top of page

[ JEU DE CARTES ] Rainbow 7



S'il y a bien un type de jeux qui fonctionne toujours avec le plus grand nombre, et qui est facile à transporter et à sortir, ce sont les jeux de cartes, et "Rainbow 7"ne fait pas défaut. Lorsque nous avons reçu le jeu "Myriades" de la part de son éditeur Ghost Dog, nous avons eu l'agréable surprise de découvrir un second petit jeu dans le colis, que nous nous sommes empressés de découvrir.


"Rainbow 7" est un jeu de cartes de défausse créé par Alexandre Emerit et Antoine Davrou, et illustré par Ian Parovel. Serez-vous assez chanceux pour éviter l'orage et voir l'arc-en-ciel ?


PRINCIPE DU JEU


La boîte de jeu comprend :

- 49 cartes Couleur de valeurs 1 à 7 et 7 couleurs différentes

- 4 cartes Rainbow (jokers)

- 36 jetons Pluie.



Pour la mise en place, commencez par sortir les cartes de valeur 7 du jeu car elles possèdent toutes des pouvoirs et sont des atouts (les autres joueurs doivent piocher une carte, le joueur actif désigne un autre joueur qui doit prendre un jeton Pluie dans la réserve. Le joueur actif ne pioche pas à la fin de son tour et se défausse d'un jeton Pluie).


Mélangez les autres cartes puis distribuez en 6 à chaque couleur. Puis distribuez au hasard à chaque joueur une carte de valeur 7 afin que chacun commence avec une main de 7 cartes.


Toutes les cartes restantes sont mélangées entre elles et forment la pioche. On retourne les 3 premières cartes de la pioche et on les dispose en ligne face visible à côté afin de former 3 défausses distinctes.


Le premier joueur est le joueur le plus coloré pour la première manche, et pour les prochains tours, ce sera le joueur à gauche du gagnant de la manche précédente.


A son tour de jeu, le joueur a le choix entre 3 actions :

- Défausser des cartes :

- Solo : Le joueur défausse 1 seule carte, n'importe laquelle. Cependant, si c'est un 7, il n'applique pas son effet.

- Valeur : Le joueur défausse trois cartes ou plus de même valeur (par exemple "Cartes de valeur 5").

- Couleur : Le joueur défausse une suite continue de 3 cartes ou plus de même couleur (par exemple 1, 2 et 3 de couleur rouge).



Les cartes sont défaussées dans l'ordre choisi par le joueur dans l'une des trois défausses. Puis le joueur finit son tour en piochant 1 carte sur le dessus de la pioche ou sur l'une des deux autres défausses. A savoir que si une défausse de valeur ou de couleur comprend un ou plusieurs 7, le joueur actif doit jouer tous les effets les uns après les autres dans l'ordre qu'il le souhaite. De plus, les cartes Rainbow (multicolores) sont considérées comme des cartes de n'importe quelle couleur et de n'importe quelle valeur et comptent 0 point dans une main.


- Annoncer un Rainbow : A son tour, le joueur actif peut annoncer un Rainbow si la valeur des cartes de sa main est inférieure ou égale 7. Par exemple, il a une carte de valeur 1 et une autre de valeur 3, il va alors dire Rainbow 4 et cela va mettre fin à la manche. Tous les joueurs vont dévoiler leur main et l'on passe au décompte des points.



Si aucun autre joueur n'a une valeur totale inférieure à celle du joueur ayant annoncé le Rainbow, alors celui-ci gagne la manche et les autres joueurs se prennent une averse et donc 2 jetons Pluie.


Par contre, si au moins un autre joueur a une valeur totale de cartes inférieure, le joueur actif subit un orage et prend 3 jetons Pluie tandis que les autres joueurs n'en prennent pas.


- Réaliser un perfect : C'est lorsqu'un joueur arrive à défausser toutes les cartes de sa main. Il gagne donc la manche et tous les autres joueurs subissent un crachin et doivent prendre 1 jeton Pluie de la réserve.


La partie prend fin dès lors qu'un joueur possède un total de 7 ou plus de jetons Pluie. Le joueur ayant le moins de jetons Pluie en sa possession gagne la partie. En cas d'égalité, le joueur ayant la plus petite valeur de main lors de la dernière manche l'emporte.



POUR QUI ?


"Rainbow 7" est un jeu pour 2 à 5 joueurs, à partir de 7 ans, pour des parties d'environ 20 minutes.

Il est disponible au prix de 11,90 euros sur le site Philibert.



LES PETITS PLUS


"Rainbow 7" se révèle être un jeu de cartes très addictif qui ne demande qu'à enchaîner les parties une fois commencé. Nous y avons beaucoup joué à 2 et même si j'avoue qu'il faut quand même mélanger les cartes assez souvent, il tourne très bien, et on le fait donc sans problème. A plus de joueurs, les tours sont un peu plus longs.



Il est rapide à mettre en place et à jouer, ce qui fait qu'on le sort beaucoup. De plus, les parties sont frénétiques et fun. Il n'y a pas de temps mort et il faudra compter sur la chance du tirage et bien cogiter au coup que l'on va jouer (en espérant que les autres joueurs piochent ou défaussent leur carte dans la défausse qui nous intéresse). Il ne faudra pas oublier non plus qu'une fois que vous avez défaussé des cartes, vous en repiochez et il n'est donc pas si facile de faire un perfect.


Nous aimons aussi la règle d'annoncer son Rainbow en devant avoir une valeur plus faible que les autres joueurs, car cela peut souvent être source de surprise. Une personne peut avoir 3 cartes en main, mais avoir un résultat de faible valeur (notamment s'il possède un joker).


Vous l'aurez compris, "Rainbow 7" est un jeu malin et addictif qui va beaucoup sortir cet été à la maison.



LES PETITS MOINS


Certains pourraient être frustrés de devoir trier les 7 avant chaque manche, mais cela se fait rapidement je trouve.



L'AVIS DES MOUTIKS


Soan : "Il est cool comme jeu ! J'aime bien pouvoir me défausser de plein de cartes en même temps et réfléchir à quelle combinaison je vais essayer de faire plus être le plus efficace !"


L'avis de Maman Moutik : "Rainbow 7" a mis des couleurs dans nos week-ends pluvieux (vive la Bretagne), mais nous allons prendre autant de plaisir à y jouer maintenant que le soleil pointe le bout de son nez. Commencer à y jouer c'est tomber addict ! Ici, nous aimons beaucoup les jeux de cartes rapides où l'on peut enchaîner les parties, et celui-ci nous plaît énormément ! D'ailleurs, je me referais bien une petite partie !





Commentaires


bottom of page