• Le Royaume des Moutiks

[ JEU D'OBSERVATION ] Mia London et l'affaire des 625 fripouilles



Ce jeu, je l'ai découvert sur Instagram lors de sa sortie, et évidemment, quand un jeu a l'air super beau, super cool, avec un matériel superbement illustré, très attractif et que je suis persuadée qu'il plaira aux Moutiks, je suis obligée de craquer ! C'est pour cela qu'il a rapidement rejoint les étagères de notre ludothèque. Et en effet, après y avoir joué encore et encore, et même prêté aux copains, "Mia London" d'Antoine Bauza et Corentin Lebrat, illustré par Nikao et édité chez Scorpion Masqué, a rencontré un franc succès auprès de tout le monde ! Ce qui ne nous surprend pas quand à sa nomination au Spiel Des Jahres 2021 dans la catégorie Jeux Enfants.



PRINCIPE DU JEU


"Mia London, la fameuse détective, fait appel à vous afin de résoudre une affaire affolante ! Une féroce fripouille a commis un affreux méfait. Il faudra identifier le fripon parmi les 625 suspects pour le coffrer. Observez bien les indices et reformez le portrait du facétieux filou."


Le jeu comprend :

- 4 carnets d'enquête

- 40 cartes accessoires (10 chapeau, 10 lunettes, 10 moustache et 10 nœud papillon).


La mise en place est très simple. Chaque joueur se munit de son carnet d'enquête et on sépare les 4 types de cartes accessoires, puis on forme un pile face cachée de chaque type. On enlève une carte de chaque pile, sans que personne ne voit la face visible et on les range dans la boîte. Ces 4 cartes formeront le portrait du vilain recherché.



Pour découvrir le crime commis sur lequel vous allez enquêter, ouvrez l'un des carnets et tournez les bandes au hasard. Vous n'avez plus qu'à lire la page de gauche qui vous décrira le méfait de la fripouille.


Le jeu se joue en 4 manches :


- 1ère manche : Prenez la pile des cartes chapeau et le joueur qui a été désigné comme "chef enquêteur" retourne les 4 premières cartes en les disposant sur la table de gauche à droite face visible. Comptez environ 2 secondes entre chaque carte révélée. Une fois les 4 cartes révélées, on continue à dévoiler les 4 prochaines en les posant sur les 4 premières toujours de gauche à droite et ainsi de suite jusqu'à ce que la pile soit vide. Une fois que toutes les cartes ont été révélées, chaque enquêteur prend son carnet d'enquête et retrouve la bandelette où figure le chapeau qu'il croit être celui du monstre recherché (celui qu'il n'a vu qu'une fois lorsque les cartes défilaient). Puis, chaque joueur referme le rabat gauche pour enregistrer sa réponse et ferme son carnet.


- 2ème manche : C'est au tour des lunettes d'entrer en jeu. On procède de la même façon sauf qu'on se limite à 3 piles de cartes dévoilées avant de les recouvrir avec les autres. Puis rebelotte, les enquêteurs enregistrent leur réponse dans leur carnet.


- 3ème manche : La moustache. Tout pareil, sauf qu'on diminue encore d'une carte, et on en découvre seulement 2 avant qu'elles ne soient recouvertes par les autres.


- 4ème manche : Les nœuds papillons. Il n'y aura qu'une seule pile et chaque nœud papillon dévoilé sera automatiquement recouvert par le suivant.



Une fois que chaque enquêteur pense avoir démasqué le voyou, chacun ouvre son carnet pour révéler la fripouille qu'il pense être celle que l'on recherche. Le chef enquêteur sort les 4 cartes accessoire mises de côté en début de partie et représentant le coupable. Le joueur qui a identifié correctement le plus grand nombre d'accessoires l'emporte.


En cas d'égalité, c'est le joueur qui a identifié correctement l'accessoire le plus bas dans le carnet qui gagne.



POUR QUI ?


"Mia London" est un jeu de mémoire et d'observation pour 2 à 4 joueurs, à partir de 5 ans, pour des parties d'environ 10 minutes.


Il est disponible au prix de 18 euros sur Philibert.



LES PETITS PLUS


"Mia London" est idéal à jouer avec vos enfants car une fois n'est pas coutume dans un jeu de mémoire, ils ont toutes leurs chance en vous affrontant. Ne vous dîtes pas que c'est simple de retrouver un accessoire manquant parmi 5 paires de cartes car ça ne l'est pas ! En temps normal, je n'ai pas à me plaindre de ma mémoire, mais lors de ma derrière partie avec Lindsay (pour ma défense, cela faisait un petit moment que je n'y avait pas joué), je n'ai retrouvé qu'un seul accessoire sur les 4 ! Lindsay, elle, en a trouvé 3. Honte à moi ! Si votre enfant est un peu frustré par la mécanique, vous pouvez très bien adapter les règles en laissant plus de cartes découvertes, le temps de bien se familiariser avec le jeu.



C'est un plaisir de sortir ce jeu ! Il est beau, coloré, très bien illustré et le matériel est de qualité. Les enfants prennent énormément de plaisir à manipuler le carnet d'enquête et rigolent à chaque fois qu'ils découvrent le méfait commis par la fripouille tout à fait adapté à leur humour. Exemple: "Un gredin à la moustache ébouriffante a mangé tous les bonbons de la terre et a jeté les papiers dans les toilettes de toutes les maisons pendant la fête d'Halloween. Mais Mia London en fait une affaire personnelle !"



Les parties sont rapides et rythmées, et la mise en place et les règles sont simples. On a donc qu'une envie, c'est d'enchaîner les enquêtes, et le hasard des cartes accessoires (même si elles ne sont pas si nombreuses au final) apporte une grosse rejouabilité.



Enfin, on apprécie le petit clin d'œil fait dans "Zombie Kid" (un autre de nos jeux chouchou) où l'on retrouve le personnage de Mia.



LES PETITS MOINS


Il n'y en a pas.



L'AVIS DES MOUTIKS


Lindsay : "Moi je veux être détective quand je serai grande (sa nouvelle lubie depuis une chasse au trésor que l'on a fait il y a quelques temps) et je trouverai toutes les fripouilles du monde entier parce que je suis trop forte ! J'aurai aussi un joli carnet, mais le mien, il sera rose !"


Soan : "Ils sont rigolos les monstres, mais les accessoires se ressemblent. Ce n'est pas toujours facile de se souvenir, surtout le nœud papillon ! Moi j'aimerais bien des nouveaux monstres maintenant !"


L'avis de Maman Moutik : Comment ne pas craquer sur cette belle boîte de jeu aux couleurs attrayantes, au matériel de qualité et ludique, à petit prix et qui en plus est super sympa à jouer ?De plus, le personnage de Mia London permet aux petites filles d'avoir un personnage de jeu dans lequel ce projeter (c'est vrai qu'en général, ce sont surtout des princesses qui sont représentées). Je le trouve très sympa à offrir en cadeau.


Vous l'aurez compris, "Mia London" est un jeu que nous vous conseillons et qui pour nous a toutes ses chances au Spiel des Jahres ! Bonne chance à lui !



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout