• Le Royaume des Moutiks

[ JEU DE SOCIÉTÉ ] Ménestrels

Encore un joli coup de cœur à vous présenter aujourd'hui ! Il s'agit de « Ménestrels » de Bruno Faidutti et Sandra Pietrini, somptueusement illustré par David Cochard, édité chez Sweet Games et distribué par Ludistri. C'est d'ailleurs grâce à eux que nous pouvons vous en parler aujourd'hui et nous les en remercions !



DESCRIPTION DU JEU


« Oyez oyez braves gens ! La grande fête médiévale va commencer ! Le Roi vient d’annoncer sa visite en ville, une opportunité à ne pas manquer pour s’attirer ses bonnes grâces !

Chaque noble haut placé de la région rivalise d’efforts pour organiser le plus beau spectacle. Les ménestrels les plus talentueux du royaume sont invités. Chanteurs, musiciens, conteurs, acteurs, jongleurs ou acrobates, à vous de réunir le plateau le plus prestigieux car le Roi ne rendra honneur qu’à la plus belle des fêtes... »



Dans « Ménestrels », vous vous mettez dans la peau de Nobles (marquis, comte, princesse...) qui veulent impressionner le Roi en lui organisant un spectacle à sa hauteur. Pour cela, il faudra que vous réunissiez les meilleurs chanteurs, ménestrels, danseurs, montreurs d'animaux, jongleurs ou troubadours pour que le spectacle donné devant le roi et sa cour soit digne d'être applaudi !



Dans la boîte, vous trouverez :

- 9 cartes Nobles

- 60 cartes Artistes

- 1 carte Roi

- 2 cartes Aide de jeu

- 40 pièces d’or

- 3 jetons Bulle pour l’évêque.



À savoir qu'il existe 3 packagings différents pour ce jeu (rouge, vert ou bleu), mais cependant, rien de différent à l'intérieur.



Pour commencer, chaque joueur reçoit une carte Noble qu'il peut soit choisir, soit piocher aléatoirement, ainsi que des pièces d'or. Chaque Noble présente une spécificité qui lui est propre, un pouvoir proportionnel à son rang.



Les Nobles sont les suivants :

- Le baron : Il joue en premier et prépare sa fête en dernier.

- L’évêque : Trois fois par partie, il peut dépenser un jeton Bulle pour dire « non » à un joueur qui prend une carte. Le joueur doit alors faire un autre choix.

- Le comte : À la fin de la partie, le comte remporte toutes les égalités pour la richesse, pour les différentes catégories, voire pour la victoire.

- Le duc : Si la carte que le duc a prise lui permet de reconstituer un couple, il peut rejouer. S’il reconstitue un couple d’illusionniste, il rejoue deux fois.

- La Vicomtesse : Elle marque 9 points au lieu de 6/3 si elle est première/seconde pour les acrobates (jaunes).

- Le Vicomte : Même chose que la vicomtesse, mais pour les interprètes (bleus).

- La Princesse : Elle peut regarder la première carte de la pioche avant de choisir sa carte.

- Le Marquis : Il commence la partie avec des pièces d’or supplémentaires.

- Le Prince : Il peut payer une pièce d’or pour prendre 2 cartes gratuites au lieu d’une. À moins de 5 joueurs, il commence la partie avec moins de pièces d’or.


Les cartes Aide de jeu sont mises à disposition des joueurs.



Les cartes Artistes sont mélangées et formeront la pioche et la carte Roi est mélangée parmi les 10 dernières sous cette même pile. Les 4 premières cartes sont retournées sur la table face visible. Elles constituent ce que l'on appelle la place du marché.


Le premier joueur, celui dont le carte Noble possède le plus petit chiffre, débute son tour en choisissant parmi les 3 actions suivantes :

- Il peut prendre une des 4 cartes de la place du marché et la placer devant lui face visible.

- Il peut piocher le première carte de la pioche et la garder secrète (sauf si cela n'est pas possible).

- Ou bien il peut empocher une pièce d'or (car certaines cartes sont payantes, et donc, plus intéressantes à posséder).



Les cartes piochées ou choisies sont placées face à soi en colonnes de même couleurs. Le but est de créer des majorités. Certaines cartes sont bicolores ou tricolores. Un joueur qui prend un tel artiste n’a pas à décider tout de suite dans quelle catégorie il place l’artiste, cela se fait en fin de partie.



Chaque joueur joue ainsi à tour de rôle, l'objectif étant de constituer le meilleur casting possible pour son spectacle avant que le Roi n'apparaisse et ne mette fin à la partie.



Il faut savoir que les couples d'artistes sont très appréciés lors de la représentation et rapportent plus de points, tout comme les femmes que le Roi apprécie particulièrement.


Lorsque la carte Roi est piochée par un joueur ou retournée sur la place du marché, chaque joueur tri ses cartes par catégories de couleurs (pour celles qui possèdent plusieurs couleurs) et procède au décompte de ses points en procédant par majorités (le joueur possédant le plus de musiciens, interprètes, acrobates...).



Voici les détails à prendre en compte lors du décompte :


- Le joueur ayant le plus d’or gagne 2 points.

- Le joueur ayant le plus de musiciens (rouges) gagne 8 points, le second 4 points.

- Le joueur ayant le plus d’acrobates (jaunes) ou d’interprètes (bleus) gagne 6 points et le second 3.

- Le joueur ayant le plus de femmes gagne 4 points.

- Les montreurs d’animaux (verts) rapportent 1 ou 2 points.

- Chaque paire de cartes formant un couple homme/femme rapporte 1 point.



Le joueur ayant le plus de points remporte la partie.


POUR QUI ?


« Ménestrels » se joue de 2 à 5 joueurs, à partir de 7 ans et pour des parties d'environ 20 minutes.

Il est au prix mini de 18,90 euros.



LES PETITS PLUS


Tout d'abord, et cela sautera aux yeux de n'importe qui, les illustrations sont sublimes ! On reconnaît même certaines célébrités parmi les artistes, comme Elvis en Roi, Mick Jagger en joueur de tambourin, Jim Morrison des Doors en chanteur, Prince en prince ou encore le sosie d'un certain Tyrion Lannister...



De plus, le style médiéval y est représenté à la perfection et le choix des couleurs rend le jeu très chatoyant. On ne peut s'empêcher d'admirer chaque carte en cours de partie. Le format choisit pour la boîte est également idéal pour transporter le jeu partout ! Un bon point ! Et le matériel est de très bonne qualité, notamment les petites pièces d'or en nacre.



Ensuite, les parties sont rapides et s'enchaînent facilement grâce aux nombreuses possibilités qu'offrent chaque Noble. Les règles sont acquises en un tour de main ce qui aide à se plonger dans le dynamisme du jeu en peu de temps. C'est un excellent jeu familial, mais aussi à sortir entre amis.



Enfin, c'est un jeu de majorités certes, mais avec des petites subtilités qui font que tout peut se renverser à la fin de la partie. En effet, il y a plusieurs manières de marquer des points et de mettre en place sa stratégie en fonction du jeu des adversaires (bien que les cartes que chacun laisse cachées corsent un peu l'affaire). Chaque joueur pouvant placer ses cartes bicolores ou tricolores comme bon lui semble, tout le monde peut s'avérer vaincu ! Cela apporte une petite dose de suspens lors du scoring final.


LES PETITS MOINS


Nous n'en voyons pas.



L'AVIS DES MAMANS MOUTIKS


« Ménestrels » est une très belle découverte car pour un jeu de majorités, il ne s'avère pas si simpliste que cela ! Il faut savoir faire preuve d'une certaine stratégie pour remporter la partie ce qui place le jeu dans le rang de ceux auxquels on aime jouer encore et encore. Pour l'instant, nous n'y avons joué qu'en duo, mais à plus de trois, il doit être d'autant plus excellent ! Et avec son format de poche, il se glisse facilement dans un sac pour l'emporter partout. Nous sommes conquises !



23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Noir Icône Instagram

©2020 par Le Royaume des Moutiks.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now