familles."


"Oriflamme" est un jeu d'Adrien et Axel Helsing, illustré par Tomasz Jedruszek et édité chez Studio H. Il a remporté le prix du jeu de l'année de l'As d'Or 2020.


La boîte de jeu comprend :

- 50 cartes Influence (10 de 5 couleurs différentes)

- 70 jetons Points d'influence d'une valeur allant de 1 à 5

- 1 tuile premier joueur

- 1 tuile sens de résolution.


Pour commencer, chaque joueur prend les cartes de la couleur de sa famille (tous les joueurs ont les mêmes cartes). Les familles restantes peuvent être rangées dans la boîte. Elles ne serviront plus.


Chaque joueur mélange ses cartes et en écarte 3 au hasard qu'il mettra de côté face cachée (il aura le droit de les consulter à tout moment). Il jouera donc avec un jeu de 7 cartes. Chaque joueur reçoit également un point d'influence. Les autres points d'influence sont placés à proximité de tous les joueurs et le plus âgé place devant lui le jeton premier joueur, puis place la tuile sens de résolution (celle-ci va rappeler le sens de lecture des cartes tout au long de la partie).



Le jeu se joue en 6 tours qui se déroulent en 2 phases :

- La phase de placement : Le premier joueur va déposer la carte de son choix au centre de la file d'influence face cachée, puis le second joueur (on tourne dans le sens des aiguilles d'une montre) pourra poser sa carte également face cachée avant ou après la première carte posée. Le troisième joueur, lui, pourra placer la sienne à la droite ou à la gauche de la file d'influence, mais jamais entre deux cartes et ainsi de suite, jusqu'à ce que chaque joueur ait placé une carte de sa famille.

- La phase de résolution : On commence par la première carte de la tuile en suivant le sens de résolution. Le propriétaire de la carte a le choix de la dévoiler et d'appliquer le pouvoir de la carte (s'il y avait des points d'influence dessus, il les remporte), ou bien il peut la laisser face cachée et remporte un point d'influence de la réserve qu'il place sur sa carte. Et ainsi de suite, jusqu'à ce que toutes les cartes aient été résolues. Si la carte a déjà été révélée lors d'un tour précédent, le joueur est obligé d'appliquer son pouvoir.



Lorsqu'un joueur élimine une carte, peu importe la famille, il remporte un point d'influence. Si la carte éliminée était toujours face cachée et possédait des points d'influence, ces derniers sont perdus. Les cartes perdues sont placées face visible devant chaque joueur.


Une fois qu'un tour de jeu est fini, le jeton premier joueur passe au joueur à la gauche de celui qui le possédait. On recommence pareil, cependant comparé au premier tour, un joueur pourra placer sa carte sur une carte de sa famille déjà en jeu (qu'elle soit retournée ou non), ce qui permettra de la protéger. Lors de la phase de résolution, seule la carte du dessus sera jouée. Celle du dessous, ainsi que ses jetons d'influence si elle en possède, ne compte pas. Si la carte du dessus est défaussée lors de la phase de résolution, on peut résoudre la carte du dessous. Pensez donc à faire des combos pour des effets en cascade.



Une fois que les 6 tours de jeu ont eu lieu (il reste une carte non jouée pour chaque joueur), la partie se termine, et le décompte des points a lieu. C'est le joueur possédant le plus de points d'influence qui gagne. Les points d'influence encore présents dans la file d'influence en fin de partie ne comptent pas dans le score final (n'oubliez donc pas de les récupérer lors du dernier tour).


En cas d'égalité, c'est le joueur qui a le plus de cartes de sa famille dans la file d'influence qui gagne. Nous concernant, la partie était vraiment serrée jusqu'à la dernière carte puisque deux d'entre nous se sont retrouvés ex aequo et ont dû se partager la victoire !



Extension : Oriflamme Embrasement


" Le temps des intrigues d'alcôves est révolu... Votre famille a étendu son influence, et après un an de lutte sans merci, les enjeux sont plus grands et les rancunes plus tenaces. Alors que les flammes de la guerre menacent de consumer le royaume, plus rien ne vous arrêtera désormais dans votre course vers le trône..."



La boîte comprend :

- 55 cartes Influence (11 de 5 couleurs différentes)

- 70 jetons points d'influence

- 1 tuile premier joueur

- 1 tuile sens de résolution

- 5 jetons Corruption.


Ici, le jeu se passe quasiment de la même façon qu'"Oriflamme" à quelques différences près. Les voici résumées :

- La mise en place : Tout d'abord, chaque joueur prend les 11 cartes de sa famille et le jeton Corruption correspondant, puis met de côté la carte jumeau face visible. Il enlève ensuite, comme pour "Oriflamme", 3 cartes de son jeu au hasard et les écarte.

- La phase de placement : Identique à "Oriflamme".

- La phase de résolution : Identique à "Oriflamme".

- La fin de partie est également la même, ainsi que les décompte des points.

- Les jetons Corruption ont l'effet d'une carte qui vous permettront de vous approprier celle de votre adversaire.



Ce qui est génial, c'est que les 2 jeux peuvent se jouer indépendamment, mais également combinés pour encore plus de possibilités et de rejouabilité. Pour la mise en place, il vous suffira de vous référer au tableau de mise en place fourni dans la boîte de jeu "Oriflamme Embrasement".

Encore plus simple, vous pouvez aussi générer automatiquement votre mise en place sur https://oriflamme.games/ !



Sur les deux jeux, nous retrouvons en tout 21 cartes personnages ou intrigues différentes ayant chacune un pourvoir ou une capacité différente. Evidemment, je ne vais pas toutes vous les énumérer une par une, je vous laisse les découvrir par vous-même, mais pour vous donner quelques exemples, le soldat vous permet d'éliminer une carte adjacente, le décret royal vous permet de changer la position d'une carte n'importe où dans la file sauf sur une carte, la reine gagne 2 points d'influence, ou encore la carte Usurpation permet d'éliminer une carte adjacente (si c'est un personnage adverse, remplacez-le par le même personnage révélé parmi vos cartes écartées, défaussées ou éliminées). Cela vous laisse imaginer un aperçu du nombre de coups tordus que vous pouvez jouer pour gagner.


Alors, maintenant j'ai une simple question à vous poser... Jusqu'où irez-vous pour le trône ?



POUR QUI ?


Les jeux "Oriflamme" sont prévus pour 3 à 5 joueurs, à partir de 10 ans, pour des parties d'environ 20 minutes.

Ils sont disponibles au prix de 15 euros sur le site Philibert.



LES PETITS PLUS


Aucun doute pour moi, "Oriflamme" mérite bien son As d'Or ! Il me faisait tellement envie, et une fois de plus, mon instinct ne m'a pas fait défaut. Nous avons passé un super bon moment à y jouer, mais cependant, je n'ai jamais regardé mes amis d'un regard aussi suspicieux. En même temps, je n'ai jamais pris autant de plaisir à poignarder quelqu'un dans le dos ! Vous allez détester vos amis et vous découvrir une âme avide de victoire prête à tout les coups bas pour remporter la partie !


L'univers, le thème, ainsi que les illustrations m'ont replongés dans l'univers de Game Of Thrones (que j'adore). Vous ne pourrez que voir des similitudes avec Ned Stark dans la peau du seigneur, Aria Stark dans la change forme, Cersei Lannister dans le décret royal, ou encore Jon Snow dans l'héritier. De quoi se projeter dans un univers de complot et de trahison pour la course au trône.



Un des gros point positif des deux jeux est sans nul doute la rejouabilité. Votre jeu n'est jamais le même car avec certaines cartes hors-jeu, il faudra bien analyser les outils différents dont vous disposez à chaque partie pour essayer de bâtir une stratégie gagnante.


De plus, le fait de pouvoir associer les deux jeux fera que vous ne serez pas près de vous lasser de sitôt. Vous aurez toujours de nouveaux combos à essayer de placer (en espérant que vos adversaires ne soient pas plus machiavéliques que vous).


Autre bon point, les cartes sont de très belle qualité. J'aime énormément les illustrations de la boîte de jeu mises en valeur par le vernis sélectif.


Je vous conseille de commencer par le premier jeu "Oriflamme" et de vous faire la main avant de découvrir "Oriflamme Embrasement", ou même d'associer les deux. En effet, le premier est plus accessible et facile à prendre en main. Une fois que vous serez habitué par contre, l'extension est d'autant plus jouissive qu'elle est tactique et vicieuse.


Enfin, les parties sont rapides, les règles sont simples (très faciles à comprendre) , et surtout, à peine la partie commencée, on est plongé dans le jeu ! Je le trouve addictif car soit je veux garder mon trône, soit je veux prendre ma revanche et tous les sacrifices seront bons pour y arriver ! On est sous tension tout au long du jeu, de savoir quelle carte ont été jouées par nos adversaires et s'ils vont réussir à contrecarrer nos plans, ou encore liquider petit à petit notre famille avant que nos complots aient pu porter leurs fruits !


Et le prix, on en parle ? 15 euros pour un jeu si beau et intelligent, qui vous promet de bonnes soirées et des parties endiablées. Ne passez pas à côté !



LES PETITS MOINS


Juste un petit point dû à mon côté maniaque du rangement, mais j'aurais aimé quelques compartiments dans la boîte car là, tout est en bataille et se mélange.



L'AVIS DES MOUTIKS


Encore un jeu qui ne restera pas prendre la poussière sur mes étagères ! Je prendrais plaisir à y jouer encore et encore et à le faire découvrir à mes amis. Nous y avons joué à trois, mais j'ai hâte de pouvoir le tester à 4 ou 5 car je pense qu'il devient encore plus chaotique. La mise en place d'une quelconque tactique doit devenir compliquée vue le nombre de coups bas qui volent de partout. Cela doit nécessiter plus de discussion politiques avec les autres (négociation, promesse, menace, alliance temporaire…) pour essayer de construire une tactique sans se prendre trop de coups bas. "Oriflamme" est un jeu bourré de tension, de choix tactiques, d'interactions, où les têtes tomberont à tout va. Je vous le recommande chaudement !



33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout