• Le Royaume des Moutiks

[ JEU D'AMBIANCE ] Pipi Caca Culotte

Mis à jour : mars 17

Le jeu qu'on nous allons vous présenter aujourd'hui a un nom qui prête à sourire et un design très enfantin, mais attention, ne vous fiez pas aux apparences, car il n'en est rien ! L'article ci-dessous risque de contenir un langage adulte et des photos un peu gênantes... Si ce n'est pas votre truc, vous êtes libres de passer votre chemin. Quoi qu'il en soit, nous avons adoré découvrir l'ovni « Pipi Caca Culotte » qui a su ravir une de nos dernière soirée entre amis avant le reconfinement.



DESCRIPTION DU JEU


« Pipi Caca Culotte » est un jeu d'ambiance imaginé en Belgique par Tony Amorelli, illustré par Julie Haine, qui se présente sous forme de jeu de cartes. Sur ces cartes, vous trouverez des mots ou expressions à faire deviner à vos adversaires. Et comme tout jeu tourné vers l'humour, les mots sont, vous vous en doutez bien, à la limite du politiquement correct.

Le jeu a fait l'objet d'une campagne de financement participatif sur le site Ulule, où il est parvenu à son objectif en décembre 2017. Il est désormais distribué par Asmodée Belgium.


La boîte de jeu comprend :

- 100 cartes mots/expressions + 10 cartes vierges pour laisser parler votre imagination - 1 pot de pâte à modeler orange - Des jetons « culottes » de 1 et 3 pour comptabiliser les points.



Tout d'abord, munissez-vous de feuilles en papier (ou si vous avez d'un tableau Velléda ou à craies) et d'un stylo. Puis, mélangez les cartes et placez-les sur la table, face illustration visible (mots cachés).

Chaque joueur choisit sa couleur ou son symbole avant que la partie ne commence. Chaque carte comprend 5 mots ou expressions (un par couleur).



Décidez ensuite du score à obtenir pour gagner. Pour une première partie, 5x le nombre de joueurs est un bon début.



À tour de rôle, vous allez devoir faire deviner les mots ou expressions de votre couleur à vos adversaires. Il est interdit de changer de carte et il n’y a pas de limite de temps. Si ça traîne vraiment trop en longueur (plus d’une heure), mettez la carte en-dessous du paquet et passez au joueur suivant.


L'objectif pour remporter la partie sera d'être le plus convainquant possible pour faire deviner les mots ou expressions, mais pas de n'importe quelle manière. Pour cela, plusieurs façons vont vous être imposées en cours de partie :


- Le dessin : Interdiction de parler, de faire du bruit, de donner des indications, d’écrire des chiffres ou des lettres.

- Le mime : Vous pouvez utiliser toutes les parties de votre corps pour faire deviner votre carte et vous pouvez faire des bruits. Interdiction de parler.

- Le modelage : Faites une œuvre d’art avec votre caca, vos crottes de nez, vos rognures d’ongles ou de la pâte à modeler si vous n’avez rien d’autre sous la main…

- La parole : Interdiction de faire des gestes et de prononcer des mots qui ressemblent à ce qu’on doit faire deviner.

- En combinant : Un condensé des 4 autres méthodes ou celle qui vous convient le mieux.



La manière de faire deviner est déterminée par l’illustration de la carte en-dessous de celle que vous avez piochée (exemple ci-dessous, si le joueur a choisi la couleur rose, il devra faire deviner le mot "Milf" en dessinant).



Le joueur qui devine le mot gagne un jeton « culotte » et la personne ayant réussi à faire deviner garde sa carte. Chaque élément (jeton ou carte) vaut un point. Le premier à avoir atteint le score décidé en début de partie est déclaré vainqueur !


POUR QUI ?


« Pipi Caca Culotte » se joue de 0 à 100 joueurs (à vous de voir si vous voulez y passer 3 jours), âgés de 18 à 140 ans (oui, l'humour est de mise jusqu'au bout). Si vous dépassez ces limites, c'est à vos risques et périls...

La durée du jeu dépend du nombre de points et du nombre de joueurs (nous y avons joué à 10 et ça nous a bien pris 2 bonnes heures).

Il est au prix de 25 euros frais de port compris par Mondial Relay pour un envoi en France. En Belgique, il est distribué un peu partout dans les boutiques spécialisées et magasins de jeux.



LES PETITS PLUS


Tout d'abord, le jeu est de bonne qualité. Le matériel est beau, les cartes sont résistantes, la pâte à modeler (une sorte de Patarev) est agréable à manier et ne s'effrite pas, et la boîte est bien compartimentée. Le design enfantin et les couleurs pastels sont également bien pensés et prêtes à sourire. On pourrait penser à un jeu pour enfants en regardant de loin.



De plus, ce genre de jeux d'ambiance fait toujours son petit effet. Effectivement, certaines cartes vont loin (vraiment loin), mais avec un groupe d'amis avertis, ça passe tout seul et tout le monde se prête facilement au jeu. Même s'il faut effectivement être à l'aise avec les gens qui vous entourent et ne pas avoir peur du ridicule. Essayez d'ailleurs de deviner à quelle couleur correspond la proposition ci-dessous.



Par respect pour mon groupe d'amis, je ne mettrais pas de photos des mimes :'D


Les règles du jeu s'expliquent très facilement et le livret est truffé d'humour (il conseille par exemple de tricher en cachant des cartes dans sa poche). Le créateur n'a pas hésité à porter son propre jeu en dérision en imprimant au dos des règles certains commentaires diffamatoires qu'il a pu recevoir.



Il existe également une version à deux joueurs sans compter les points et des variantes telles que "Le gros nul" où un gage décidé en début de partie est attribué au moins bon joueur à la fin.


Enfin, le jeu est relativement libre et adaptable. Vous pouvez donc facilement inventer vos propres règles avec ce genre de support et c'est d'ailleurs ce qui est recommandé dans la notice.


LES PETITS MOINS


Faire deviner peut parfois s'éterniser, mais en général, on sent quand il est temps de dire stop (ou le joueur se noie dans ses explications et finit par abandonner). De notre côté, nous avons choisi d'utiliser un chronomètre de 3 minutes sur un smartphone pour rendre le jeu encore plus palpitant. Cette option est d'ailleurs proposée dans les variantes du jeu.


L'AVIS DE MAMAN MOUTIK


Le jeu a le mérite d'être à la hauteur de son titre, à savoir cracra à souhait et il l'assume ! C'est tout à son honneur. Si vous n'êtes pas friands de ce genre de langage, passez votre chemin, mais honnêtement, se lâcher une fois de temps en temps ne fait de mal à personne. Allez, pour la peine, une dernière devinette pour la route.



140 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout