• Le Royaume des Moutiks

[ LOISIRS ] Cahem Brest

Vous vous sentez l’âme d’un aventurier, vous avez toujours rêvé d’évoluer dans un roman d’Agatha Christie ou vous adoreriez endosser le rôle d'un de vos héros de jeux vidéo fétiches ? Ne cherchez plus, le fabuleux monde virtuel de Cahem est fait pour vous !



Récemment, une enseigne de la franchise a ouvert à deux pas de chez nous (et quand on vous dit à deux pas, l'une d'entre nous peut s'y rendre à pieds en moins de 10 minutes) et nous n'avons pas longtemps résisté à l'envie de vouloir tester l'expérience face au bel éventail de choix proposé par le parc.


Suivez-nous à travers la découverte de cette salle d'arcade unique dans la région aux décors qui en mettent plein les yeux !


DESCRIPTION DU CONCEPT


Cahem Brest est une salle d'arcade en réalité virtuelle qui propose plus d'une vingtaine de jeux différents dans son catalogue (jeux de tirs, escape games...). Située près de Brest sur la commune de Guipavas (dans la zone de Prat Pip en proximité immédiate de la voie express, permettant un accès facile et pratique, avec également un parking gratuit), elle a ouvert ses portes le 12 juin dernier.



La franchise Cahem a été fondée en 2017 et a déjà ouvert des parcs de réalité virtuelle à Nantes, Lille et Caen. Considérés comme pionniers et experts en divertissement dans la réalité virtuelle, les parcs disposent d'un catalogue riche d'exclusivités.


Cahem est une enseigne jeune mais déjà un incontournable du secteur, notamment parce que la société collabore avec une vingtaine d’experts pour produire ses propres jeux. Allant du médiéval à la seconde guerre Mondiale en passant par l'épouvante, leurs jeux couvrent de nombreux univers fantastiques et périodes historiques. L’objectif est de proposer des expériences sur-mesure et de rester à l’écoute des attentes de sa communauté. Leur devise est d'ailleurs en adéquation avec leur façon de faire : « Vivons la réalité virtuelle ensemble ».


La franchise Cahem, contrairement à d'autres franchises de réalité virtuelle, a la particularité de décorer ses salles. Généralement, vous êtes dans une box neutre où se situe le ou les casques et manettes. Ici, grâce aux zones thématiques dédiées et décorées, l’immersion débute dès l'entrée dans la salle. Les joueurs peuvent réserver des sessions d’une heure, pour 2 à 6 personnes.



Comme nous vous le précisions plus haut, en plus de proposer des jeux connus du public tels que Assassin's Creed, Prince Of Persia ou encore Cyberpunk, Cahem édite également ses propres jeux. Nous en avons d'ailleurs testé un, « Le Mystère du Chaos rampant », dont nous vous parlerons plus bas dans cet article.



Mais attardons nous maintenant sur la salle de Brest. Installée dans 345 m², elle propose différents univers bien marqué avec une décoration travaillée avec soin. Dès l'entrée, un décor post-apocalyptique vous fait face. Chaque détail vous met dans l'ambiance.



À la droite du comptoir, quatre machines de « VR Kat Walk » sont proposées. Muni d’un casque de réalité virtuelle et retenu par un harnais, le joueur peut courir, se baisser et tourner à 360 degrés. Le ressenti est proche de celui d’un manège à sensation forte et dure un peu moins de 10 minutes car assez éprouvant physiquement.



Derrière le comptoir, vous trouverez un bunker avec des objets chinés à Caen, nous a précisé la gérante Vincente Natta. Cette ancienne informaticienne est arrivée dans la région avec son compagnon en 2019 et n'a pas tardé à partir à la recherche du lieu idéal pour mener sa reconversion. Elle et son compagnon ont totalement imaginé et conçu les décors du local.



Un peu plus loin, vous faîtes un bond vers le passé et êtes plongés dans un donjon médiéval avec ses murs de pierres et ses jolis rideaux emblématiques de l'époque. Une salle de réception de 30m² a également été pensée au fond du bâtiment pour pouvoir accueillir des groupes pour des événements types anniversaires, EVG/EVJF, journées teambuilding ou encore des séminaires.



Et sur la gauche du donjon, une entrée mystérieuse incite à la curiosité...



C'est ici que notre première expérience de jeu chez Cahem Brest a eu lieu. Dans cette reconstitution minutieuse d'une pièce de vie d'un manoir hanté, nous avons pu découvrir le jeu « Le Mystère du Chaos rampant » dont voici le synopsis :


« C’est une bien étrange missive qui vous a été remise, en cette journée du 8 Janvier 1924. Et le plus mystérieux, c’est qu’elle est écrite par votre amie, la Veuve Tutor, comme elle aimait qu’on l’appelle, décédée il y a quelques jours dans d’horribles circonstances. Contrairement à son habitude, sa plume était hésitante et tremblante. Et à la lecture, vous devinez la détresse de la Veuve au moment où elle écrivait ses lignes. Elle vous implorait de vous rendre en son manoir hérité de feu son mari afin d’y accomplir son devoir ancestral dans le cas où il lui arriverait malheur… »



Dans cet escape game sur fond de film d'épouvante, vous devez, en équipe de 2 à 5 joueurs, vous échapper du mystérieux manoir qui cache bien des secrets. Le jeu débute dans la pièce principale du manoir où des indices sont dissimulés pour vous permettre d'avancer dans vos recherches, le tout ponctué par une bonne dose de suspens et de frissons.


Sans vous en dévoiler d'avantage sur l'intrigue, nous allons simplement vous expliquer la mise en place du jeu. Accompagnées des Papas Moutiks, nous étions quatre pour ce test. Vincente nous a installé sur quatre postes différents situés aux angles de la pièce. Elle nous a d'abord expliqué l'utilisation des manettes et les boutons qui nous seraient utiles lors de cette session et quelles actions ils engendraient. Nous pouvions interagir avec les objets et les saisir et nous téléporter pour avancer d'une zone à une autre. La gérante de Cahem Brest nous a ensuite mis nos casques de réalité virtuelle en prenant soin de bien les installer pour une vision bien nette des images. La salle est même climatisée pour un meilleur confort durant le jeu.



Vous entrez d'abord dans une sorte de « salle d'attente » pendant le chargement du jeu qui n'est autre qu'une pièce dans une villa très moderne avec une vue imprenable sur une forêt. Nos premiers « wouaw » se sont faits entendre lorsque nous avons vu des oiseaux voler dans le ciel et pu observer nos « mains » virtuelles (oui, il nous en faut peu pour nous extasier).


L'entrée dans le jeu se fait ensuite par une pièce qui donne déjà le ton dans laquelle vous pouvez choisir un pseudonyme à votre personnage, puis une fois que vous l'avez trouvé, le lancement se fait en sélectionnant une étrange statue... Statue qui vous retrouverez rapidement une fois dans le jeu et dont le rôle sera déterminant.


Notre immersion dans ce manoir aura duré un peu moins de 35 minutes. Nous sommes venus à bout du mystère assez rapidement d'après Vincente (vous avez jusqu'à 1h pour vous en sortir), mais quelle super expérience ! Nous sommes repartis avec une vraie âme d'enfants surexcités par ce jeu qui vaut le détour !


Un bref au revoir à Vincente et nous sommes revenus sur nos pas quelques heures plus tard (et oui, notre soirée au restaurant s'était achevée plus tôt que prévu et nous n'avions qu'une hâte : Tenter un nouveau jeu !).



Cette fois-ci, c'est l'univers de Chernobyl qui nous a appelé à lui. Nous avons pris place dans le premier univers visible, à savoir celui évoquant un paysage de fin du monde, et avons débuté notre immersion à la fois historique et émouvante dans ce qui fût une des plus grosses catastrophes nucléaires de notre aire.



Une fois de plus ici, il s'agit d'un escape game à résoudre en équipe. Vous allez devoir tout faire pour que la tragédie n'arrive pas. Vous passerez pour cela à travers des sphères temporelles munis de votre compteur Geiger (ou dosimètre) qui vous indiquera le niveau de radiation tout au long de vos recherches, mais aussi, les endroits stratégiques où chercher.



Ce jeu est à couper le souffle ! Nous avons même battu le record de la salle avec une résolution de l'énigme en 32 minutes et 41 secondes ! Une fois de plus, nous étions super fiers de nous et déjà impatients de retenter une prochaine expérience en réalité virtuelle !


POUR QUI ?


À partir de 12 ans, il est possible d'avoir accès à l'ensemble du catalogue proposé. Il y a aussi quelques jeux accessibles dès 10 ans et des promenades à partir de 8 ans. À l'avenir, il est même prévu qu'un jeu pour les enfants à partir de 4 ans soit proposé.



Les tarifs varient entre 10 et 30 euros par personne en fonction du jeu choisi.


Concernant les horaires, Cahem Brest est ouvert du lundi au jeudi de 14h à 21h, le vendredi de 14h à 23h, le samedi de 11h à 23h et le dimanche de 11h à 20h. Privatisation possible le matin.


LES PETITS PLUS


Tout d'abord, soulignons l’accueil tout en douceur que vous réserve Vincente dès l'entrée dans son bâtiment. La gérante est une réelle passionnée et ça se ressent, si bien que vous vous sentez en confiance et à l'aise dès la première prise de contact.



Pour vous rendre à Cahem, il est préférable de réserver votre jeu à l'avance sur le site pour être sûrs d'avoir celui qui vous fait vraiment envie, mais rien ne vous empêche de vous rendre également directement à la salle pour obtenir les précieux conseils de Vincente si vous ne savez pas vraiment par quel jeu commencer. Certains jeux sont en effets plus experts que d'autres.



De plus, le catalogue de jeux est vraiment impressionnant ! Il y en a pour tous les goûts, que vous soyez joueurs confirmés ou non. D'ailleurs à ce propos, ne craignez pas d'être nul ou inadapté si vous n'avez jamais tenté l'expérience du VR. C'était le cas de l'une d'entre nous, mais l'immersion se fait tellement rapidement qu'il n'y a pas de différence de niveau.



Enfin, vous passerez un excellent moment entre amis ou en famille. Comme un grand nombre des jeux se jouent en mode coopératif, l'aide de chacun est nécessaire et si vous êtes plus de 5 à vouloir tenter l'expérience, il est possible de le faire en deux équipes distinctes pour tenter d'obtenir le meilleur temps. En bref, vous allez lâcher prise et vous éclater ! De notre côté, des idées ont déjà germé concernant nos prochaines sorties. Nous comptons bien faire découvrir Cahem Brest à notre entourage !


LES PETITS MOINS


Ce n'est pas du tout un reproche, mais une constatation : Ce genre d'expérience de jeu se termine toujours beaucoup trop rapidement à notre goût ! Le temps ne passe pas du tout de la même manière. Nous avons tellement envie de prolonger davantage le jeu !



L'AVIS DES MAMANS MOUTIKS


Wouaw ! Nous sommes totalement conquises par le concept, d'autant plus que celui-ci est travaillé et amené à évoluer avec le temps. Nous avons hâte d'y retourner pour tenter d'autres jeux (celui sur l'univers d'Alice nous tente beaucoup, d'autant plus qu'il est réputé comme assez complexe).



Si vous êtes de la région ou de passage, n'hésitez pas, venez découvrir Cahem Brest au plus vite ! Nous vous mettons au défi de battre notre record sur Chernobyl !



3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout