• Le Royaume des Moutiks

[ JEU DE CARTES ] Monkey Klash



Qui n'aime pas jouer à un bon petit jeu de cartes super fun où il faut être meilleur que ses adversaires autant en stratégie que dans le clash ? "Monkey Klash" est un jeu de Michel Gonzalvez, illustré par Vincent Batignole, édité chez Débâcle Jeux et distribué par Ludistri. Dans ce jeu de cartes, vous incarnez une tribu de singes où chacun rivalise pour être le plus fort, le plus rapide ou encore le plus rusé afin d'obtenir les meilleurs fruits. Quel genre de singe serez-vous pour arriver à vos fins ? Un bossas, un lozzas ou encore un brutas ?



PRINCIPE DU JEU


"De splendides fruits tombent des arbres et s'entassent dans la clairière. Chaque tribu de singes envoie ses membres tenter de faire la meilleure récolte. Perchés dans les arbres, ils guettent le signal qui les autorisera à se jeter dans la mêlée pour chiper le fruit de leur convoitise. Parfois, ils s'en tirent sans encombre, mais le plus souvent, il leur faudra accepter de partager. Selon la bonne vieille loi du plus fort..."


La boîte de jeu comprend :

- 50 cartes singes : 5 tribus (vert, mauve, bleu, rouge et jaune) de 10 cartes. Chaque tribu possède donc 10 individus : 2 gorilles, 3 chimpanzette, 3 bébés babouins, 1 papy babouin et 1 ouistiti.

- 54 cartes jungle : les fruits (2 cerises, 7 mangues, 5 pastèques, 7 caramboles, 3 grenades, 5 ananas, 3 noix de coco, 1 cacahuète, 8 bananes), 3 statuettes de singes, 8 guêpes, 1 reine des guêpes et 1 bourdon.



Pour la mise en place, si vous n'êtes que 3 joueurs commencez par enlever 3 noix de coco, 4 bananes et 3 guêpes afin d'équilibrer la partie, puis mélangez toutes les cartes jungle et faites en une pioche.


Chaque joueur choisit la couleur de sa tribu et la prend en main. Certains membres de la tribu ont des spécificités que je vous détaillerai un peu après.


Enfin, placez à égale distance de tous les joueurs une carte jungle face cachée, ça sera la pile de fruits mystère. Tout autour de cette pile, piochez autant de cartes jungle qu'il y a de joueurs et placez-y les cartes faces visibles, ce sont les fruits disponibles.


Vous voilà prêts à jouer !


A chaque début de tour, on rajoute une carte face cachée à la pile de fruits mystère et l'on complète les fruits disponibles qui ont été pris par de nouvelles cartes sachant qu'il doit toujours y en avoir autant que de joueurs.



Puis les joueurs jouent en simultané. Chacun va choisir secrètement une carte parmi les membres de sa tribu et la poser devant lui face cachée. Lorsque tous les joueurs l'ont fait, ils prononcent à voix haute "MON-KEY-KLASH" et révèlent leur carte en même temps. Deux étapes interviennent alors :


- Le Klash qui survient seulement si plusieurs joueurs ont joué des singes identiques. Lorsque c'est le cas, ces joueurs et seulement eux, doivent taper la plus rapidement possible sur la pile de fruits mystères. Cela va déterminer leur rang et donc l'ordre de partage ensuite. Le premier joueur à taper sur la piste devient le bossas de ce type de singe à ce tour. le ou les autres deviendront des loozas et se serviront dans l'ordre ou ils ont tapé. Lorsqu'un joueur est le seul à jouer un type de singe différent des autres, il ne tape pas sur la pile et est automatiquement déclaré bossas.


Si un joueur tape sur la pile alors qu'il est le seul à avoir joué un type de singe, il n'avait pas à le faire et devient une brutas. Il devra se servir en dernier. Pour les babouins, le klash se passe quelque peu différemment. Lorsqu'un klash s'engage pour ce type de singe, les joueurs ne tape pas sur la pile de fruits mystères mais directement sur un fruit disponible. S'il est le seul à taper sur cette carte, il la prend directement. Par contre, s'ils sont plusieurs à taper dessus, le système de classement a lieu et le bossas prend la carte tandis que les autres deviennent des loozas et se serviront plus tard.



- Le Partage : Une fois le rang de chaque joueur déterminé peut avoir lieu le partage selon la classification suivante :

- Les premiers à se servir seront les bossas selon leur valeur (gorille>chimpanzette> babouins>ouistiti).

- puis vient le tour des loozas (toujours dans le même ordre).

- et enfin pour finir les brutas (en suivant le même ordre).

Chaque joueur repart avec une carte qu'elle soit à son avantage ou non.


A savoir que les singes suivent une hiérarchie dans la tribu et que certains suivent des règles spéciales : - 1 le gorille : chef de la tribu, il se sert en premier.

- 2 la chimpanzette : en tant que femme du chef, elle se sert en second.

- 3 le papy babouin : il se sert en troisième avant les bébés babouins. Cependant s'il y a un klash de bébés babouins, il sermonne les petits et annule l'attaque. Quand il se servira, le papy bossas distribuera les fruits restants de son choix aux bébés babouins.

- 3 ils se servent en troisième après leur papy, Ils se servent directement en fruits s'il y a un klash sans que le papy n'intervienne.

- 4 la ouistiti, chapardeuse experte, elle délaisse les fruits disponibles et récupère la pile de fruits mystère. Si elle est loozas, elle prend un fruit disponible.



Une fois le partage fait, les joueurs reprennent le singe qu'ils ont joué et le place face visible à côté d'eux, il ne pourront plus rejouer avec lors de cette partie. Les cartes jungle gagnées sont placées devant soi face visible afin que toutes les cartes puissent être consultées par tout le monde jusqu'à la fin de la partie.


Lorsque les joueurs ont joué tous les membres de leur tribu, vient le décompte des points :

- le joueur qui possède le plus de cartes pour un fruit marque sa valeur en points.

- la cacahuète est un joker que l'on peut ajouter à la collection de fruits de son choix (permet de remporter une majorité). Elle ne peut cependant pas compter comme une banane.

- les bananes rapportent 3 points chacune sans condition de majorité.

- les statuettes des trois sages. Le joueur possédant la majorité de ces cartes marque 10 points.

- les guêpes valent 0

- la reine des guêpes inflige un malus d'un point

- le bourdon : vaut 0 point lui tout seul mais fait gagner au joueur le possédant 1 point par guêpe dans sa collection et 2 points s'il possède la reine plutôt que d'en perdre 1.


Pour pimenter le jeu, il est possible de disposer les cartes fruits disponibles face cachées ou bien de cacher les fruits gagnés par les joueurs, voire même les cartes singes déjà jouées.



POUR QUI ?


"Monkey Klash" est un jeu de majorité délirant pour 2 à 5 joueurs, à partir 8 ans, pour des parties d'environ 20 minutes.


Il est disponible au tout petit prix de 10,90 euros sur le site Philibert.



LES PETITS PLUS


Si vous aimez les petits jeux de majorité où il faut bastonner un peu, "Monkey Klash" est idéal ! Autant vous dire qu'à la maison, ce jeu de cartes dynamique sans temps morts avec beaucoup d'interactions a trouvé son public.


En effet, le jeu reste assez simple et pourtant bien tactique avec pas mal de subtilités. Vous retrouverez un mélange de bataille, rapidité et de collection de majorité, 3 modes de jeu qu'on adore et qui fonctionnent très bien combinés ensemble.


A la première lecture de la règle, on s'est dit "Tiens donc, il y en a des choses à retenir pour un petit jeu de cartes, surtout pour l'ordre de distribution", mais en fait, cela est très simple et après un petit tour de chauffe, tout devient plus intuitif. Cela restera quand même plus facile pour un adulte, car il y a pas mal de choses à gérer pour un enfant (enfin je dis ça, mais Soan nous bat la plupart du temps).



De plus, vous ne jouerez pas vos cartes au hasard et aurez toujours un œil sur ce qu'ont joué vos adversaires aux tours précédents afin de savoir quelles cartes ils risquent de jouer à ce tour. Les fruits à disposition ont aussi leur importance. Peut-être qu'un des fruits vous permettra d'avoir une majorité ou peut-être que cela ne sert à rien de l'avoir car dans tous les cas, il ne vous rapportera rien en fin de partie. Jouerez-vous plutôt sur les fruits ou sur les guêpes ? Vous ne laisserez rien au hasard. Mais dans "Monkey Klash" ce n'est pas tout de penser stratégie, car si vous n'êtes pas assez rapide, ce sont vos adversaires qui remporteront les cartes convoitées. Il faudra donc avoir l'œil partout tout en étant très vif ! Nous y avons joué à 3 et je serais curieuse d'y jouer à plus car je pense que cela devient très rapidement un beau foutoir, et là les Brutas doivent être très présents dans le jeu dû à la confusion ambiante !


Ici, on aime bien la carte ouistiti qu'il faut jouer au moment importun. Si vous la jouez au début, il n'y a pas beaucoup de cartes, mais vous êtes pratiquement sûr que personne ne jouera la même carte. Mais si vous la gardez jusqu'à la fin pour avoir le pactole, en espérant que d'autre n'ait vidé la pile juste avant, ça peut être un vrai bonus de folie.


Nous disons également un grand OUI pour les illustrations colorées qui nous plongent immédiatement dans l'ambiance haute en couleurs de la jungle.



LES PETITS MOINS


Il n'y en a pas.



L'AVIS DES MOUTIKS


Soan : "J'adore Monkey Klash ! Je vous bats presque tout le temps, surtout grâce à la ouistiti. J'arrive toujours à avoir un gros tas de cartes ! Et surtout, je suis plus rapide que vous, vous devez être trop vieux (dis sur un ton très moqueur). Les jeux de vitesse c'est vraiment trop cool !!!"


L'avis de Maman Moutik : "Monkey Klash" est un super défouloir avec lequel vous vous amuserez certainement. Une fois l'ordre de distribution des butins assimilé, puis l'attribution des statuts de bossas, loozas et brutas, ainsi que les nombreuses manières de scorer, c'est un pur plaisir ! Comme je vous le disais, un tour de chauffe et ça roule. Nous en tout cas, on adore ! Ça n'a pas fini de Klasher à la maison !