• Le Royaume des Moutiks

[ JEU DE RÔLE ] Alice is missing



Le jeu que nous allons vous présenter aujourd'hui a fait beaucoup parler de lui. Il est décrit comme une véritable expérience ludique capable de vous procurer des sensations intenses... Avant notre première partie, nous avons regardé quelques avis le concernant et il y en avait beaucoup de contradictoires entre ceux qui ont été subjugués par le jeu et ceux qui n'ont pas réussi à entrer dedans.


"Alice is missing" est une enquête narrative immersive de Spenser Starke, édité par Origames. Cependant, ne vous attendez pas à mener une enquête comme vous l'avez déjà fait dans d'autres jeux car vous n'allez pas mener l'enquête, mais la créer. En effet, c'est vous, en incarnant vos personnages, qui allez tisser des liens, spéculer et emmètre des hypothèses, mais c'est le jeu qui vous guidera et qui établira le lieu ainsi que le coupable de la disparition d'Alice. En soit, nous rapprocherions plus ce jeu à un jeu de rôles qu'à une véritable enquête. Mais il faut bien avouer que l'immersion est vraiment très présente car l'originalité de ce jeu est que l'on communique exclusivement par téléphone.


Venez, on vous explique tout, ou presque... Mais on peut déjà vous avouer que nous l'avons kiffé !



PRINCIPE DU JEU


"Alice is missing est une expérience ludique en temps réel, entre jeu d'enquête coopératif et jeu de rôle narratif. L'histoire met en scène la disparition d'Alice Briarwood, une élève de première dans la paisible ville de Silent Falls, en Californie du Nord. Pendant la partie, vous incarnez un proche d'Alice. Que vous soyez à distance ou dans la même pièce, vous ne pouvez communiquer que par textos avec votre groupe de joueurs et de joueuses, afin de découvrir des indices et de comprendre ce qui lui est arrivé.


La partie se déroule en une session unique de deux à trois heures. Il n'y a pas de Maître du Jeu à proprement parler, mais l'un-e des joueur-se-s endosse le rôle de Modératrice chargée d'expliquer les règles et de fluidifier la partie. Les 45 premières minutes sont consacrées à la création des personnages, de leurs relations avec Alice, et des liens qu'ils ont entre eux. Les 90 minutes suivantes sont le cadre des conversations par textos entre les personnages, à mesure qu'ils s'approchent de la vérité."


La boîte de jeu contient :

- 1 livret de règles

- 1 carte introduction

- 1 carte X

- 5 cartes personnage

- 5 cartes intentions

- 10 cartes suspect

- 10 cartes lieu

- 8 cartes recherche

- 31 cartes indice

- 1 carte débrief.



Il faudra que chaque joueur possède un téléphone portable pour pouvoir jouer. Pensez à ce qu'ils soient chargés. Une tablette ou un ordinateur est également nécessaire pour faire défiler la bande son et le minuteur.


Enfin, il vous est possible de télécharger des fiches notes, le guide de jeu ainsi que 10 affiches "Avis de disparition" représentant 10 Alice aux physiques différents et de les imprimer.


Le modérateur du jeu aura pris soin de bien s'imprégner des règles du jeu avant de lancer la partie en l'expliquant aux autres joueurs. Le modérateur aura la même expérience de jeu que les autres joueurs à la différence que c'est lui qui fera les explications, qu'il recadrera la partie si besoin, et qu'il incarnera le personnage Charlie Barnes.



Le modérateur commence par expliquer aux autres participants tous les systèmes de protection du jeu, afin qu'aucun joueur ne se sente mal à l'aise ou en souffrance émotionnelle. En effet, "Alice is missing" traite de la disparition d'une adolescente et on peut imaginer que beaucoup de sujets sensibles, difficiles ou glauques pourront être évoqués (conflits intra-familiaux, souffrance, mort, violence, jalousie, sentiment d'impuissance...).


Avant de commencer, chaque joueur va devoir dire s'il ne veut pas qu'un thème soit évoqué dans l'histoire comme les abus sexuels, les violences sur enfants ou autres. Si un sujet venait à déplaire en cours de partie, le joueur pourrait utilisé la carte X et les autres joueurs ne parleraient plus de ce sujet sans poser de question.


On clarifie donc les limites concernant les sujets à ne pas aborder et des filtres pour les sujets qui peuvent être abordés, mais pas en détails (par exemple, on peut parler d'une araignée, mais si quelqu'un a mis un filtre sur ce sujet, on ne rentrera pas dans les détails tels que ses pattes velues, ses crochets, la toile qu'elle vient de tisser... ou bien d'un meurtre sans rentrer dans les détails morbides ou glauques).



Une fois ceci fait, s'en suit 45 minutes de préparation ou tous les joueurs ensemble vont créer leur personnage, les relations qu'il ont entre eux et le monde fictif où ils évoluent. Le modérateur va alors lire à ce moment-là la carte d'introduction qui indique le cadre du lieu où se passe l'histoire, puis une affiche disparition sera prise au hasard. Cette affiche décrira physiquement Alice et pourra aider les joueurs dans l'idée du caractère qu'il se font de la disparue.


Chaque joueur va ensuite choisir un personnage, sachant que le modérateur a d'office Charlie Barnes qui est "celui ou celle qui a déménagé". Les autres personnages disponibles sont Jack Briarwood, son grand frère; Dakota Travis, sa meilleure amie; Julia North, sa petite amie secrète et Evan Holwell, son amoureux transi.


Chaque joueur reçoit la carte de son personnage. Les cartes personnage sont découpées en plusieurs parties :

- Le nom avec l'intitulé

- Le contexte, qu'il faudra argumenter dans votre description

- Votre secret : que vous devrez dévoiler à au moins une autre personne au cours de la partie

- Le sujet du message vocal que vous devrez laisser à Alice.



Ensuite, chaque joueur se voit recevoir une carte intention au hasard. Ces cartes intention sont divisées en deux parties :

- Les motivations du personnage qui vont vous permettre de vous créer un trait de caractère ou une personnalité.

- Deux relations qui seront attribuées à deux autres personnages. Par exemple, "je m'entends bien avec toi", ou "je ne t'ai jamais pardonné"...



Une fois ses cartes en mains, chaque joueur va commencer à créer le personnage qu'il va incarner tout au long de la partie : sa description physique, sa matière préférée, sa vie de famille, ses traits de caractères, ses passions, sa popularité... Il faudra aussi commencer à essayer de trouver des idées pour répondre au contexte, au secret et à sa relation avec Alice qui vous ont été attribués. Cependant, cela ne sert à rien d'avoir des idées trop précises car les réponses pourront être influencées par celles des autres membres du groupe et il faut veiller à ce que tout colle au maximum. Tous les personnages se connaissent, sont amis ou l'ont été et mênent ensemble l'enquête pour retrouver leur amie.



Lorsque les premières idées sont trouvées, chaque joueur présente son personnage, en commençant par Charlie, sans dévoiler son secret. Il ne faut pas hésiter à poser des questions pour connaitre le plus de renseignements possible et étoffer la description du personnage. Il n'en sera que plus facile de s'immerger dans le rôle. S'en suit les relations entre les personnages. Elles sont à sens unique et ce qui est ressenti par un personnage envers un autre ne l'est peut-être pas en retour.


Maintenant, les joueurs s'échangent leurs numéros de téléphone et changent leurs noms par ceux de leur personnages. Nous, nous avons utilisé Messenger qui se prête très bien à ce genre de communication car nous avons navigué entre conversation groupée et conversations perso.


Ensuite, est venu le temps d'enregistrer sur votre dictaphone un message vocal : le dernier message que vous avez laissé à Alice avant d'apprendre sa disparition. Il n'en sera que plus émouvant si vous arrivez à y glisser votre secret. Ils seront tous écoutés en fin de partie.



Pendant que tous les joueurs enregistrent leur message, le modérateur continue l'installation du jeu en disposant en deux rangées un exemplaire de chaque carte suspect et lieu. Il y aura donc pour les suspects : Bria Brown, l'harceleuse; C.J Wallace, la personne louche; Mr Halvert, le prof d'histoire; Ryan Groggins, l'ex petit-ami et David Nelson le mec populaire. Pour les lieux, nous retrouvons : le parc national de Kalisto Rivers; la boîte de nuit, le Dripping Dagger; la vieille grange sur Cambridge Street; le phare sur les falaises de Howling Sea et la gare de Silent Falls.


Le modérateur prend également les cartes indice et prend au hasard une carte de chaque valeur (il y en 3 de chaque pour 3 versions possibles à chaque fois). Le modérateur garde pour lui la carte 90 minutes et distribue les autres aux autres joueurs de façon à ce qu'un joueur ne révèle pas deux fois de rang un indice. Les cartes sont laissées faces cachées devant chaque joueur.



Une fois ceci fait, et lorsque tous les joueurs ont fini leur message, il va falloir créer une situation pour chaque lieu et chaque suspect. Les joueurs vont sélectionner une à une les cartes et décrire en quoi ils trouvent ce lieu ou ce suspect louche et pourquoi il est susceptible d'être lié à la disparition d'Alice. Il ne faut pas hésiter à prendre des notes sur sa fiche. Une fois toutes les cartes traitées, elles sont remélangées à leurs pioches respectives.



Le fonctionnement des cartes indice est ensuite expliqué. Lorsque le jeu démarre, on lance la bande son qui comprend également un minuteur. Les joueurs doivent surveiller ce minuteur et lorsque le compte à rebours indique le numéro d'une carte, son propriétaire la retourne et prend quelques instants pour en prendre connaissance sans la lire aux autres. Il sera demandé de dévoiler une carte lieu ou un suspect en prenant la première carte de leur pioche. Le joueur qui l'a piochée indique à voix haute le nom de la carte et va se servir de ce lieu ou de ce suspect pour répondre à la question suggérée sur la carte. Puis il lui faudra trouver un moyen d'introduire ces nouvelles informations dans le fil de la discussion.



Il ne reste qu'un dernier type de cartes à expliquer, les cartes recherche, qui vont permettre de découvrir des objets dans des lieux spécifiques. On peut en prendre si une carte indice nous invite à le faire ou si on souhaite de notre propre initiative aller visiter un lieu à la recherche de quelque chose. Ils servent si les joueurs sont coincés dans leur récits et qu'ils cherchent à le relancer.



Puis le modérateur lit le guide du jeu (puis le laisse à disposition de tous) et demande à tous si tout est clair. Si c'est le cas, la partie peut commencer ! Chaque personne peut aller s'installer où il le souhaite du moment où il a un œil sur le minuteur et qu'il peut dévoiler les cartes suspect et lieu.


Le modérateur lance la bande son, il devient dès lors impossible de communiquer directement, seuls les textos sont autorisés (sauf cas de nécessité absolue), découvre la carte indice 90 et le jeu démarre. C'est parti pour 90 minutes d'enquête intense...



Une fois les 90 minutes écoulées, vous savez ce qui est arrivé à Alice. Ecoutez les messages vocaux enregistrés en début de partie, puis le modérateur retourne la carte débrief et en suit les instructions.


La phase de débriefing va permettre aux joueurs de reprendre pied dans la réalité en douceur et de sonder les impressions des autres joueurs. Toutes les interrogations vont pouvoir être clarifiées.



POUR QUI ?


"Alice is missing" est une enquête narrative immersive pour 3 à 5 joueurs, à partir de 16 ans car c'est un jeu qui peut aborder des sujets difficiles. Il faut compter 2 à 3 heures de jeu.


Il est disponible sur le site Philibert au prix de 17,90 euros.



LES PETITS PLUS


Quelques jours avant de tester "Alice is missing", nous nous disions justement que nous aimerions découvrir les jeux de rôle et regardions ce que qui était proposé en pack de départ. Et bien, je pense que ce jeu nous a donné un bon avant-goût. En effet, comme je vous le disais en introduction, ne vous attendez pas à mener une enquête comme vous l'entendez en interrogeant des gens, trouvant des indices, et à la fin voir si votre théorie était la bonne. Non ! Ici, vous créez l'histoire. Vous êtes une bande de potes et vous spéculez entre vous comme vous le feriez dans la vraie vie. Les cartes indices sont là pour vous donner de nouvelles pistes pour imaginer telles ou telles histoire avec un personnage ou un lieu en particulier. Le jeu vous dira l'état dans lequel vous retrouvez Alice et ou, mais ça sera à vous d'imaginer pourquoi elle est là et pourquoi ce suspect lui a fait cela... Tel un travail d'auteur, vous remplissez votre trame. Voilà pourquoi pour nous c'est plus un jeu de rôle qu'un jeu d'enquête.




Par contre, pour ce qui est de l'immersion, nous sommes OK à 100% pour dire que cela fonctionne du tonnerre ! En tout cas, pour nous. Je n'oublierais jamais la tête que Mélanie (qui interprétait Julia, la petite amie secrète) apprenant d'une façon assez abrupte qu'Alice était enceinte au fil d'une conversation de groupe ! La surprise totale , et en même temps, la déception d'avoir été trahie par son amoureuse qui ne lui en avait pas parlé...



Au fait, pas d'inquiétude, je ne vous spoile rien en vous parlant de la grossesse d'Alice, car c'est une idée qui sortait tout droit de mon esprit. C'est d'ailleurs pour cela que vous pouvez jouer une multitude de fois sans revivre la même aventure, d'autant plus si vous jouez avec un nouveau groupe de joueurs qui partira sur des idées neuves. Cependant, il peut être difficile de repartir à zéro au niveau du scénario si vous avez déjà interprété un personnage, vous serez tenté de réutiliser les même trait de caractère. D'ailleurs, on s'attache beaucoup à son personnage et il n'est pas si facile de le laisser en fin de partie. On voudrait vivre de nouvelles aventures avec lui. C'est de ce fait que c'est très cool d'avoir 10 portraits différents pour Alice afin de s'imaginer une toute autre personne à chaque fois. Cela influence beaucoup sur les pistes de départ.




Votre imagination est votre seule limite, et également le fait de coller au scénario de vos coéquipiers. Vous pouvez partir dans des histoires de drogue, de grossesse, de fugue, de vol, de braquage, d'amour interdit, de tromperie... Vous pouvez même ajouter des idylles avec des loups garous et des vampires, rien ne vous en empêche.


Le fait de jouer sur des téléphones aide à l'immersion et surtout permet de parler beaucoup plus librement que si l'on était à l'oral ou on n'oserait peut être pas autant (notamment pour les plus timides). En parlant d'immersion, nous y avons joué à 3 autour d'une table. La prochaine fois que nous y jouerons, nous ferons en sorte de ne pas nous voir en nous mettant chacun dans notre coin, car là, nous ne pouvions pas nous empêcher de guetter les réactions des autres joueurs où de dire un ou deux petit mots à voix haute.



Nous n'avons pas vu le temps passer, et même si le livret de règles nous indique qu'il se peut qu'il y ait des temps mort dans la discussion et que cela est tout à fait normal, nous ne l'avons pas ressenti. Nous avions une conversation de groupe et chacun discutait en privé avec les autres personnages chacun de son côté ce qui fait que nous avions de quoi faire, entre poser des questions, imaginer des ragots, ou lancer des fleurs aux personnages avec lesquels nos relations ne sont pas au beau fixe, autant vous dire que l'on ne s'est pas ennuyé. Le jeu tourne donc très bien à trois et je suis curieuse de le tester à plus.


Enfin, pour tout vous avouer, le livret de règles est assez alarmiste et insiste beaucoup sur le fait que le jeu peut être dérangeant à cause des sujets sombres qui peuvent y être abordés. Nous n'avons pas eu besoin de poser de limite en début du jeu et à aucun moment nous n'avons ressenti de malaise. Etions nous trop gentilles dans nos théories ou avons-nous un cœur de pierre ? En tout cas, les filtres et les limites sont de bon moyens d'éviter des malaises au cours du jeu. Ici, personne n'a pleuré en fin de partie. Nous étions surtout très impatientes de débriefer de toute l'histoire !



LES PETITS MOINS


Il y a quelques points qui nous ont dérangé, mais qui n'ont gâché en rien notre aventure. Tout d'abord, on trouve dommage que les avis de recherche ne soient pas fournis dans la boîte de jeu et qu'il faille les imprimer, même sous format de cartes ça aurait été chouette.



Le livret de règles est long et on trouve pas mal de redites. Au final, c'est surtout le guide de la modératrice qui sert.


Enfin, le minuteur n'est pas facile à surveiller car nous sommes plongés dans le jeu. Il faudrait un petit bip pour indiquer le compte à rebours. Cela m'est arrivé de me dire "attention, il faut que je surveille, je dois prendre ma carte indice dans 1 minute" et de complètement l'oublier car j'étais prise dans ma lecture des messages. Comme quoi, c'est vraiment très immersif !



L'AVIS DES MAMANS MOUTIKS


Vous l'aurez sûrement compris, nous avons véritablement adoré "Alice is missing" ! Une fois la partie finie, le débrief fait et tout le monde rentré chez soi, on était toujours en train d'y penser. "Et si j'avais eu cette idée ?", "Tiens, la prochaine fois que j'y jouerai, je partirai dans telle ou telle direction"...


Je pense qu'il faut l'essayer pour se faire son propre avis (en plus, il n'est pas cher du tout), car même si nous l'avons surkiffé, je me doute bien qu'il ne plaira pas à tout le monde. Il y a des gens qui n'arriveront peut être pas assez à se lâcher ou qui n'accrocheront pas à l'utilisation prolongée du téléphone, mais avec le bon groupe de joueurs, ce jeu est une véritable pépite !


Nous ne serions pas contre une nouvelle boîte avec un nouveau pitch ou encore une extension avec des nouveaux personnages ou lieux. En tout cas, nous ça nous a donné envie d'explorer l'univers du jeu de rôle et surtout, l'espace d'un après-midi, nous avons pu nous glisser dans la peau d'une héroïne de Pretty Little Liars. Si vous ne connaissez pas la série, c'est l'histoire d'une fille, Allison, qui disparaît, et ses 4 amies enquêtent sur sa disparition. Il y a énormément de rebondissements dans l'intrigue et de thèses quant à ce qui lui est arrivé, que je ne peux pas m'empêcher de faire le rapprochement ! Le jeu a même donné envie à certaines de se faire un jeu de rôle grandeur nature pour Halloween.

Enfin pour finir, petite info trouvée sur le site de Renegate :"Paramount vient d’annoncer l’adaptation d’Alice is Missing en film". On a déjà hâte !