• Le Royaume des Moutiks

[ JEU D'AMBIANCE ] GRAAAAAAAL!!!



Papa Moutik râle beaucoup parce que les jeux de société prennent trop de place à la maison, mais il n'est pas le dernier pour me les montrer (il sait pourtant que je craque toujours). C'est comme cela que "GRAAAAAAAL!!!" est arrivé chez nous. Suite à la visite de la vallée des Saints (superbe endroit que je vous conseille d'aller visiter si vous êtes de passage en Bretagne, ça se trouve à Carnoët dans les Côtes-d'Armor), nous avons fait un passage obligé dans la boutique souvenir. C'est là que "GRAAAAAAAL!!!" a tapé dans l'œil de Papa Moutik et de Soan, puis dans le mien. Je ne le connaissais pas du tout, mais heureusement que j'ai craqué car nous avons découvert un jeu bien sympathique !


"GRAAAAAAAL!!!" est un jeu de Pascal Bernard, illustrée par les Studio Blue Chest et publiée chez Celtic Tales.



PRINCIPE DU JEU


"Le temps des quêtes est venu pour la table ronde ! Les chevaliers Gauvain, Lancelot, Perceval, Galaad, Bohort, Tristan, Keu et Léodagan doivent prendre la route, aiguiser leurs armes autant que leur esprit, et batailler comme jamais pour gagner leur place au cœur des légendes. Leur mission : ramener à Camelot le Graal et les trésors les plus précieux du Royaume de Logres. Mais point de gloire sans embûches ni combats : Le Graal échappe souvent à celui qui croit le posséder et les trésors découverts à l'aube auront tôt fait de disparaître au crépuscule. Parfois à cause de mauvais tours de Morgane ou de Mordred, d'autres fois en raison de la malice de Merlin ou d'un chevalier plus roublard... Et comme aime à le répéter si souvent le roi Arthur : "Il ne peut en rester qu'un..."... Non c'est pas ça... C'est plutôt : "Tous pour un et un qui s'en sort mieux que les autres !". Pas ça non plus... "Bon, battez-vous et que le meilleur graaaaaaal!!!"



La boîte de jeu comprend :

- 1 grande carte Graal

- 35 cartes famille de blasons de 8 chevaliers de la Table ronde (Gauvain, Lancelot, Perceval, Galaad, Bohort, Tristan, Keu et Léodagan)

- 52 cartes trésors (26 cartes positives et 26 négatives)

- 14 cartes trésor spécial (action concernant 1 joueur)

- 7 cartes entourloupe (action concernant tous les joueurs).



Pour la mise en place, on prend autant de famille de chevaliers que de joueurs, sachant qu'à 3 joueurs, on prendra Lancelot, Perceval et Tristan, qui ont chacun 5 cartes blasons. A partir de 4 joueurs, on prendra en priorité les familles de blasons ne comportant que 4 cartes, et sinon on enlève une carte des paquets de Lancelot, Tristan et Perceval pour que chaque joueur n'en ait que 4 en main. Toutes les cartes sont mélangées entre elles et chaque joueur en reçoit 4 ou 5 selon le nombre de joueurs.


La grande carte du Graal est placée au centre de la table et toutes les autres cartes (trésor, trésor spécial et entourloupe) sont mélangées entre elles et disposées en pioche.


Le jeu se déroule en plusieurs tours comportant chacun deux phases :


- La quête : Les joueurs vont essayer de rassembler le plus rapidement possible tous les blasons d'une même famille.



Pour cela, l'un des joueurs est désigné comme maître de la séance et sera nommé Merlin. Il va annoncer à haute voix "Pose!". Tous les joueurs, lui y compris vont poser simultanément une de leur carte face cachée devant eux. Puis Merlin annonce "Passe!". Tous les joueurs vont faire glisser leur carte jusqu'à leur voisin de gauche et récupérer la carte que leur donne leur voisin de droite. Et ainsi de suite jusqu'à ce que l'un des joueurs arrive à regrouper dans sa main une famille complète. Lorsque c'est le cas, il doit poser le plus rapidement possible sa main sur le Grall en criant "Graaaaaaal!!!". Les adversaires doivent alors faire de même et l'ordre de pose des mains va avoir de l'importance dans la deuxième phase du tour.


A savoir, qu'un joueur peut faire semblant de taper sur le Graal en tapant juste à côté afin de pousser les autres à taper dessus. Si un joueur tape sur le Graal sans avoir réuni tous les blasons d'un même chevalier, il prend alors une pénalité en perdant son plus gros trésor positif (qui est enlevé du jeu jusqu'à la fin de la partie). Si ce joueur ne possède que des trésors négatifs, il n'en défausse pas mais reçoit le plus mauvais trésor appartenant à un adversaire.


Un joueur qui oublierait de dire "Graaaaaaal!!!" en tapant sur la carte alors qu'il a une famille de blasons complète peut être dénoncé par ses adversaires et se voir attribuer une pénalité qui est de perdre son trésor lui rapportant le plus de points. Il reste cependant le premier dans la prise des trésors.



- Les trésors : Les trésors sont découverts et distribués. Une fois la première phase achevée, on dévoile autant de trésors de la pioche que joueurs en les posant face visible. Le premier joueur à avoir tapé sur le Graal choisit son trésor en premier, puis c'est au deuxième joueur et ainsi de suite selon l'ordre de tapage sur le Graal. Dans la pioche, vous pouvez tirer 3 types de cartes :


- Les cartes trésors rapportent des points négatifs ou positifs allant de +6 à -5.

- Les cartes trésor spécial : Elles sont prises par les joueurs en fonction de l'ordre dans lequel ils ont tapé sur le Graal. L'action indiquée est appliquée par un joueur dès qu'il la sélectionne (même si cela le dessert). Une fois jouée, la carte est défaussée du jeu jusqu'à la fin de la partie.

- Les cartes entourloupes : Si une ou plusieurs apparaissent lorsque l'on tire le trésors, on les résout dans leur ordre d'apparition et on résout leurs effets immédiatement. Les entourloupes concernent tous les joueurs et permettent de redistribuer les trésors entre les joueurs ou d'en supprimer du jeu. Une fois jouée, elles sont défaussée et on complète le nombre de trésors afin qu'il y en ait toujours autant que de joueurs.



Le jeu prend fin lorsque la pioche des trésors est épuisée ou qu'il ne reste pas assez de trésors pour tous les joueurs.


Les chevaliers vont ensuite faire le compte de leurs points en déduisant bien sûr les points de leurs trésors négatifs.


"Le joueur ayant le total le plus élevé achève sa quête avec éclat. Il devient alors le plus célèbre des chevaliers de la Table Ronde. Pour un temps seulement...".



LES ORIGINES


En découvrant le jeu "GRAAAAAAAL!!!", nous avons découvert une chouette maison d'édition que nous ne connaissions pas alors qu'elle est de chez nous (honte à nous), et son histoire nous a bien plu ! Cela laisse présager de super jeux à venir dont les thèmes nous parleront à coup sûr !


Celtic Tales est né de l’amitié de deux personnes, Rémi Guérin et Alexandre Martin, et de l’amour de la Bretagne et de ses légendes. C'est lors de la visite d'une Abbaye Bretonne que le guide leur montre une stèle sur laquelle était gravé un vieux jeux d'Alquerque (ancêtre du jeu de dame) sur lequel les moines de l’Abbaye jouaient depuis le Vème siècle. Cela a donné envie aux deux amis d'y jouer en se le procurant à la boutique, cependant ce jeu, n'existait pas ! Voici d'où leur est venu l'idée de créer une société qui permettrait de faire revivre d’anciens jeux celtes disparus et de faire rayonner la culture bretonne auprès du plus grand nombre. Que ce soit en explorant les contes de Bretagne, la légende Arthurienne, ou les mythes celtes, Celtic Tales était née et allait enchanter notre belle terre bretonne. Aujourd’hui, la maison d'édition crée, développe, édite et fait fabriquer ses jeux en Bretagne en faisant travailler des acteurs locaux (dessinateurs, scénaristes, créateurs de règles de jeu, maquettistes, imprimeurs, etc…) ce qui fait que l’ensemble de leur gamme est 100% Made in Breizh.


En tant que bretonne pure souche, cela donne très envie de découvrir tous ces jeux oubliés et de découvrir tous les nouveaux à venir dont les thèmes seront tirés des contes et légendes qui ont bercé notre enfance.



POUR QUI ?


"GRAAAAAAAL!!!" est un jeu d'ambiance pour 3 à 8 joueurs, à partir de 8 ans, pour des parties de moins de 30 minutes.


Vous pouvez le trouver au prix de 22,90 euros sur le site Philibert ou encore dans les boutiques souvenirs de Bretagne (mais là, le prix est plus autour de 29 euros).



LES PETITS PLUS


L'illustration de la boîte a réussi à nous faire craquer et je trouve qu'elle est bien représentative de l'ambiance du jeu : la guerre, les alliances, les coups bas, la baston, et tout cela dans un bon mood de rigolade !


Le jeu est très simple à expliquer et à prendre en main et devient vite délirant. Nous y avons joué à 3 et nous avons entendu beaucoup de "AÏE!", "Non, c'est moi qui ai tapé le premier, il y a mon petit doigt en dessous!"... Cela n'étant pas sans me rappeler la folie de "Jungle Speed" que nous adorons. De plus, plus la première phase se joue vite et plus le jeu devient drôle !



Jusqu'au dernier tour, il vous sera compliqué de pronostiquer pour savoir qui va gagner, car il y a énormément de mouvements dans les trésors. Ne soyez donc pas trop content de remporter le trésor du Graal qui vous rapporte 6 points en fin de partie car vous êtes sûr et certain qu'il ne restera pas longtemps entre vos mains. Il vous faudra bien calculer les cartes trésor que vous allez choisir, et par exemple ne pas sauter sur un gros trésor alors qu'il y a un trésor spécial qui fera que le joueur qui le choisira pourra vous voler ce gros trésor.



Le jeu fonctionne donc très bien à trois, mais est à mon avis, il doit être bien meilleur à encore plus de joueurs, car il devient plus compliqué de faire trop d'alliances, ou alors il y a possibilité de contrer ces alliances. Je vous dis cela, car lors de notre première partie, Soan a réussi a engrener son père dans une alliance contre moi (et ils ne m'ont pas loupé) tout en n'oubliant pas ses intérêts. Et au final, il nous a mis une belle raclée à son père et moi !


Petit kiff pour la petite biographie de chaque chevalier à la fin du livret de règles. Je ne le connaissais pas moi, Keu.



LES PETITS MOINS


La boîte pourrait être bien plus petite vu le contenu.


Nous avons trouvé une petite erreur dans la règle : seules 3 familles de blasons possèdent 5 cartes (pour les parties à 3 joueurs) et ces 3 familles devraient être Lancelot, Perceval et Gauvain cependant c'est Tristan et non Gauvain qui possède 5 cartes. Cela nous a un peu porté à confusion au début de notre 1ère partie, mais nous avons vite corrigé le tir. Cela n'empêche en rien de jouer, c'est juste bon à savoir, et au pire, il y a 4 cartes vierges que vous pouvez mettre au nom de votre chevalier favori.



L'AVIS DES MOUTIKS


Soan : "Graaaaaaal (prononcé avec beaucoup d'entrain) est trop cool ! Surtout quand on se ligue contre toi, qu'on te pique tous tes trésors et qu'on te donne que des nuls et surtout que je gagne ! Bon, des fois j'ai peur de taper parce qu'il n'y a pas de pitié et que je me fais griffer avec vos bagues, mais c'est trop drôle !"


L'avis de Maman Moutik : "GRAAAAAAAL!!!" est une belle surprise ! C'est un jeu simple qui n'invente rien dans ses mécaniques de jeu, mais qui a un thème accrocheur, qui nous parle bretons et chauvins que nous sommes, et surtout, il fonctionne très bien ! C'est un jeu d'ambiance qui met le feu autour de la table. Je vous conseille donc vivement de le découvrir ainsi que le catalogue de Celtic Tales avec ses jeux Made in Breizh. Et comme le dit si bien l'éditeur sur son site : "La vie est un jeu, alors amusez-vous !" !