top of page

[ JEU DE SOCIÉTÉ ] Dragonwood


Un jeu avec des dragons et des monstres à capturer à l'aide de dés, un équipement à améliorer, un matériel trop cool et une direction artistique de folie, "Dragonwood" avait déjà tout pour nous plaire ! Alors ce fut avec un énorme plaisir que nous avons répondu favorablement pour tester ce jeu de Darren Kisgen, illustré par Chris Beatrice, et superbement édité par Offline Editions.


Aventuriers, êtes-vous prêts à parcourir la forêt de Dragonwood et mener à bien votre quête ? Equipez-vous et en route !



PRINCIPE DU JEU


"Entrez dans la forêt mystique de Dragonwood... enfin, si vous l'osez ! Affrontez les Ogres Colériques, les Gobelins Rieurs mais aussi les terribles Cracheurs de feu ! Envoyez vos Aventuriers au combat mais attention à bien choisir votre équipe et stratégie. Hurlez, piétinez ou frappez : quel que soit votre choix, vous devez vous montrer audacieux pour sortir victorieux de cette aventure pas comme les autres !"


La boîte de jeu comprend :

  • 64 cartes Aventurier

    • 5 suites numérotées de 1 à 12

    • 4 cartes coccinelle

  • 43 cartes Dragonwood (les monstres à affronter)

  • 2 cartes résumé

  • 6 dés spéciaux

  • 1 piste de dés.


Pour la mise en place, enlevez les deux cartes Dragon du paquet Dragonwood, mélangez le paquet, puis retirez un certain nombre de cartes selon le nombre de joueurs (12 cartes pour 2 joueurs, 10 cartes pour 3 joueurs et 8 cartes pour 4 joueurs). Ensuite, reprenez les 2 cartes Dragon et mélangez-les à la moitié inférieure de la pioche de cartes Dragonwood.


Enfin, dévoilez les 5 première cartes de cette pioche au centre de la table afin de constituer le paysage. Si une carte évènement est dévoilée lors de cette étape, il faut la remettre dans la pioche et tirer une nouvelle carte, puis on mélange les cartes Aventurier et chaque joueur en reçoit 5 qu'il garde en main. Le reste est placé en pioche à côté du paysage. Les 6 dés sont mis à disposition de tous les joueurs.


A son tour de jeu, le joueur va avoir le choix entre 2 actions : Recruter ou capturer.


  • Le recrutement permet de piocher une carte Aventurier. Attention, votre main est limitée à 9 cartes maximum. Si vous souhaitez recruter, il vous faudra immédiatement défausser une carte après l'action de pioche.

  • La capture permet de tenter de capturer une carte du paysage.

    • Les créatures sur fond vert qui vont vous rapporter des points de victoire une fois capturées.

    • Les améliorations sur fond violet vont vous aider à capturer des créatures plus facilement. Elles s'obtiennent de la même façon que les créatures et se placent devant vous une fois obtenues. Elle auront un effet unique ou permanent selon ce qui est inscrit dessus.

    • Les évènements sur fond orange ont un effet immédiat qui vont toucher tous les joueurs. Une fois l'effet joué, la carte est défaussée et on en tire une nouvelle pour compléter le paysage.


Mais parlons maintenant de la façon de capturer les cartes créatures et améliorations.

Il y a trois façons de capturer une carte :

  • Frapper (symbolisé par l'épée) : Pour cela, il va falloir jouer des cartes Aventurier formant une suite quelle que soit leur couleur (Ex : 6, 7, 8...).

  • Piétiner (symbolisé par la botte) : Il va falloir jouer des cartes ayant la même valeur quelle que soit leur couleur.

  • Hurler (symbolisé par le smiley) : Il va falloir joueur des cartes Aventurier qui sont de la même couleur peu importe la valeur.

Le nombre de cartes jouées vous donnera le nombre de dés que vous pourrez lancer (Ex: si vous décidez de frapper en jouant une suite de 4 cartes, vous pourrez lancer 4 dés). La limite de dés est de 6.


Une fois les dés lancés, additionnez toutes les valeurs et comparez le résultat à l'action choisie sur la carte pour la capturer. Si le résultat est inférieur, la capture échoue et le tour passe à l'autre joueur. Si le résultat est égal ou supérieur, la capture est un succès et le joueur capture la carte, la place devant lui face cachée, et complète la rivière. Puis c'est au tour du joueur suivant.



La partie se termine lorsque les deux dragons ont été capturés ou si le paquet de cartes Aventurier a été entièrement pioché 2 fois.


A ce moment, les joueurs vont additionner les points de victoire de leurs cartes Créature et ils vont comparer le nombre de leurs cartes Créature capturées (celui qui en a le plus gagne 3 points de victoire). Le joueur avec le plus de points de victoire remporte la partie.


En cas d'égalité, le joueur avec le plus grand nombre de cartes Créature gagne. Si l'égalité persiste, le vainqueur est celui qui a capturé le dragon orange.


Variantes

Le jeu propose des variantes pour des parties plus courtes ou plus longues en retirant plus ou moins de cartes du paquet Dragonwood avant de jouer.


Pour jouer en mode avancé, au début de la partie, placez 2 cartes Aventurier face visible. Au moment de recruter, il sera possible de prendre l'une des 2 cartes visibles, soit piocher une carte face cachée de la pioche.


Il y a également la variante sort anti-dragon qui propose en plus de pouvoir frapper, piétiner ou hurler face aux 2 dragons du jeu, de tenter de les vaincre avec un sort anti-dragon. Si le joueur a 3 cartes Aventurier qui sont à la fois de même couleur et forment une suite directe (par exemple 3 cartes rouges de valeur 3, 4 et 5), il est possible de les jouer pour gagner 2 dés (au lieu de 3). Si le résultat du lancer est 6 ou plus, le dragon est vaincu. Dans le cas contraire, le joueur doit se défausser d'une carte en tant que blessure.



POUR QUI ?


"Dragonwood" est un jeu pour 2 à 4 joueurs, à partir de 8 ans, pour des parties d'environ 20 minutes.


Il est disponible au prix de 26,50 euros sur le site Philibert.



LES PETITS PLUS


Tout d'abord, comme je vous le disais en intro, le matériel a vraiment fait son petit effet. Et oui, en ouvrant la boîte, vous découvrez une piste de dés sur le thème du jeu. Et pour avoir déjà un piste de dés de chez Offline Editions depuis pas mal de temps déjà (qui a donc bien servi), elle n'a jamais bougé. Alors rien que ça, c'était trop cool ! Ensuite, les cartes sont rangées dans des petites boîtes (impeccable pour le rangement) et elles sont tressées. Autant vous dire qu'on va pouvoir les brasser encore et encore.


De plus, les illustrations sont très chouettes sans pour autant sortir du lot, et collent parfaitement bien à l'identité du jeu.



Le jeu est simple à expliquer et à prendre en main avec une iconographie très fluide. Il faudra être chanceux au lancer de dés et au tirage des cartes, savoir emmagasiner les cartes (dans la limite de 9), mais être assez rapide à les jouer au risque de vous faire capturer votre convoitise par un adversaire. Tenter de jouer trop rapidement c'est aussi parfois jouer avec le feu, car le hasard des dés ne vous rendra pas la tâche facile.


J'aime personnellement beaucoup cet univers de médieval fantasy et je pense que le jeu plaît aux plus jeunes comme aux plus âgés. D'ailleurs, tout le monde peut s'affronter sans facilité pour certains car comme je vous le disais, la chance aura une grande part dans vote réussite. C'est un jeu très sympa pour introduire les enfants dans le monde du jeu de société.



LES PETITS MOINS


Nous avons beaucoup aimé nos parties, mais, à mon sens, il manque un petit truc qui donne envie d'y revenir. Une fois la partie finie, je n'ai pas forcément envie d'en refaire une immédiatement (mais cela ne veut pas dire que je n'aime pas, je ne dirais jamais non à une partie de temps en temps parce que dès que je le vois, j'ai envie d'y jouer. J'ai d'ailleurs moi-même du mal à comprendre cette contradiction). Mais cela vient peut-être du fait que j'ai l'impression que lorsque l'on attrape une carte amélioration, on a tendance à ne jouer que sur ce mode de capture et c'est dommage je trouve. La dernière fois, mon amélioration obtenue en début de partie me permettait d'avoir 2 points supplémentaires pour tous les hurlements. Et bien je crois que je n'ai rien tenté d'autre que des hurlements durant tout le reste de la partie.



L'AVIS DES MOUTIKS


Soan : "Moi j'aime beaucoup les illustrations ! C'est cool l'univers des monstres et des dragons. Par contre, les coccinelles font un peu tâches. Après, il faut avoir de la chance aux dés et là je suis plutôt bien loti."


L'avis de Maman Moutik : "Dragonwood" est un jeu sympathique et léger qui vous fera passer un bon moment. Il ne révolutionne pas le genre mais fonctionne très bien que ce soit à deux joueurs ou plus. De plus, il est agréable à sortir et vous ne rangerez plus la piste de dés fournie avec. Oui j'adoreeeeeee les pistes de dés de chez Offline Editions et je ne saurais plus m'en passer !




8 vues

Comments


bottom of page