• Le Royaume des Moutiks

[ JEU DE STRATÉGIE ] Ephios



L'année dernière, nous vous avions parlé d'un jeu qui nous avait attiré par son visuel très singulier, tout en noir et blanc. Vous en souvenez-vous ? Il s'agissait de "Strascendance" ! Disto Studio, son éditeur, vont peut-être bientôt ajouter "Ephios" à leur catalogue. Pour avoir scruté sa création sur le compte Instagram de Disto Studio, nous avions déjà craqué sur son univers décalé, avec le style Cyberpunk et haut en couleurs des personnages de ce nouveaux jeu imaginé par Wadri et illustré par Quentin Hell. Nous, les protagonistes nous font penser à ceux du jeux vidéo "Borderland", pour ceux qui connaissent.


Nous allons maintenant vous dévoiler si, comme son prédécesseur, il est tout aussi prenant !


PS : Juste une petite info sur nos photos. Nous avons reçu un prototype du jeu (qui, soit dit en passant est juste superbe), mais il faut savoir que tout le jeu a subi une refonte graphique qui ne correspond donc pas à la version que nous avons reçue, même si la refonte reste dans l'esprit du proto. Cela s'applique notamment aux silhouettes noires des personnages du mode campagne qui seront, bien entendu, dessinées dans la version définitive du jeu.



PRINCIPE DU JEU


"BIENVENUE À EPHIOS ! Un amas urbain et technologique plongé dans la discorde depuis que son Haut Gouverneur a abdiqué. Le siège du pouvoir est donc à portée de main pour celui ou celle qui saura se faire remarquer. Pour cela, il vous faudra user adroitement de vos relations et unir les alliances qui orientent l'opinion publique. Préparez-vous, la course à la popularité vient de commencer."


"Ephios" possède deux modes de jeu : le mode partie rapide et le mode campagne. Nous allons surtout vous parler du mode partie rapide pour vous laisser la surprise du mode campagne.


La boîte de jeu pour le mode partie rapide comprend :

- 1 carte popularité

- 8 marqueurs (2 de chaque couleurs)

- 20 jetons de persuasion

- 5 cartes affinités

- 18 cartes personnages

- 5 cartes alliances/aide de jeu.



Commençons par découvrir les 5 alliances en jeu :

- Le Syndicat : Autrefois, le syndicat ne pesait pas lourd en politique. Mais leur mobilisation lors de la Grande Guerre a permis de faire entendre leurs voix. Leurs convictions sont fortes et chaque jour de nouvelles personnes rejoignent leurs rangs.

- L'Ordre : Cette ancienne branche du Culte a pris son indépendance pour organiser et déployer ses forces armées pendant la Grande Guerre. Ils ont été les premiers touchés par la Discorde des Alliances qui secoue aujourd'hui la ville, mais sont-ils les victimes ou plutôt les architectes de ce chaos ?

- L'Académie : À Ephios, la science a deux facettes. D'un côté la croyance et de l'autre la connaissance et les découvertes de l'Académie. Depuis des années, c'est sur ses banc qu'est formée la nouvelle élite d'Ephios.

- Le Culte : Le Culte est la plus vieille alliance de l'île. On lui doit la découverte, la conquête et les fondations de la cité. Son autorité politique est intangible, mais son dogme, diffusé depuis des centaines d'années, a forgé la morale du peuple.

- La Compagnie : À la tête de cette alliance, se trouve un conseil d'administration composé des riches notables. Leur main mise sur les rouages politiques de la ville n'est plus à prouver et comme son symbole le montre, la compagnie est celle qui paie, mais aussi celle qui encaisse.


Pour débuter, la carte de popularité est placée au centre de la table. Chaque joueur choisit une couleur de marqueur et place son pion correspondant sur la bulle 0% sur la carte popularité et l'autre devant lui pour rappel de sa couleur. Chaque joueur reçoit également 5 jetons persuasion (le reste sert de réserve et est placé à portée de tous), 1 carte affinité dont il prend secrètement connaissance et une carte alliances/aide de jeu (il faut également en placer une à côté de la carte de popularité en la mettant face alliances visible).



Les 18 cartes personnages sont mélangées et forment une pioche face cachée. On prend les 4 premières et on les place au centre de la table pour former la croisée des chemins.


On pourra rencontrer deux sortes de personnages :

- Les personnalités qui appartiennent à des alliances et que l'on devra acheter avec nos jetons persuasion afin de les ajouter à notre main pour pouvoir appliquer leurs effets par la suite, ou les unir pour gagner en popularité.

- Les habitants que nous ne pourrons pas acheter. Il faudra appliquer directement leurs effets puis les défausser.


Chaque joueur chacun leur tour pourront réaliser l'une des 4 actions suivantes :

- Recruter : Vous pouvez acheter une personnalité depuis la croisée des chemins en dépensant autant de jetons persuasion qu'indiqué sur la carte et la rajouter à votre main. Ou vous pouvez acheter la première carte de la pioche en dépensant un point de persuasion.

- Débattre : Vous permet de gagner deux jetons de persuasion en défaussant une personnalité de la croisée des chemins.

- Utiliser : Vous pouvez utiliser l'effet d'une carte personnalité que vous avez en main, ou alors l'effet d'un habitant de la croisée des chemins. Une fois l'effet de la carte joué, cette dernière est défaussée. Certaine cartes peuvent être utilisées à tout moment, même lorsque ce n'est pas notre tour de jouer, et sans que cela compte pour une action. Elles sont symbolisées par une horloge en pictogramme sur la carte.

- Unir : Si deux personnalités de votre main appartiennent à la même alliance, vous pouvez les unir et gagner en popularité. Grâce à cela, vous pouvez augmenter votre marqueur sur la carte de popularité grâce au gain remporté selon l'alliance faite. Lorsque vous unissez des personnalités, il vous faudra utiliser à bon escient votre carte affinité. Elle ne pourra vous servir qu'une seule et unique fois, mais vous permettra de gagner 20 à 10% de gain de popularité en plus.



Une fois qu'un joueur a réalisé l'une de ces 4 actions, vient la fin de son tour. Il ne peut pas avoir plus de 3 personnalités en main. Si c'est le cas, il doit défausser immédiatement les cartes supplémentaires. Puis, il complète la croisée des chemins pour qu'il y ait 4 cartes en jeu et c'est au joueur suivant de jouer.


Le premier joueur à atteindre ou dépasser les 70% de popularité gagne la partie et devient le nouveau ou la nouvelle Haut-e Gouverneur-e d'Ephios.



Voici ce qu'il en ait du mode partie rapide que nous vous conseillons pour vous faire la main sur le jeu. Puis, vous pourrez découvrir le mode campagne qui vous permettra d'en apprendre plus sur Ephios. Dans ce mode, vous jouerez des successions de parties rapides à la fin desquelles vous changerez vos personnalités et vos alliances. Avec ce mode, vous allez découvrir 6 nouvelles alliances correspondants à 20 nouvelles cartes personnalités. Mais pour en savoir plus sur elles, je garde un peu de mystère et vous laisse découvrir le jeu.



POUR QUI ?


"Ephios" est accessible à partir de 12 ans, de 2 à 4 joueurs, pour des parties d'environ 30 minutes.

Une campagne de financement participatif est disponible sur le site Ulule jusqu'au 2 avril. L'objectif initial a été atteint en moins de 24h, mais il faut continuer à les soutenir pour débloquer les paliers à suivre !



LES PETITS PLUS


Comme je vous disais, ce jeu nous avait déjà frappé par son graphisme et il nous a complètement conquises dès la première partie ! Les illustrations sont justes superbes et nous plongent dès le début dans l'univers si particulier du jeu.


De plus, la règle est super simple à comprendre et à appliquer. On se rend rapidement compte qu'on n'a qu'une idée en tête : gagner ! Pas de pitié ! Il faut être stratégique et bien surveiller le jeu des adversaires tout en ayant un coup d'avance sur eux. Par exemple, il ne faut pas hésiter à leurs faire défausser leurs cartes lorsqu'on se doute qu'à leur prochain tour il vont pouvoir unir une alliance au détriment d'une autre action que l'on aurait voulu jouer. Mais nous sommes parfois face à de vrais dilemmes : Faut-il garder une carte pour une future alliance ou en appliquer son effet pour contrer un adversaire ? Ou il n'y a plus qu'à espérer que les autres joueurs ne s'emparent pas d'une carte que vous convoitiez, ou encore croiser les doigts pour être chanceux lors du tirage des cartes. Bref, tout une stratégie !


Ensuite, aucun risque de vous lasser du jeu grâce au mode campagne qui intègre de nouvelles alliances. Vous ne jouerez jamais avec les mêmes car au fil des victoires, le jeu change selon les alliances qui gagnent. Tout est pensé pour une bonne rejouabilité.



Avant de nous lancer dans la première partie, nous nous sommes dit que cela allait être facile de gagner. En effet, il nous faut simplement deux cartes à unir pour gagner des gains de popularité, mais en réalité, il n'en est rien ! Même si les parties sont rapides, nous avons été surprises de la difficulté d'unir nos alliances et de gagner en pourcentage de popularité. Vos adversaires sont bien là pour vous mettre des bâtons dans les roues. Pour l'instant, nous n'avons eu l'occasion d'y jouer qu'à deux joueurs, mais nous avons très hâte d'y jouer à 3 ou 4 car, pour ce jeu où interaction entre joueurs est le maître mot, cela doit rendre les parties encore plus intéressantes.


Dernier gros plus, et non des moindres. Dans "Ephios", le thème et l'univers sont vraiment exploités à fond tout au long du jeu. On le retrouve à tout moment, ce n'est pas qu'un pitch qui nous donne l'eau à la bouche et qui malheureusement ne se transparaît pas une fois la boîte ouverte. En plus, super surprise, le mode classique est accessible en Print and Play sur le site Disto Studio.



LES PETITS MOINS


Aucun, mis à part que nous sommes trop pressées de voir la version finale du jeu ! Le prototype est déjà tellement canon ! Alors, si vous êtes comme nous, vous savez ce qu'il vous reste à faire pour soutenir Disto Studio...



L'AVIS DES MOUTIKS


"Ephios" est un jeu où nous pourrions enchaîner les parties des heures durant ! Très addictif dès la première partie, le mode campagne nous donne toujours envie d'en découvrir plus sur son univers dystopique. Tout est vraiment bien travaillé. Nous n'aurions aucun mal à imaginer des dérivés du jeu, telle qu'une BD ou même un film. En tout cas, nous pouvons affirmer que ce jeu est tout aussi superbe et prenant que le premier jeu de Disto Studio, "Strascendance".


Page du projet Ulule : https://fr.ulule.com/ephios-union-des-alliances/



61 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout