• Le Royaume des Moutiks

[ JEU DE SOCIÉTÉ ] City Builder - Ancient World

Grâce à notre partenariat avec Matagot, nous avons pu être ajoutées à la liste presse ludique de leur filiale Matagot and Friends qui regroupent les éditeurs qui leur sont affiliés. Nous avons donc eu la chance de recevoir deux nouveautés, dont celle qui fait l'objet de l'article d'aujourd'hui. Il s'agit de « City Builder – Ancient World » édité chez Inside Up Games, un jeu de gestion que l'on doit à Andrei Filip, développé par Conor McGoey et illustré par Andrew Dorland. C'est parti pour un voyage en terre antique à la conquête de territoires à développer !



PRINCIPE DU JEU


« City Builder - Ancient World » est un jeu de gestion de tuiles pour 1 à 4 joueurs, qui peut être joué en compétition, en coopération ou en solo. Les joueurs incarnent des magistrats envoyés dans une province nouvellement conquise pour construire des villes et étendre l’influence de l’Empereur dans la région. Grâce à une planification intelligente, ils doivent développer leurs villes pour répondre aux demandes des nouveaux colons et construire des monuments imposants pour plaire à leur Empereur.


Son éditeur, Inside Up Games, est une société canadienne de conception et de publication de jeux de société avec un objectif simple, créer des jeux passionnants et divertissants, afin que vous puissiez vous amuser avec votre famille et vos amis !


Attention : Le jeu est uniquement en anglais.



Dans la boîte astucieusement compartimentée, vous trouverez :


  • 60 tuiles ville et 3 séparateurs pour les ranger (dont 1 en bonus en cas de perte)

  • 12 tuiles de départ

  • 6 places de ville

  • 16 monuments compétitifs

  • 11 monuments coopératifs

  • 1 jeton joueur actif

  • 4 aides de jeu

  • 1 sac de tirage en toile

  • 5 édits pour le mode coopératif

  • 4 pistes de colons double face (compétitif/coopératif)

  • 76 meeples colons de 5 couleurs différentes (dont 20 nobles et 56 roturiers).


Mode compétitif


Pour gagner, les joueurs doivent construire des monuments impressionnants et remplir leur ville de nouveaux colons. Les monuments ont des bonus de points uniques qui ne s’appliquent qu’à la ville dans laquelle ils sont construits.


Récupérer des colons débloque les points de victoire (PV) qu’ils couvrent sur les pistes de colons. À la fin de la partie, les joueurs additionnent leurs scores et le joueur ayant le plus de points de victoire est déclaré vainqueur. Ce joueur se voit attribuer le poste de gouverneur de la province, sa ville étant appelée sa nouvelle capitale.


Pour la mise en place de 2 à 4 joueurs, commencer par mélanger les places de ville et distribuez en une au hasard à chaque joueur. Le joueur ayant le numéro de place le plus bas (sur son dos) devient le premier joueur et prend le jeton du joueur Actif. Remettez les places de ville inutilisées dans la boîte.


Les joueurs doivent placer leur place de ville face visible devant eux pour créer leur zone de jeu, en laissant de la place de tous les côtés pour ajouter un total de 18 tuiles au cours de la partie.


Séparez les tuiles de ville (60) des tuiles de départ (12), en utilisant leur dos pour faciliter le tri. Mélangez les tuiles de ville et créez une seule pile de tuiles face cachée égale à 15 fois le nombre de joueurs (par exemple, une pile de 45 tuiles de ville pour une partie à 3 joueurs). Remettez les tuiles de ville inutilisées dans la boîte de jeu. Cette pile peut être divisée en piles plus petites, mais il est important de noter quelle est la dernière tuile, car les tuiles défaussées seront placées en dessous. Si les joueurs utilisent le bac à tuiles amovible, assurez-vous que les séparateurs soient placés au bon endroit et que les tuiles défaussées sont replacées au bas de la pile de tuiles, et non avec les tuiles qui sont retirées du jeu.



Placez une piste de colons entre chaque zone de jeu de manière à ce qu’il y ait une piste partagée entre vous et le joueur à votre gauche et une autre entre vous et le joueur à votre droite (lorsque vous jouez à deux joueurs, placez deux pistes de colons entre les deux zones de jeu).


Chaque piste comporte 3 colonnes qui agiront indépendamment l’une de l’autre, donc lorsque les règles font référence à une colonne, cela signifie une seule de celles-ci. Pour vous aider à vous en souvenir, les colonnes ont été séparées artistiquement par des murs. Placez un Noble (grand colon) violet sur le 7 de la colonne centrale de chaque piste. Ensuite, placez un roturier (petit colon) violet sur chaque 4 des colonnes extérieures. Remettez dans la boîte tous les colons violets non utilisés.



Ensuite, remplissez tous les espaces restants avec les colons tirés au sort - les colonnes extérieures avec des roturiers et les colonnes centrales avec des nobles. Remettez dans la boîte de jeu tous les colons inutilisés.


Placez les 16 monuments compétitifs dans le sac de tirage. Les 11 monuments coopératifs restent dans la boîte de jeu (les points de repère sont à gauche au lieu de droite). Tirez au sort et placez 3 monuments face visible à côté de la pile de tuiles de ville pour créer l’offre. Placez le sac de tirage à côté de l’offre de monuments.


En commençant par le joueur à droite du premier joueur et en allant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, chaque joueur prend en main l’une des quatre séries de tuiles de départ. (Le symbole au dos est utilisé à la fois pour faciliter la séparation des ensembles, ainsi que pour indiquer quel point de repère prévaut dans chaque ensemble). Remettez toutes les tuiles de départ inutilisées dans la boîte. Enfin, tous les joueurs reçoivent une aide au joueur pour les aider pendant le jeu.


En commençant par le premier joueur et en allant dans le sens des aiguilles d’une montre, chaque tour est divisé en deux étapes :



1. L'expansion : Cette étape est composée d’une seule action obligatoire et de deux actions facultatives :


a) Ajouter une seule tuile de votre main à votre ville (Obligatoire) : Vous devez placer les tuiles face visible (dans n’importe quelle orientation), et elles doivent être placées de manière à toucher un côté de la place de ville ou d’une autre tuile qui fait déjà partie de votre ville. Il est interdit de placer une tuile de manière à ce qu’elle ne touche que le coin d’une autre tuile.


Une fois qu’une tuile est placée dans votre ville et que vous avez terminé votre tour, vous ne pouvez plus déplacer ou faire pivoter cette tuile de quelque manière que ce soit.


Au fur et à mesure que vous ajouterez des tuiles pour agrandir votre ville, vous créerez et compléterez des quartiers. Il existe deux types de quartiers dans une ville : • Les quartiers achevés - qui sont entièrement entourés de rues.



b) Vous pouvez gagner un ou plusieurs colons (Facultatif) : Au cours de la partie, vous prendrez des colons sur leur piste et les placerez dans vos quartiers achevés, chacun dans une maison inoccupée distincte (bâtiment à toit blanc). Cependant, vous n’avez accès qu’aux colons qui se trouvent à l’extrémité de chaque colonne de vos deux pistes de colons communes.


Dès qu’un colon est retiré de sa piste, le colon qui se trouve derrière devient immédiatement disponible (il peut s’installer dans n’importe quel quartier achevé de votre ville, à condition que ses exigences soient satisfaites et qu’il y ait une maison inoccupée). Les maisons inoccupées à l’intérieur d’un quartier avec un monument ne peuvent pas accueillir de colons. Une fois qu’un colon est retiré d’une piste de colons, il doit immédiatement être logé. Les joueurs ne peuvent pas créer de réserves personnelles.


Chaque colon exige la présence d’un nombre de points de repère principaux et secondaires avant de pouvoir être ajouté à votre ville. Le point de repère principal correspond à la couleur du colon. Le secondaire est tout autre point de repère d’une couleur différente de celle du principal. Un point de repère peut être utilisé comme exigence principale pour un colon, et comme exigence secondaire pour un ou plusieurs autres colons. Mais n’oubliez pas qu’un quartier ne peut contenir qu’un seul colon de chaque couleur, qu’ils soient nobles ou roturiers.


Les roturiers ont besoin d’un point de repère principal et d’un autre point de repère de couleur différente.


Les nobles ont besoin de deux points de repère principaux et d’un autre point de repère d’une couleur différente.


Les colons violets sont plus difficiles : un roturier violet a besoin de 3 points de repère de couleur différente, tandis qu’un noble violet a besoin des 4 points de repère de couleur différente.


c) Vous pouvez construire un ou plusieurs monuments (Facultatif) : Les monuments sont des bonus uniques de fin de partie, et les joueurs ont accès aux 3 monuments visibles de la réserve. Le placement judicieux de ces monuments peut faire la différence entre la victoire et la défaite. Les monuments ne peuvent être construits que dans un quartier achevé dont la taille et la forme correspondent exactement (tous les monuments ont la même taille et la même forme). Le quartier doit contenir les points de repère requis sur le monument, et il ne peut contenir aucun colon.


Les maisons inoccupées à l’intérieur d’un quartier avec un monument ne peuvent pas accueillir de colons. Les quartiers peuplés de colons ne peuvent pas être utilisés pour un monument. Un quartier peut donc contenir soit un monument, soit des colons, mais jamais les deux. Tout comme lors de l’acquisition de colons, chaque statue peut être utilisée pour remplacer l’un ou l’autre des points de repère requis.


2. L'entretien : Avant de tirer de nouvelles tuiles, vous pouvez vous défausser d’une ou plusieurs tuiles restantes, en les plaçant face cachée au bas de la pile de tuiles de ville. Vous pouvez ensuite reconstituer votre main en tirant des tuiles du haut de la pile jusqu’à ce que vous ayez 3 tuiles en main. Une fois la pile de tuiles de ville épuisée, vous ne pouvez plus vous défaire de tuiles ni reconstituer votre main à la fin de votre tour.


Ensuite, s’il y a moins de 3 monuments visibles dans la réserve, remplissez-la jusqu’à en avoir 3 en tirant au hasard dans le sac de tirage. Si le sac est vide, remplissez la réserve autant que possible.



Le jeu se poursuit jusqu’à ce que toutes les tuiles aient été utilisées, y compris celles en main. Vous additionnerez alors les points de victoire de :

• Chaque emplacement vide de colon situé de votre côté des pistes des colons.

• Le(s) bonus de score de chaque monument de votre ville.



Le joueur ayant le plus de points de victoire est déclaré vainqueur ! En cas d’égalité, le joueur ayant le moins de colons gagne. Si l’égalité persiste, le joueur ayant le moins de monuments gagne.


Mode coopératif


Mélangez les 11 monuments coopératifs (en remettant tous les monuments compétitifs dans la boîte). Choisissez un niveau de difficulté et révélez le nombre de monuments associés.


Mélangez les tuiles de ville et créez une seule pile de tuiles face cachée égale à 15 fois le nombre de joueurs (par exemple, une pile de 45 tuiles pour une partie à 3 joueurs). Ensuite, tirez et placez 3 tuiles face visible à côté de la pile pour créer la réserve de tuiles.


Donnez au hasard à chaque joueur une place de ville. Le joueur ayant le numéro de place le plus bas (sur son dos) devient le premier joueur et prend le jeton du joueur Actif. Placez une piste de colons face coopération visible entre chaque joueur. (Si vous jouez à deux joueurs, utilisez deux pistes de colons.) La piste du mode coopération se trouve au dos de la piste du mode compétition. Ne commencez pas avec des colons sur ces pistes, à moins que vous n’augmentiez le niveau de difficulté.


Placez tous les roturiers (y compris les roturiers violets) dans le sac. Créez une réserve séparée de nobles sur la table.

Mélangez les 5 édits, puis placez-en un avec l’un ou l’autre de ses faces visible à côté de la réserve de tuiles. Chaque joueur choisit l’un des quatre ensembles de tuiles de départ pour créer sa main. Remettez toutes les pièces de jeu inutilisées dans la boîte.


Enfin, tous les joueurs reçoivent une aide au joueur pour les aider pendant le jeu.


En commençant par le premier joueur et en allant dans le sens des aiguilles d’une montre, chaque tour est divisé en trois étapes, qui doivent être réalisées dans l’ordre : 1. immigration, 2. expansion, 3. entretien.


1. L'immigration : Tirez un seul roturier du sac et ajoutez-le à l’une des deux pistes adjacentes à votre zone de jeu. Le premier colon placé va en haut de la piste pour démarrer la formation d’une ligne (devant les portes de la ville) et chaque colon suivant est placé à la suite sur cette ligne. Toutefois, si la couleur du roturier ajouté correspond à celle du dernier roturier placé sur cette ligne, les deux colons sont remis dans le sac et remplacés par un noble de cette couleur (si le stock de nobles est épuisé, laissez-les comme roturiers. Un roturier peut être placé derrière un noble de la même couleur sans effet). MAIS ATTENTION - Si une ligne devient trop longue et qu’un colon est placé sur la dernière case d’une piste de colons (celle avec le crâne), tous les joueurs perdent immédiatement la partie !

REMARQUE : Si jamais le sac de tirage est vide, prenez tous les nobles de la réserve et ajoutez-les au sac. Vous allez maintenant les tirer et les placer sur les pistes.


2. L'expansion : Jouez une tuile de votre main, en suivant les règles d’une partie en compétition. Gagnez éventuellement un ou plusieurs colons, en les retirant au début des lignes (les portes de la ville) sur l’une ou l’autre des pistes. Lorsqu’un colon est pris, le suivant sur la ligne devient disponible. Une fois que les colons sont retirés, les colons restants sont déplacés dans l’ordre “vers la porte” pour remplir les espaces vides. Il est possible de construire un ou plusieurs monuments, en suivant les règles d’une partie en compétition. Une fois que des objectifs sont atteints, ils peuvent être retournés pour montrer qu’ils sont complétés. La simple construction d’un monument ne permet pas de remporter la partie. L’objectif de chaque monument doit être rempli sur la ville dans laquelle il est construit pour qu’il compte comme un monument “complété” !


3. L'entretien : Retirez une tuile de la réserve, remplacez-la par la tuile du haut de la pile des tuiles, puis passez le jeton du joueur Actif. Les joueurs ne remplacent aucun des monuments pris, et ils ne peuvent se défausser ni échanger aucune tuile à aucun moment.


La partie continue de cette manière jusqu’à ce que vous ayez rempli les conditions de victoire ou de défaite. Dans certains cas, cela peut se produire avant que toutes les tuiles n’aient été jouées. Dans ce cas, les joueurs peuvent décider d’augmenter ou de diminuer le niveau de difficulté de leur prochaine partie.



Conditions de victoire :


Les joueurs gagnent immédiatement lorsque les deux conditions ci-dessous sont remplies :

- L’édit de l’empereur a été en permanence suivi/accomplit par tous les joueurs et leur ville.

- Le nombre de monuments complétés pour votre niveau de difficulté a été construit.

Attention : Les monuments qui sont construits mais non complétés ne comptent pas. Et l’objectif d’un monument ne peut être atteint que par la ville dans laquelle il se trouve - les villes ne peuvent pas atteindre les objectifs des autres monuments.


Conditions de défaite :


Les joueurs perdent immédiatement si l’une des conditions ci-dessous est remplie :

- Vous avez utilisé toutes vos tuiles mais n’avez pas réussi à construire le nombre de monuments requis par la difficulté choisie.

- Le nombre de monuments requis a été construit, mais leurs objectifs n’ont pas été remplis par la ville dans laquelle ils ont été construits.

- Un colon a été placé sur le dernier espace (icône de crâne) d’une piste de colons.

- Un joueur ou une ville n’a pas respecté l’édit de l’empereur.


Mode solo


Suivez les instructions de mise en place d’une partie en coopération mais avec quatre changements :


- N’utilisez aucune des tuiles de départ.

- Créez la pile de ville en utilisant les 60 tuiles de ville.

- Ne créez pas de réserve de tuiles.

- Utilisez une seule piste de colons.


Une partie en solo suit les règles d’une partie en coopération, mais modifie les étapes Immigration et Expansion, et supprime l’étape Entretien.


1. L'immigration : Tirez 2 roturiers du sac et choisissez celui que vous voulez ajouter à la piste des colons. L’autre peut être remis dans le sac ou placé dans la boîte de jeu, où il reste hors jeu.


2. L'expansion : Tirez 3 tuiles de la pile de ville, choisissez-en 1 pour l’ajouter à votre ville, et défaussez les 2 autres hors jeu.



La partie se poursuit de cette manière jusqu’à ce que vous ayez rempli les conditions de victoire ou de défaite en coopération.


POUR QUI ?


« City Builder » est accessible à partir de 8 ans, pour des parties de 1 à 4 joueurs, pour une durée allant de 30 à 60 minutes.


Il est au prix de 49 euros chez Surfin Meeple et comme précisé plus haut, il est uniquement édité en anglais pour le moment.


LES PETITS PLUS


Les différents modes de jeu proposés sont un énorme plus. Que vous soyez compétiteur ou amateur des jeux en coopération, vous vous y retrouverez avec « City Builder ». Pour le moment, nous n'avons pas encore testé le mode solo, étant donné qu'il nécessite d'avoir joué au moins une fois à une partie en mode coopératif, mais ça ne serait tarder. De plus en plus de jeux proposent désormais ce genre de variante, ce qui est un très bon point (surtout suite aux différentes périodes de confinement que nous avons traversé).



De plus, le jeu est bien plus stratégique qu'il n'y paraît. Il faut en effet prendre en compte plusieurs facteurs pour réussir les meilleurs coups et être sûr de marquer le plus de points possibles. Certes la pioche des tuiles induit une part de hasard, mais les différentes combinaisons possibles sur votre plateau de jeu font qu'il y a vraiment une grande part de réflexion. Par exemple, construire un quartier qui contient beaucoup de monuments n'est pas forcément toujours un bon plan si vous manquer de maisons vides pour y placer des colons. Le choix de ceux-ci est d'ailleurs très calculé lui aussi, puisque vous n'avez pas accès à l'intégralité des couleurs. Le tirage des tuiles monuments à l'aveugle ajoute aussi une dose de hasard. Il faut donc bien calculer son coup avant de placer ses tuiles, et en cela, je trouve que « City Builder » est vraiment très bien conçu et se renouvelle constamment.



Enfin, la boîte de jeu est également très bien conçue. Chaque élément a sa place (on aime quand tout est bien rangé) et les séparateurs de tuiles permettent également une mise en place plus rapide du jeu. La qualité est également au rendez-vous avec des tuiles robustes et des meeples en bois très sympa.


LES PETITS MOINS


La lecture des tuiles n'est pas très claire au tout début. Il faut un certain temps avant de s'habituer au graphisme minimaliste et parvenir à bien distinguer les symboles et la délimitation des quartiers.



Et petit détail, mais selon moi, le jeton joueur actif est de trop. Lors d'une partie, on oublie de se le passer de l'un à l'autre, puisque de toute façon, les joueurs jouent les uns après les autres.


L'AVIS DES MAMANS MOUTIKS

« City Builder » est un jeu de gestion de tuiles vraiment fun et stratégique qui se renouvelle facilement avec les différents modes de jeu proposés. On prend plaisir à voler les colons et monuments convoités par ses adversaires (d'où l'utilité d'avoir l’œil partout pour jouer malin). En bref, un jeu très chouette que l'on vous conseille vivement de tester et même si l'anglais n'est pas votre fort, la règle en français se télécharge directement sur le site d'Inside Up Games et le peu d'écriture qu'il y a sur le jeu en lui-même ne sera pas un frein (et Google traduction est toujours là pour vous venir en aide). Belle découverte pour nous en tout cas !



5 vues0 commentaire