• Le Royaume des Moutiks

[ LOISIRS ] Virtual Room



Aujourd'hui, c'est d'un jeu plus qu'immersif dont je vais vous parler. La réalité virtuelle, vous l'avez sans doute déjà vue dans plus d'un film de science fiction, mais maintenant c'est un concept qui est devenu réalité et qui est accessible ailleurs qu'au cinéma.


En effet, des salles de jeu ouvrent un peu partout en France. Sur Brest, vous trouverez "Virtual Room". Mon mari et moi l'avions repérée depuis déjà un petit moment, mais nous n'avions pas encore eu l'occasion de tester. Notre première expérience n'était pas préméditée. En effet, tonton Moutik étant en vacances dans le coin et nous avions décidé tous les trois de nous faire une sortie dans un bar à jeux. Manque de chance (ou pas), le bar était fermé exceptionnellement ce jour-là. Alors que faire ?

"Tiens, et si on regardait s'il y a des créneaux pour la réalité virtuelle, depuis le temps qu'on en parle ? Cool ! Il y a une place à 18h !". Ni une ni deux, nous réservions l'horaire disponible. Il ne nous restait plus qu'à patienter une petite heure autour d'un verre avant que l'aventure ne commence.



PRINCIPE DU JEU


"Virtual Room" est née en 2016 avec pour mission première d’offrir des expériences uniques de réalité virtuelle collaborative et accessible à tous. Persuadés que le potentiel de cette nouvelle technologie n’en est alors qu’à ses balbutiements, la première aventure voit le jour à Paris en Février 2017 après presque un an de développement. 


Pour commencer, nous avons été accueillis par Alex, le game master. Il est là pour nous expliquer le fonctionnement et nous donner des pistes lors de l'immersion si nous restons coincés à un endroit, ou pour résoudre des bugs s'il s'en produit.


Vous commencez par visionner une courte vidéo vous présentant le matériel, puis chacun va dans une box individuelle de 9 mètres carrés avec ses deux manettes connectées. Alex vient ensuite installer le casque et le régler, puis c'est à vous de jouer !


"Virtual Room" propose pour l'heure deux scénarios. Nous avons donc commencé naturellement par "TIMETRAVEL Chapitre 1 : La faille temporelle". Le pitch de cette mission : "L’équipe Alpha a disparu lors de sa dernière mission, laissant derrière elle des informations vitales devant être récupérées à tout prix : Enfilez votre équipement et partez sur les traces de ces agents perdus à travers le temps !"



Vous vous retrouvez plongé dans un univers où vous allez retrouver vos coéquipiers virtuellement. Vous allez vous attribuer un pseudo, découvrir votre couleur d'équipement et apprendre à interagir avec le décor. Il vous suffit d'appuyer sur la gâchette de la manette pour attraper un objet avec vos mains. Cela est très intuitif et vous allez très vite vous amuser à vous jeter des objets d'un joueur à l'autre ou à vouloir interagir avec tout ce qu'il y a autour de vous.


C'est un jeu où il faut beaucoup communiquer. Tout ce que vous faites, vous le dites à vos compagnons de jeu, car pour avancer, il vous faudra collaborer ensemble. En effet, parfois seul un joueur peut interagir avec un objet dont un autre joueur a besoin dans sa zone pour réaliser une action et passer à l'étape suivante.


Prenez également le temps d'admirer les décors tout autour de vous. Ce n'est pas un speed run !



Moi, ce qui m'inquiétait, c'était de me prendre un mur, car étant dans notre réalité virtuelle, nous n'avons plus conscience de ce qui nous entoure vraiment. Cependant, le jeu est très bien conçu et lorsque vous arrivez trop près du mur réel, un grillage apparaît dans le jeu pour vous l'indiquer. Aucun risque donc de vous y heurter.


Je n'ai pas envie de vous détailler toutes les époques et les univers que nous avons traversé, car je veux vous laisser la surprise. Dommage pour nous, Papa Moutik et moi-même nous étions spoilés sans le savoir. Nous avions vu quelques temps auparavant une vidéo des YouTubers Mac Fly, Carlito, Squeezie et Natoo qui avaient tenté l'expérience de ce scénario et qui disaient justement ne pas tout spoiler. Malheureusement pour nous c'était faux, ils montrent tout ! Donc attendez d'avoir vous même joué le scénario avant d'aller voir la vidéo, ça serait dommage de vous gâcher tout le plaisir.



Tout ce que je peux vous dire, c'est que vous allez voyager et en prendre plein les yeux. Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre, car aucun de nous trois n'avait essayé ce concept auparavant, mais à l'unanimité, nous avons tellement adoré notre expérience que nous y sommes retourné cinq jours plus tard pour découvrir le deuxième scénario "TIMETRAVEL Chapitre 2 : Une menace venue d'ailleurs" dont voici le synopsis : "L’existence de la planète Terre est une nouvelle fois menacée ! Seules quelques sources d’énergie nécessaires pour combattre ce fléau ont été localisées dans le passé, à différentes époques : Vous n’avez que 45 minutes pour aller les récupérer !"


Etant habitués aux escapes games et connaissant la mécanique de ces jeux, nous avons trouvé très facile le premier chapitre. D'ailleurs, il y a plus de 90% de réussite, mais pour une découverte de la réalité virtuelle c'est parfait. Pour le deuxième chapitre en revanche, 50% de réussite seulement. Il n'y a qu'un passage que nous n'avons pas réussi à 100%. Il ne nous a manqué que quelques petites secondes pour finir notre action une fois que nous avions compris comment vaincre notre ennemi. Qu'est-ce que c'est frustrant !



POUR QUI ?


C'est accessible à partir de 10 ans, mais un parent accompagnateur est demandé.

Les aventures sont jouables de 2 à 4 joueurs par équipe et 8 joueurs peuvent jouer simultanément par heure. Dans l'optique de jouer en 2 groupes, il ne vous restera plus qu'à voir en fin de partie quel groupe a eu les meilleurs résultats.

Il faut compter environ une heure de présence en tout : 5 à 10 min pour donner les explications et s'installer, puis environs 45 minutes de temps de jouabilité pour le premier chapitre et environs 55 minutes pour le second, et enfin, débriefer un peu.

Le prix est de 25 euros par personne ce que je trouve tout à fait raisonnable. Les réservations sont possibles sur Internet.

De plus, le jeu est disponible en plusieurs langues : Francais, Anglais, Néerlandais, Allemand, Portugais, Mandarin, Grec et Arabe et est disponible dans de nombreuses villes autres que Brest telles que Paris, Liège, Orléans, Nancy, Lille et bien d'autres indiquées sur le site Internet. D'ailleurs, Paris et d'autres villes possèdent déjà trois scénarios.



LES PETITS PLUS


C'est vraiment une expérience à vivre. La preuve, nous n'avons pas pu atteindre plus de cinq jours avant d'y retourner et il nous tarde de recommencer un nouveau scénario. Nous avons pu constater l'amélioration du jeu entre les deux chapitres. Le second est sorti un an plus tard et les progrès sont nettement visibles. Les décors sont bien plus travaillés et nous pouvons interagir avec beaucoup plus d'objets. Alors j''imagine ce que donnera le prochain chapitre et j'en trépigne déjà d'impatience ! Un troisième scénario devait sortir en ce début d'année, mais la Covid 19 en a décidé autrement, d'autant plus que ce scénario parlait d'une contamination par un virus...


Ensuite, autre point positif, l'immersion est totale. Nous sommes seuls dans un petit box plongé dans le noir avec un casque sur la tête relié par un câble à l'ordinateur central et pourtant nous communiquons et interagissons avec nos compagnons comme s'ils étaient dans la même pièce que nous.


C'est la première fois que je testais un casque de réalité virtuelle et j'ai vraiment adoré plonger et me déplacer dans ces mondes imaginaires. Peu importe où je regardais, que ce soit tout autour de moi, le ciel ou encore mes pieds, rien ne me rappelait à la réalité. À chaque nouveau décor, nous étions tous ébahis par ce que nous découvrions.



L'un des grand points positifs de "Virtual Room" à Brest, c'est Alex qui nous a super bien accueilli et qui est passionné par cet univers. Il a répondu à toutes nos questions et pour nous aider à écrire cet article, il a été super sympa et réactif pour me fournir des photos.


C'est une super aventure à vivre en famille, entre amis, ou encore entre collègues de boulot pour la cohésion d'équipe (possibilité d'accueillir pour les team building de 8 à 50 personnes). Vous pouvez même réserver pour l'anniversaire de votre enfant ce qui fera à coup sûr fureur parmi ses amis.


En plus, vous retrouverez sur votre boîte mail un petit souvenir de votre séance de jeu et une photo souvenir est proposée aux joueurs en fin de session (photo mise sur leur page Facebook sous 48 heures).



LES PETITS MOINS


Ça ne dure pas assez longtemps. En effet, vous êtes tellement immergés dans le jeu et pris dedans que vous ne voyez pas le temps passer. Une partie de 45 minutes nous a semblé durer à peine 15 minutes tellement nous nous amusions.


Dans la même logique, deux scénarios ce n'est pas assez. Nous en voulons plus ! Vivement les prochaines histoires !


Enfin, ce n'est que mon ressenti, mais j'aurais voulu avoir des capteurs sur les jambes. Je ne compte pas le nombre de fois où j'ai voulu shooter dans des objets et où je me suis rendu compte que je n'avais pas de jambes dans le jeu. Je pense qu'Alex doit bien rire en nous observant.


Le poids du casque ne m'a en rien gêné comme j'ai pu l'entendre pour d'autres joueurs, par contre, le cable du casque peut être légèrement embêtant au cour de la partie mais d'un simple geste de main on ne le sent plus.



L'AVIS DES PARENTS MOUTIKS


Papa Moutik : " C'était vraiment une chouette expérience, mais bien trop courte. Vivement les prochains scénarios ! "

Tonton Moutik : " La première fois que je suis allé au Virtual Room de Brest, je ne savais pas à quoi m’attendre. Je n’avais jamais expérimenté ce type de jeu (seulement habitué aux escapes games traditionnels). Tout d’abord, nous avons été très bien accueillis par Alex. Bravo pour l’accueil ! Quant au jeu, j’ai tout simplement adoré ! Nous sommes équipés de manettes et d’un casque de réalité virtuelle qui sont ergonomiquement au top ; même pour ceux qui portent des lunettes. La prise en main du matériel se fait très facilement. La qualité de l’image est très bonne et cela permet de s’immerger dans les univers du jeu très rapidement. Les quêtes à résoudre sont prenantes et il y a beaucoup d’interactions entre les joueurs (fou rire assuré !). Un bémol parce qu’il en faut un : ça passe trop vite ! Un quart d'heure de jeu en plus ne serait pas du luxe. Nous avons tellement apprécié le jeu, que nous n’avons mis que quelques jours pour revenir faire le second scénario. À quand les nouveaux scénario ?! "

Maman Moutik : J'ai adoré l'immersion ! Ça m'a donné envie de posséder des lunettes de réalité virtuelle à la maison pour les jeux vidéos. Je suis très pressée de pouvoir y retourner dès qu'un nouveau chapitre fera son apparition. Pour le deuxième scénario, nous avons essayé de faire venir Tata Moutik avec nous, mais cette dernière n'a pas voulu pensant qu'elle n’apprécierait pas par peur d'être claustrophobe. Je pense pourtant qu'elle aurait apprécié, car à aucun moment je n'ai eu l'impression d'être enfermée, bien au contraire. La prochaine fois, nous arriverons à l'envoyer avec nous.


Pour d'avantage de news, suivez-les sur leur page Instagram : https://www.instagram.com/virtualroombrest/



35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout