• Le Royaume des Moutiks

[ PLATEFORME / JEU ÉDUCATIF ] Kidaia



Il y a un peu plus d'un mois, nous avons été contacté par Kidaia pour tester leur plateforme de jeux et vidéos qui a pour but de donner un accès plus attrayant au savoir mathématiques. En sachant qu'à la maison Soan adore les maths (c'est sa matière préférée "pour l'instant" à l'école) et que Lindsay, elle, au contraire, a un peu plus de mal avec le dénombrement. J'étais donc très curieuse de découvrir cette plateforme éducative française qui pouvait permettre aux enfants de s'améliorer en maths de façon ludique.



PRINCIPE DU JEU


Kidaia se présente sous l'aspect d'un jeu vidéo pour les enfants de niveau scolaire du CP au CM2 dans lequel il va falloir résoudre des exercices de maths (sous forme de jeux) afin de gagner des étoiles qui permettront de débloquer de nouveaux mondes et d'avancer dans l'histoire narrative.



Tout d'abord, lors de l'inscription, vous indiquez le nom de votre enfant et son niveau scolaire. Puis lorsqu'il arrive sur l'écran d'accueil, plusieurs choix s'offrent à lui :


- Regarder des vidéos : Il y a environ 60 vidéos traitant de divers sujets. On peut les choisir facilement selon différents critères : l'âge à partir duquel la vidéo peut être regardée, la matière, ou bien en choisissant simplement parmi celles qui n'ont pas encore été visionnées. Les vidéos durent toutes moins de 10 minutes et de nouveaux contenus arrivent régulièrement.



- Le mode aventure : Pour le débloquer, il vous faudra tout d'abord obtenir quelques étoiles dans le mode entraînement. Vous allez ensuite découvrir le scénario de l'aventure. A l'aide de vos connaissances, vous allez devoir ramener la lumière dans la galaxie en cherchant les étoiles. En effet, l'un des plus puissants gardien de la galaxie ayant vu son enfant disparaître avec une étoile, la géante rouge, a décidé de rétrécir toutes les étoiles de la galaxie et de les cacher afin que cela n'arrive plus à aucun enfant. Cependant, en faisant ceci, il a plongé la galaxie dans le noir le plus total, et la joie de vivre a disparue. Vous allez donc vous mettre en quête des étoiles afin de faire revenir la lumière, la chaleur, la liberté et surtout la joie de vivre. Chaque planète vous proposera des exercices dont le niveau va monter de plus en plus en même temps que vos connaissances et votre expérience. Tout au long de l'aventure, l'enfant est accompagné d'un robot, Kidaia, qui va le guider dans les consignes et le féliciter à chaque réussite.



- Le mode entrainement : Vous allez pouvoir vous entrainer pour toutes les activités que propose la plateforme. Il y a 8 rubriques :

- calcul mental

- les nombres autrement

- jeu du furet

- jeu de Kim

- jeu de l'heure

- galaxie des calculs

- découverte des solides

- résolution de problèmes.



Vous pourrez configurer chaque exercice à votre goût en sélectionnant les critères qui vous correspondent : le mode de jeu (entraînement, découverte ou défis), l'affichage (les chiffres sous forme de dés, de lettres, de doigts, de pièces de monnaie...), le mode de réponse (en vocal, avec le clavier ou à l'écrit) et en holographique ou pas.


Tout est conçu pour acquérir les 298 compétences du référentiel de l’Éducation nationale en primaire.



- Le journal de bord : Tout ce qui est fait dans Kidaia est retranscrit sous forme de tableau de bord où est indiqué le pourcentage de réussite de chaque exercice avec son temps de réalisation.



L'enfant pourra voir ses progrès et surtout, recevoir des cartes récompenses à collectionner au fur et à mesure de son avancée, ce qui lui donnera très envie de continuer.



Je reviens sur un point... oui, vous avez bien lu mode holographique. Vous pouvez faire la demande et recevoir gratuitement un kit holographique (option gratuite à activer lors du choix de l’abonnement) grâce auquel, comme dans l’habitacle d’une navette spatiale, l’enfant verra se projeter sur la vitre du kit les images venant de la tablette qui semblent flotter dans le décor environnant. Il a été démontré que la capacité à se représenter des solides dans un espace en trois dimensions, des quantités par des constellations d’objets ou encore des calculs par des variations de ces mêmes quantités, aide l’enfant à comprendre des notions mathématiques plus complexes.


A savoir que Kidaia travaille sur une nouvelle version où la vitre sera plus haute pour une meilleur ergonomie.



Kidaia est en perpétuel évolution. Toute remarque est bonne à prendre afin de toujours améliorer l'expérience pour vos enfants.



Enfin, avec votre abonnement tous les mois, vous recevez par mail un livret d'activités que les enfants adorent.



POUR QUI ?


Kidaia est une plateforme éducative qui s'adresse aux enfants du CP jusqu'au CM2. Elle fonctionne sur la base d'un abonnement et il y a 3 formules disponibles qui augmentent quelques peu plus on rajoutera d'enfants sur l'accès. Il peut avoir jusqu'à 4 entrées.


Voici les formules pour 1 enfant :

- Formule mensuelle pour 7,99 euros/mois

- Formule trimestrielle pour 19,99 euros par trimestre (soit 6,65 par/mois)

- Formule annuelle pour 63,99 euros (soit 5,30 euros/mois).



LES PETITS PLUS

Ce qui est génial, et qui justement plaît énormément aux enfants, c'est qu'ils ne font pas des exercices de maths pour faire des exercices. L'activité est immersive grâce à l'histoire qui leur donne une mission à accomplir. Ils y jouent comme ils joueraient avec un jeu vidéo. Et je ne sais pas chez vous, mais ici, si je leur dis "Venez, on va faire des exercices de maths", ils vont sûrement faire la tête et vite aller se cacher, alors que si je leur dis "Venez, on va jouer à Kidaia sur l'ordinateur", ils arrivent en courant. Le numérique les attire énormément.



Lindsay adore que le robot l'appelle par son prénom et surtout, elle est toute fière à chaque fois qu'elle réussit un exercice et qu'elle reçoit les félicitations. Lindsay est en GS ce qui fait que l'application est encore un peu compliquée pour elle et comme je vous le disais, elle a des petites difficultés avec le dénombrement. Nous utilisons donc la plateforme ensemble et je trouve que cela lui donne confiance.



Soan, lui est trop pressé, il veut déjà essayer les exercices de CE2 voir CM2 avant même de finir ceux du CE1 (enfin, il a vite déchanté et est revenu à son niveau). Il aime pouvoir avancer à son rythme. Et surtout, il est autonome lorsqu'il utilise Kidaia.



De plus, les erreurs des enfants ne sont pas mises en défaut, mais l'application en prend compte pour adapter le niveau à l'enfant. Lorsque vous êtes en mode entraînement, à chaque fois que vous refaites un exercice, la difficulté ou la compétence visée change. Tout est très visible.



Kidaia propose un accompagnement personnalisé en adaptant la difficulté à chaque enfant grâce à l'intelligence artificielle qui dresse le profil de l'enfant lorsqu'il effectue ses exercices afin qu’il progresse à son rythme, sans s’ennuyer ni se décourager.



Le mode holographique est un véritable plus pour les enfants, car en plus de provoquer un effet "Wahoooo" et de les inciter à utiliser la plateforme ne serait-ce que pour utiliser le kit, il a été démontré que l'holographie aidait à assimiler plus vite de nouveaux concepts.


Enfin, petit plus personnel, mais j'aime beaucoup la petite musique de fond !



LES PETITS MOINS


Ce qui est un plus pour l'une les moins pour l'autre. Comme je vous le disais, Lindsay a été ravie que l'I.A l'appelle par son prénom. Soan beaucoup moins, car le prénom est mal prononcé Soan se prononce So"ane" !


Nous aurions aimé une petite info qui nous indique combien d'étoiles il faut obtenir afin de pouvoir débloquer le premier monde de la quête. De même, c'est dommage de ne pas pouvoir revisionner les scénarios que nous avons débloqués.



L'AVIS DES MOUTIKS


Lindsay :"J'adore le robot, il connaît mon prénom ! Il y a des exercices qui sont un peu durs pour moi, mais j'adore ceux avec les cubes. J'ai envie de continuer à débloquer l'histoire pour connaître la suite. Tu penses qu'on va retrouver le petit garçon ?"


Soan : "C'est bien Kidaia, j'adore les maths et en plus je peux jouer à l'ordinateur ! J'aime bien pouvoir donner mes réponses en parlant, par contre quand Lindsay et Aaron jouent ensembles, ils font du bruit et l'ordinateur croit que je parle alors que ce n'est pas moi et il ne reconnaît pas ma réponse. J'ai essayé de faire les exercices de CM2, mais c'est trop difficile ! J'ai encore plein de choses à apprendre. Par contre c'est nul, le robot dit mal mon prénom !"


L'avis de Maman Moutik : Nous avons l'application depuis 1 mois et en avons l'accès pendant 6 mois. Je vous partagerai donc nos avancées sur Instagram, et rajouterai d'autres infos sur l'article s'il y en à ajouter.


La meilleure utilisation de la plateforme est pour moi sur tablette (pas possible chez nous, car trop ancienne et rame trop, nous utilisons donc l'ordinateur) afin de pouvoir utiliser le mode holographique. L'application et très chouette et immersive pour les enfants qui peuvent en plus l'utiliser en toute autonomie.


33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout