• Le Royaume des Moutiks

[ JEU DE SOCIÉTÉ ] Kodama



Les beaux jours font leur retour accompagnés des floraisons et des gazouillis des oiseaux. Alors quoi de mieux que de vous présenter un jeu qui sent bon la nature et qui vous donnera peut-être même envie de vous mettre au jardinage.


"Kodama - Les esprit de l'arbre" est un jeu de David Solis, illustré par Kwanchai Moriya, édité par Capsicum Games et distribué par Don't Panic Games.



PRINCIPE DU JEU


"La forêt pousse vite. En tant que bienfaiteurs des Kodamas, les esprits de l'arbre, vous devez garder la forêt saine et luxuriante pour vos petits compagnons. Pendant trois saisons florissantes, vous devrez cultiver votre arbre en agençant les fleurs, les insectes et les branches pour rendre vos Kodamas aussi heureux que possible. Celui qui y parviendra le mieux restera dans les mémoires pour des générations !"


La boîte de jeu contient :

- 65 cartes branches

- 20 cartes Kodamas

- 15 cartes saisons (5 Printemps, 5 Eté et 5 Automne)

- 6 cartes Tronc

- 1 piste de score

- 6 marqueurs joueurs

- 1 marqueur saison

- 1 marqueur premier joueur.



Pour la mise en place, la piste de score est à placer sur la table avec le marqueur saison à côté du mot printemps.


Chaque joueur choisit une carte tronc au hasard et la place devant lui à la limite de la table. Il se munit également du marqueur joueur correspondant à l'élément de son tronc (fleurs, vers, champignons...) et le place sur l'emplacement 0 de la piste de score. Chaque joueur prend également 4 cartes Kodamas (ce sont des objectifs à réaliser à la fin des saisons pour marquer des points).



Ensuite, on mélange les paquets de cartes saisons séparément, puis l'on en tire une de chaque. Pour débuter, on ne dévoile que celle du printemps qui indiquera la spécificité de cette saison. Les cartes inutilisées sont rangées dans la boîte.


Les cartes branches sont mélangées et disposées face cachée en pioche. On dévoilera 4 des cartes branches face visible pour composer l'étalage (c'est là que les joueurs piocheront leurs cartes branches pour compléter leur arbre).



Le joueur ayant le plus de vert sur lui débute la partie.


Une partie se joue en 3 saisons (printemps, été et automne) qui sont divisées en 3 phases saison se déroulant en 5 tours :


- La phase saison : Au début d'une saison, on regarde la carte saison pour voir les conditions particulières de cette saison. Par exemple: Le premier joueur lors de cette phase va avancer le marqueur saison d'un cran sur la piste des saisons. Enfin, lorsque l'on passe à la saison suivante, on dévoile la nouvelle carte saison correspondante pour voir les nouvelles conditions en jeu. La carte de la saison précédente est défaussée.



- La phase de croissance : Elle dure 4 tours. Chacun son tour en commençant par le premier joueur, les participants vont faire grandir leur arbre en lui rajoutant une branche. Pour cela, il vont faire les actions suivantes :

1 - Choisir une carte branche parmi l'étalage et la connecter à son arbre selon certaines règles. La branche doit toucher l'écorce d'un autre cartes (branche ou tronc) afin que cela ressemble à une branche qui grandit. Cette carte ne doit toucher qu'une seule autre carte. On ne peut pas recouvrir les éléments d'une autre carte. La branche ne doit pas dépasser les limites de la table. Un carte branche ne peut pas être posée si elle vous fait marquer plus de 10 points (sauf mention contraire). Enfin, on ne peut pas bouger les autres cartes de son arbre. Une fois qu'elle a été comptabilisée, il est interdit de la déplacer.

2 - Une fois la carte branche positionnée, on note les éléments représentés sur celle-ci et on comptabilise 1 point par éléments successifs apparaissant sur la ligne de cartes en commençant par la dernière carte posée. Déplacez votre marqueur joueur sur la piste de score. A savoir que vous marquez des points uniquement en fonction des éléments qui apparaissent sur la carte posée pendant ce tour. Ces éléments doivent faire partie d'une ligne de cartes adjacentes à celle qui vient d'être jouée. Si l'élément se retrouve ailleurs sur l'arbre, il n'est pas comptabilisé car la ligne de cartes successives s'étend de la dernière carte jouée jusqu'à la carte tronc, ou jusqu'à ce que l'élément que l'on comptabilise n'apparaissent plus. Si vous atteignez les 100 points, il vous suffit de retourner son marqueur joueur sur sa face 100 et de le placer sur la case 0.

3 - Après avoir placé sa carte branche et comptabilisé ses points, le joueur ajoute une carte à l'étalage afin que le joueur suivant ait le choix entre 4 cartes branches.



- La phase Kodama : Après avoir joué les 4 tours d'une saison où il fallait poser une carte branche, tous les joueurs vont jouer un Kodama de leur main et marquer les point obtenus grâce à celui-ci. Une fois joué, la carte kodama est défaussée et ne servira pas aux prochaines saisons.



Une fois que chaque joueur a comptabilisé une carte Kodama, le premier joueur passe le marqueur au joueur qui a le score le plus faible, ou le garde si c'est lui. En cas d'égalité, le marqueur va au voisin de gauche de l'actuel premier joueur. Puis la saison suivante peut débuter.


La partie se termine après la troisième phase Kodama. Le joueur ayant le plus de points remporte la partie. Il a rendu ses Kodamas heureux et prospères. La forêt sera paisible et luxuriante grâce à ses bon soins !



POUR QUI ?


"Kodama" est un jeu pour 2 à 5 joueurs, à partir de 8 ans, pour des parties d'environ 30 minutes à 1 heure.


Vous pouvez le retrouver au prix de 25 euros sur le site de Don't Panic Games.


Mais "Kodama - Les esprits de l'arbre" n'est pas le seul jeu de la gamme. Vous pouvez également retrouver :

- "Kodama duo" à 25 euros

- "Kodama - Extension florissante" à 5 euros

- 'Kodama - Coffret intégral" à 42 euros.


Retrouvez toute la gamme sur ce lien : Shop - Don't Panic Games (dontpanicgames.com)



LES PETITS PLUS


"Kodama" est un chouette petit jeu qui a un bel effet visuel. Même si les couleurs sont plutôt sombres, on ne peut que plonger dans cet univers onirique plein de douceur et de zenitude.


Les règles sont simples et on aime la rejouabilité due aux multiples cartes saison et kodama. Votre façon de jouer et de scorer ne sera donc jamais la même d'une partie à l'autre. Vous ne poserez cependant pas vos cartes au hasard, tout est question de réflexion pour scorer le plus possible.


Il est apaisant de jouer à ce jeu et surtout très satisfaisant au final d'admirer le résultat de son arbre en fin de partie. Ces derniers ne se ressembleront pas, fleuris ou baignés dans la lumière des lucioles, avec des branches très longues ou plutôt touffues à la base...




C'est un jeu avec lequel vous pouvez tout à fait jouer avec vos enfants, qui, comme les adultes, seront complètement fans de la mécanique d'ajouter des branchages à l'arbre et vont prendre beaucoup de plaisir à faire l'arbre le plus beau pour les Kodamas.


Je pense craquer pour la version à 2 joueurs, car je suis curieuse de découvrir la variante étant donné qu'ici le jeu fonctionne déjà très bien pour deux. Peut-être propose t-elle un peu plus de tensions et d'interactions ?



LES PETITS MOINS


Il n'y en a qu'un à mon avis, c'est le plateau de score qui, même s'il est très beau, n'est pas très pratique du fait de la petitesse de ses cases et des vagues qu'elle fait, on a souvent tendance à envoyer notre pion score en arrière.



L'AVIS DES MOUTIKS


Soan : "J'adore l'univers ! Les arbres sont super beaux à la fin de la partie. C'est même dommage qu'il y ait une fin... Moi, j'aurais bien continué à l'agrandir encore et encore !"


L'avis de Maman Moutik : Comme nous, vous serez obligés de tomber sous le charme de ces esprits de la nature et de leur univers qui n'est pas sans rappeler celui de Miyazaki. Nous avons beaucoup apprécié cette dynamique de jeu très calme et apaisante tout en n'étant pas dénuée de stratégie.




3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout