• Le Royaume des Moutiks

[ JEU D'AMBIANCE ] Pantone : Le jeu

Notre collaboration avec Don't Panic Games se poursuit avec cette fois-ci « Pantone : Le jeu » créé par Scott Rogers, une sorte de version minimaliste et graphique du bon vieux « Pictionary » qui saura conquérir les amoureux du design et de la pop-culture au premier coup d’œil.



PRINCIPE DU JEU


Pantone© est un nuancier de couleurs créé par la société du même nom bien connu des graphistes et passionnés de déco. L'idée ici a été d'en faire un jeu qui se base sur le principe de la créativité. Chaque joueur doit tenter de faire deviner un personnage aux autres participants en se servant des cartes échantillon.



Le jeu se compose de :

- 180 cartes personnage (dont 6 cartes vierges permettant de personnaliser le jeu)

- 60 cartes échantillon représentant 15 couleurs différentes sur un plateau présentoir

- Les règles du jeu.


Les cartes échantillon sont rangées par piles de même couleur dans le présentoir. Pour commencer, chaque joueur reçoit 4 cartes personnage, les consulte secrètement et en défausse une (par exemple un personnage que vous ne connaissez pas, ou qui vous semble trop difficile à représenter).



Munissez-vous d'une feuille pour noter le score de chacun, ainsi que d'un sablier d'une minute (non fourni), ou à défaut un minuteur ou un téléphone.


Le jeu se déroule en 3 phases.

- Première phase : Les joueurs peuvent utiliser TOUTES les cartes échantillon pour créer leur personnage.

- Seconde phase : Les joueurs ne peuvent utiliser qu'une seule carte d'une même couleur.

- Troisième phase : Les joueurs ne peuvent utiliser que 3 cartes EN TOUT, quelle que soit la couleur.


À son tour, le joueur choisit une de ses 3 cartes et la place face cachée devant lui (il peut la consulter autant de fois qu'il le souhaite). Il dispose ensuite d'une minute pour représenter le personnage en question à l'aide des cartes échantillon. On dit qu'il prend le rôle de l'Artiste.



Ses adversaires doivent ensuite, dans le sens horaire, tenter de deviner en faisant une proposition en 5 secondes maximum. Une réponse fausse n'offre pas de pénalité. On passe simplement au joueur suivant. Cependant, si un joueur donne la bonne réponse en dehors de son tour, il perd un point, et l'Artiste gagne quand même ses points.



Si aucun joueur donne une proposition mais que le personnage n'est pas trouvé, l'Artiste dévoile le premier indice, puis chaque joueur a de nouveau 5 secondes pour deviner. Et ainsi de suite, jusqu'à ce que quelqu'un devine.



L'Artiste et le joueur ayant deviné le personnage gagnent tous les deux les points correspondants au niveau de l'indice dévoilé sur la carte. Les points sont à noter sur la feuille scores. Si le personnage a été deviné sans indice, chacun gagne 5 points. Dans une partie à deux joueurs, seul celui qui a deviné correctement gagne les points.


L'Artiste replace la carte jouée dans la boîte (elle ne sera pas rejouée) et pioche deux nouvelles cartes personnage. Il en conserve une qui pourra servir, s'il la choisit, lors de sa prochaine phase d'Artiste.



Le joueur suivant adosse à son tour le rôle d'Artiste et procède de la même manière que le premier joueur. La première phase prend fin lorsque chaque joueur a endossé le rôle d'Artiste. La seconde peut alors commencer avec le principe d'une seule carte par couleur.



La partie prend fin lorsque chaque joueur a essayé de faire deviner trois personnages. On procède alors au décompte des points et le grand gagnant est celui qui aura récolté le plus de points.


POUR QUI ?


« Pantone : Le jeu » est accessible à partir de 8 ans, de 2 à 20 joueurs, pour des parties d'environs 10 à 20 minutes.


Il est disponible chez Philibert au prix de 32 euros.


LES PETITS PLUS


Comme évoqué au début de cet article, « Pantone : Le jeu » rappelle les autres jeux de devinettes qui reposent sur la créativité des joueurs, comme « Pictionary », mais avec une bonne touche d'originalité. Ici, tous les joueurs sont mis sur un pied d'égalité, ce qui n'est pas forcément le cas lorsque l'on doit manier le crayon. On est forcément désavantagé lorsque son niveau en dessin n'a pas quitté la maternelle ! Avec « Pantone », chaque joueur dispose du même panel de cartes pour représenter son personnage.



Ensuite, les règles du jeu sont très simples et peuvent s'expliquer en quelques secondes. La mise en place est elle aussi très rapide grâce à la praticité de la boîte de rangement qui sert aussi de présentoir pour lancer la partie. Rien de plus simple : On ouvre le jeu et on commence ! Pas de tri de cartes à faire comme cela aurait pu être le cas si les concepteurs étaient partis sur une boîte minimaliste où tout aurait été mélangé. Le prix du jeu est donc largement justifié.



De plus, avec les différentes phases de jeu, « Pantone » gagne en intensité à chaque manche. Vous imaginez-vous devoir faire deviner Dark Vador avec une carte unique ? Vous vous retrouvez rapidement à ne sortir qu'une seule carte noire et à miser sur la clairvoyance de vos adversaires. Ou bien Spock avec des cartes de même couleur (admirez ci-dessous mon magnifique signe de main vulcain) ? Le nombre de cartes personnage est lui aussi impressionnant. Il y a de quoi faire !



Enfin, il existe d'autres modes de jeu présentés dans le livret de règles. Vous avez en effet la possibilité de former des équipes pour jouer (bien pratique lorsque vous jouer avec un groupe très nombreux, cela évite que la partie ne s'éternise). Il y a également des modes de jeu avancés qui accentuent la difficulté du jeu pour les plus téméraires. Du « peintre éclair » demandant aux artistes de créer leur personnage en moins de 30 secondes, au « peintre abstrait » qui verra l’artiste tenter de recréer un personnage en utilisant autant de cartes échantillon qu’il le souhaite sans que ces dernières ne se touchent, en passant par le « peintre minimaliste » qui verra l’artiste obligé de faire deviner aux autres joueurs en n’utilisant que trois cartes échantillons. Les créateurs du jeu ont pensé à tout pour faire en sorte de renouveler l'expérience.


LES PETITS MOINS


Les cartes personnages ne présentent pas toutes le même niveau de difficulté et certaines, à mon sens, sont presque impossibles à représenter par des cartes couleur. D'ailleurs, lorsqu'un joueur était bloqué avec ses cartes, nous avons pris le parti de lui faire repiocher d'autres cartes personnages.



De même, tout dépend avec qui vous jouez, mais en fonction de l'âge des joueurs, certains personnages de la pop-culture récente sont totalement inconnus de certains si on ne connaît pas l'univers en question (jeu-vidéo, série télé...). Nous avons donc également autorisé l'utilisation des téléphones pour lancer une recherche d'images et se faire une idée du look de certaines personnages, sinon la partie n'aurait jamais pu débuter.



Et dernier point, comme le facteur temps est de mise, un petit sablier d'une minute aurait été le bienvenu dans la boîte, même si évidemment, tout le monde a un téléphone capable de faire ce job.


L'AVIS DES MOUTIKS


« Pantone : Le jeu » est un excellent jeu d'ambiance qui mise sur notre capacité à traduire un personnage de manière abstraite. L'exercice est certes plus simple pour les joueurs ayant une bonne culture générale et plaira énormément à ceux ayant un sens artistique, mais il n'en perd pas moins en intérêt pour les autres. Il est parfait pour une petite pause ludique au milieu d'un repas ou d'un apéro entre amis.



4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout