• Le Royaume des Moutiks

[ JEU DE SOCIÉTÉ ] Animètre

Récemment, nous avons découvert Lifestyle Boardgames, l'un des principaux éditeurs, distributeurs et détaillants russes de jeux de société. Leur catalogue regorge de pépites qui donnent vraiment envie (souvenez-vous, nous nous avions présenté « Poulpyz » il y a peu). Cette fois-ci, nous avons pu tester « Animètre », un jeu d'Anthony Pérone, illustré par Ekaterina Izobova qui nous plonge dans un univers adorablement craquant truffé d'animaux de la forêt...



DESCRIPTION DU JEU


« Lièvres, hérissons et souris s'empressent de récolter des pommes et de constituer des réserves pour l'hiver qui s'annonce. Ils grimpent les uns sur les autres pour former des tours d’animaux et ainsi atteindre les branches portant le plus de fruits ! Ils doivent cependant prendre garde aux prédateurs qui se cachent dans les feuilles ! Voyez si vous arrivez à bien estimer la hauteur, et tirez parti des capacités de chaque personnage pour obtenir la plus belle récolte ! »



Dans la boîte, vous trouverez :

- 3 mètres Arbre double-face en tissu

- 72 cartes Animaux (lièvres, hérissons et souris)

- 15 cristaux Pomme rouge

- 35 cristaux Pomme jaune

- Un livret de règles

- Un livret de règles avancées.



Vous allez devoir aider les animaux de la forêt à attraper autant de pommes que possible. Pour ce faire, empilez-les et atteignez les pommes sur un mètre Arbre.


Le mode compétitif À tour de rôle, les joueurs vont poser des animaux de leur main pour créer des tours. Chaque joueur peut construire jusqu'à 3 tours.

À son tour un joueur doit : - Sélectionnez un personnage de sa main - Le placer devant lui pour créer une nouvelle tour, ou l'ajouter à une tour existante - Refaire sa main à 4 cartes. Une fois que tout le monde a joué 9 cartes Animaux, on passe à la récolte des pommes. Les joueurs comparent le somment de leur tour avec le mètre Arbre. En fonction de la hauteur qu'ils ont atteint, ils gagnent des pommes, mais attention aux prédateurs. Pour les faire fuir, vous devez défausser autant de pommes qu'il y a de prédateur dans le secteur. Chaque animal a une capacité qui lui permettra de récolter certaines pommes, ou de ne pas être affecté par les prédateurs.



- Les souris : Elles peuvent grimper dans le creux d'un tronc et y cueillir les pommes, comme si elles étaient sur les branches. Ces pommes ne sont pas accessibles aux autres personnages.

- Les lièvres : Ils peuvent cueillir des pommes grâce à leurs oreilles. On peut donc se servir soit du haut de leur tête, soit du sommet de leurs oreilles pour récolter les pommes selon ce qui est le plus avantageux.

- Les hérissons : Ils ne craignent pas les prédateurs. Inutile de défausser des cristaux Pomme pour les faire fuir.



Lorsque chaque tour a été mesurée et les cristaux Pommes récoltés, procédez au décompte. Un cristal jaune vaut un point, un rouge 3 points (vous pouvez d'ailleurs échanger 3 jaunes contre un rouge en cours de partie s'il n'en reste plus suffisamment dans la pioche). Le joueur avec le plus de points gagne la partie. En cas d'égalité, le gagnant est le joueur avec la tour la plus haute. S'il y a encore égalité, les joueurs se partagent la victoire.


Le mode coopératif


Un mode coopératif « Du stock pour l'hiver » a été pensé. Il se joue comme le mode compétitif sauf que tous les joueurs constitue le stock de Pommes ensembles. Le stock de cartes dans la pioche est réduit à 20 et les joueurs construisent leurs tours en commun. Ils doivent en construire exactement 5 et les icônes Aigle présentes au sommet des cartes interviennent. Au bout de 3 (toutes tours confondes), la partie est immédiatement perdue.


Elle prend fin lorsque l'un des joueurs s’empare de la dernière carte de la pioche, mais les joueurs peuvent aussi décider de mettre fin à la partie plus tôt si cela leur convient.


Pour être victorieux, il faut réussir à cueillir au moins la moitié des points inscrits sous l'arbre selon son niveau de difficulté.



Les règles avancées


Enfin, un second livret de règles a été intégré à la boîte afin de poursuivre l'aventure lorsque vous avez joué plusieurs parties standard en mode compétitif ou coopératif. Il propose en effet de déclencher d’autres pouvoirs en empilant les animaux par famille (exemple : 3 souris empilées peuvent rapporter un cristal supplémentaire...).


POUR QUI ?


« Animètre » est un jeu accessible dès 5 ans, de 2 à 5 joueurs, pour des parties d'environs 15 à 20 minutes.


Il est disponible au prix de 14,50 euros chez Philibert.


LES PETITS PLUS


Tout d'abord, les illustrations sont craquantes à souhait et les cartes animaux sont toutes différentes ! Chapeau à l'illustratrice qui a créé 24 animaux différents pour chaque espèce. Cette petite particularité se prête d'ailleurs à merveille au principe même du jeu, car les animaux sont aussi de tailles différentes, permettant ainsi de jouer stratège sur la hauteur de ses tours.



D'ailleurs, la stratégie, parlons-en. Le fait que chaque espèce confère un pouvoir singulier est très bien pensé et les Moutiks pigent vite qu'un lièvre au sommet d'une tour peut permettre de viser différents niveaux. De plus, le jeu aide bien les plus jeunes à évaluer les distances, ce qui n'est pas toujours si simple, même pour nous, lorsque le mètre est placé loin des tours. On se surprend à tourner la tête dans tous les sens afin d'essayer de deviner si notre estimation est bonne ou non. Et à ce jeu, les enfants brillent une fois encore par leur nez aiguisé !



Les différents modes de jeux proposés sont bien pensés et permettent de varier les parties, d'autant plus que le mode coopératif est souvent très apprécié des plus jeunes. Les règles sont simples à expliquer (une fois assimilées, j'y reviendrai plus bas) et les parties sont rapides et s'enchaînent avec plaisir.



Enfin, la boîte, en plus d'être petite et donc facilement transportable partout, est bien pensée pour y ranger chaque élément !


LES PETITS MOINS


La règle est effectivement très simple à comprendre... Une fois le livret assimilé ! J'ai trouvé la lecture un peu complexe, alors qu'au final, les règles peuvent très bien être bien plus simplifiées. Et surtout, le principe même du jeu n'est pas expliqué clairement dès le début, à savoir que seul le dernier animal de la tour peut cueillir les pommes.


L'AVIS DES MOUTIKS


Alice : « Moi, je fais toujours attention quand il y a des prédateurs au milieu de l'arbre ! Il faut mettre un petit hérisson à la fin pour ne pas se faire piquer nos pommes ! Et les grands lapins, c'est les plus forts, parce qu'ils peuvent attraper très très haut ! »



L'avis de Maman Moutik : « Animètre » est un excellent jeu familial où petits et grands prennent plaisir à jouer ensemble. Un est toujours bien surpris lorsque le résultat qu'on attendait en construisant notre tour n'aboutit pas du tout à ce que l'on pensait et les fous rires ne traînent jamais loin. Un jeu léger qui sonne les cloches du printemps que l'on attend déjà de pied ferme et qui offre une belle rejouabilité grâce aux variantes qui ont été pensées.

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout