• Le Royaume des Moutiks

[ JEU DE SOCIÉTÉ ] Le Bal Masqué des Coccinelles

Mis à jour : mars 26

Dernièrement, nous avons pu découvrir un superbe jeu Matagot, « Istanbul Big Box » dont nous vous avions parlé dans un précédent article. La qualité du jeu nous avait totalement conquises, c'est pourquoi, nous avons voulu tester un jeu de la gamme Matagot Kids pour voir ce qu'il en était. Très rapidement lors de nos recherches, « Le Bal Masqué des Coccinelles » nous a tapé dans l'œil et notre choix s'est donc porté sur lui. Zoom sur ce jeu haut en couleurs...



DESCRIPTION DU JEU


« Le Bal Masqué des Coccinelles » a vu le jour en 2001 et a été crée par Peter-Paul Joopen. Il a remporté le prix du Kinderspiele 2002 et est édité en France depuis 2015 par les éditions Matagot.


Il s'agit d'un jeu coopératif où les coccinelles doivent se maquiller pour arriver au bal avant les fourmis. Et pour ce faire, elles doivent toutes devenir multicolores.


Dans la boîte, vous trouverez :

- 1 plateau de jeu doté d’une aiguille tournante

- 8 coccinelles magnétiques en bois

- 7 fourmis en bois

- 56 pions en bois de 8 couleurs différentes

- 1 tuile table dressée

- 1 livret de règles en plusieurs langues.



La mise en place du jeu se fait de la manière suivante : Chaque coccinelle est dotée de 5 pions de la même couleur et se place sur le pétale correspondant à sa couleur prédominante sur le plateau de jeu. Les fourmis attendent sur le côté de pouvoir commencer à s’immiscer en fonction du résultat donné par la flèche.



Le premier joueur commence par faire tourner l'aiguille. Si la flèche tombe sur une feuille verte, il doit placer une fourmi sur la piste qui leur ait dédiée. Si la flèche tombe sur un pétale de couleur, la coccinelle correspondante va pouvoir essayer de faire un échange de pion avec ses voisines. Si la première refuse et lui tourne le dos, elle repart à sa place. En revanche, tant que les coccinelles acceptent d'échanger leurs pions en se faisant un « bisou », elle continue sa route pour compléter sa collection de pions colorés.



Une coccinelle peut aller au bal si elle obtient 5 points de couleurs différentes sur le dos. Lorsque c'est le cas, il suffit de la placer sur la piste d'attente pour qu'elle patiente avant que ses copines ne la rejoignent.



Mais comment fonctionne cette attraction ? Et bien tout simplement avec un système d'aimants qui soit s'attirent, soit s'opposent. Effet magique garanti pour les enfants !



La partie se termine lorsque toutes les coccinelles sont au bal ou lorsque ce sont les fourmis qui ont gagnés en grimpant jusqu'en haut de leur piste. Le groupe gagnant se retrouve alors autour d'un festin symbolisé par une tuile ronde en forme de table dressée.



POUR QUI ?


Le jeu est conseillé dès 4 ans pour des parties de 2 à 6 joueurs qui durent environs 20 à 30 minutes.

On le trouve à 21,90 euros chez Philibert.



LES PETITS PLUS


Tout d'abord, gros point positif pour nos petits pas toujours bon perdants, c’est un jeu coopératif où la cohésion d'équipe l'emporte. L'ensemble des joueurs gagne ou perd contre l'ennemi commun : les fourmis. Finies les disputes autour du plateau car chacun œuvre pour remporter la partie de façon groupée.



De plus, le jeu est très attractif pour les enfants qui restent sans problème plus de 20 minutes autour de la table pour savoir qui va l'emporter. Ils n'éprouvent aucun lassitude dans ce jeu qui fait travailler leur dextérité, leur mémoire et leur esprit d'équipe.


La mémoire d'ailleurs, gros point positif du mécanisme du jeu. Les petits tentent de mémoriser l'emplacement des coccinelles qui s'attirent pour optimiser leurs essais. L'adulte quant à lui peut raisonner de la même manière pour sauver une partie compromise, mais pas toujours simple de se souvenir comment sont polarisés les aimants ! D'autant plus qu'on ne peut revenir voir une coccinelle avec laquelle nous avons déjà sympathisé... Un petit challenge supplémentaire.


D'une manière général, le jeu n'a rien de bien compliqué et il est très rare de perdre face au fourmis, même si certaines fois, une seule case est restante sur leur piste, faisant trembler nos Moutiks de peur de perdre la partie. Il faut vraiment être très malchanceux au lancé de l'aiguille pour que cela arrive.



Autre point positif indéniable, ce jeu est une mignonnerie absolue ! Comment ne pas craquer face à ce beau matériel coloré et ces petites coccinelles avides de bisous ? Ici, nous sommes totalement conquis ! Éveil aux couleurs garanti, même pour les enfants plus jeunes que l'âge indiqué sur la boîte, sous surveillance bien évidemment vous la petite taille des pions de couleurs.


Enfin, Matagot a pensé à nous parents qui nous tirons parfois les cheveux à retrouver une pièce égarée d'un jeu en ajoutant deux pions de rechange par couleur. Un détail suffisamment rare pour être souligné.



LES PETITS MOINS


Les bâtonnets sont très petits. Méfiance donc en présence de jeunes enfants. Ils sont également un peu complexes à placer sur les coccinelles. Il faut parfois un peu de patience, mais les enfants avec leurs petits doigts y arrivent très bien. Un bon exercice de motricité fine.



La couleur des fourmis (jaune) nous a un peu surprises à l'ouverture de la boîte. Pourquoi ne pas avoir opté pour du noir ?



Enfin, mais c'est vraiment pour chipoter, il n'y a pas de compartiments dans la boîte pour ranger tout ce petit monde, ce qui fait très fouillis quand on aime l'ordre et l'organisation.


L'AVIS DES MOUTIKS


Alice : « Je voulais que la coccinelle rose donne un bâton rose à la coccinelle jaune, mais elle n'a pas voulu son bisou ! Tant pis pour elle, c'est la rouge qui l'a eu ! »



L'avis de maman Moutik : « Le Bal Masqué des Coccinelles » s'assure une longue vie de jouabilité chez nous et ressort plusieurs fois par semaine tellement il est apprécié. C'est un jeu charmant qui invite l’enfant à reconnaître les couleurs, manipuler les petits pions lorsqu’il faut les échanger entre deux coccinelles et aussi travailler sa mémoire. En bref, un jeu bien complet comme on les aime !

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout