• Le Royaume des Moutiks

[ JEU DE SOCIÉTÉ ] Don't Feed The Troll



Arkham Society est une nouvelle maison d'édition qui nous a proposé de découvrir le prototype de leur premier jeu, "Don't Feed The Troll", en pleine campagne de financement participatif en ce moment sur Ulule. Comment dire non en découvrant que le jeu a pour thème les réseaux sociaux et ses trolls, que ses cartes super colorées nous font de l'œil et que la mécanique de jeu nous promet des coups bas à gogo ? Nous n'avons pas hésité bien longtemps ! Nous avons testé et sans troller, nous avons adoré !



PRINCIPE DU JEU


"Règle n°1 de l'Internet: Ne pas nourrir les Trolls ! Ne protégez que votre Feed et nuisez à vos concurrents !

"Don't Feed The Troll", c'est le jeu qui vous emmène sur les Internets, au pays des reptiliens, platistes et complotistes de la pire espèce. Mauvaise foi et rhétorique toxique seront de mise!"



Commencez par distribuer à chaque joueur une réglette (qui représente sa réputation sur l'Internet) et un jeton qu'il placera sur 5. Chaque joueur choisit un personnage et une carte post qu'il placera au-dessus de sa réglette aux emplacements prévus à cet effet. Attention, si vous n'arrivez pas à vous décider sur le choix de vos personnages, battez vous ! Le personnage doit avoir sa capacité spéciale visible.


Faites ensuite 3 pioches au centre des joueurs, l'une avec les cartes actions (rouges), une autre avec les cartes complots (bleues) et la dernière avec les cartes trolls (vertes). Prévoyez une défausse pour les cartes actions et une deuxième pour les cartes trolls. Enfin, chaque joueur reçoit 5 cartes actions et vous voici prêt à défendre votre réputation et à pourrir celle de vos concurrents jusqu'à les faire disparaitre d'Internet.


Lors de votre tour de jeu, commencez par piocher une carte troll et connectez-la si possible au post ou au feed de l'un des autres joueurs. Pour cela, il faut que les connecteurs de feed ou du post soient de la même couleur (jaune, vert, mauve, rouge). Si c'est possible de troller un adversaire, placez la carte à la droite du feed ou du post. Si vous ne pouvez pas la connecter à un adversaire, mais que vous pouvez vous troller vous-même, c'est vous qui faite l'acquisition du troll.



Enfin dernière possibilité, le troll ne peut se connecter à aucun joueur, alors il va errer sur le serveur Rayditt (dans la boîte de jeu). Lorsque le serveur contient 4 trolls, les cartes retournent dans la défausse, mais une carte complot entre en jeu à la place et son effet sera là jusqu'à la fin du jeu. Par exemple, l'une des cartes complot oblige tous les joueurs à piocher 2 trolls à la place d'un seul par tour. Il faut savoir que les cartes complots s'additionnent. Vous devrez donc cumuler leurs effets.


Dans la pioche des trolls, vous pourrez également tirer une carte ticket Godwin que vous placerez à la vue de tous sur la table. Ces tickets vous permettront d'éliminer un adversaire lorsque celui-ci remplira les conditions énoncées sur le ticket. Il y en a 4 en tout.


Une fois la carte troll jouée, le joueur doit jouer une action. Il y a trois actions possibles :


- Jouer une carte action de sa main et appliquer son effet : Il y a 7 actions différentes :

- Les cartes feed qui nourrissent les trolls : Elles se positionnent sur un troll et génèrent de nouveaux connecteurs qui feront que vous pourrez de nouveau être trollé.

- Les cartes malus : Elles ajoutent un nouveau connecteur sous la carte feed où elles sont placées.

- Les likes et les dislikes : Ils ajoutent ou enlèvent un point de réputation aux joueurs choisis. On règle notre réputation en bougeant le pion sur notre réglette.

- Les cartes spéciales : Il suffit d'appliquer l'effet indiqué sur la carte.

- Les cartes Ban : Elles permettent de détruire le dernier troll (ainsi que son feed et malus s'il y en a) du fil d'un joueur.

- Les cartes followers : Elles se placent devant vous et vous protègent des dislikes. Vous pouvez en avoir jusqu'à 3.

- Les cartes modérateur : Elles permettent de détruire un follower, un malus, ou le dernier feed d'un troll.


- Renouveler une partie de votre main : Vous pouvez défausser 3 cartes actions de votre main et en piocher trois nouvelles.



- Utiliser un ticket Godwin contre un adversaire qui remplit les 2 conditions du ticket. Une fois joué, le ticket est à remettre dans la pioche des trolls qui est à remélanger.


À la fin de votre tour, piochez une carte action pour compléter votre main si besoin. Vous devez toujours en avoir 5 en main.


Durant votre tour, vous pouvez utiliser le pouvoir de votre personnage. Une fois son action faite, vous retournez votre carte personnage. Le pouvoir du personnage n'est disponible qu'une seule fois par partie.


Lorsque l'un des joueurs est éliminé, son post est fermé et il est banni des Internets. En représailles, il peut placer tous les feeds qu'il a en main sur des trolls en jeu.


Le gagnant est le dernier à rester sur Internet. Félicitations !



POUR QUI ?


"Don't Feed The Troll" est un jeu pour 4 à 8 joueurs, à partir de 14 ans, pour des parties d'environ 30 à 45 minutes.


En ce moment et ce jusqu'au 28 avril 2021, vous pouvez soutenir le projet sur Ulule avec un premier pallier à 22 euros. À ce jour, le projet a atteint 73% de son financement. Il vous reste une semaine pour le soutenir et faire en sorte qu'il voit le jour !




LES PETITS PLUS


Nous qui sommes de la génération Internet, comment ne pas être attiré par le thème du jeu ? Nous avons connu ses débuts, ses avancées et désormais ses déboires. Nous sommes dans une aires où le plaisir de certains est de trollers tout ce qui est publié au plus grand désespoir de ceux qui font la course aux followers. Mettre tout ceci en jeu est donc une super bonne idée.


Il faut savoir que les phrases des cartes trolls et feed sont des vrais posts repris d'Internet. Vous pourrez retrouver des cartes comme "J'm'attendais à rien mais chui quand même déçue."



De plus, les cartes personnages sont délires. On retrouve le complotiste, le gamer, le crew manager, l'influenceuse, le politicien, la youtubeuse, la coach détente ou encore la backpacker. Et petit détail, mais que j'ai beaucoup aimé, une fois le pouvoir de chaque personnage joué et qu'on retourne sa carte, on découvre sa face cachée que l'on ne voit pas sur Internet. Et c'est tellement vrai !



Nous avons également beaucoup aimé la dynamique du jeu. Les règles sont simples, mais ce qui en fait son plus sont les interactions entre joueurs. Il vous faudra créer des alliances pour pouvoir les détruire à la moindre occasion. Tout est bon pour gagner des followers et détruire vos concurrents sur la toile. Lors de notre partie, il y a eu beaucoup de flatteries, de promesses, de chantages et de menaces de divorces, mais surtout de fous rires.


Au fil de la partie, les éliminations s'accélèrent avec les cartes complots qui les favorisent. Il vous faudra faire attention à bien protéger votre feed tout en arrivant à bien nuire à vos adversaires. Mais pas simple si ces derniers se liguent contre vous. Il vous faudra jouer avec stratégie. Et oui, pas facile de se faire une place sur Internet.



LES PETITS MOINS


Pas évident d'expliquer le jeu au tout début avec les termes de geek tels que follower, connecteur, feed... mais une fois tous les termes bien intégrés, tout roule.


Une variante à moins de 4 joueurs serait également chouette.



L'AVIS DES MOUTIKS


Nous avons passé un très bon moment à découvrir ce jeu ! Le thème est original, à l'ordre du jour et pas du tout présent sur le marché. En tout cas, il n'y a pas d'autre jeu qui me vient à l'esprit. "Don't Feed The Troll" est un jeu d'ambiance où les coup bas, les complots et les trahisons sont de mise pour notre plus grand plaisir. La stratégie sera donc aussi de la partie. Je ne peux que vous conseiller d'aller découvrir ce chouette projet et de le soutenir !


N'hésitez pas à aller voir la vidéo explicative des règles du jeu sur Youtube ou encore une partie jouée pour vous faire une meilleure idée.




24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout