• Le Royaume des Moutiks

[ JEU D'AMBIANCE ] Monique



Quand nous avons vu le jeu "Monique" sur Instagram, nous nous sommes de suite imaginées y jouer avec certains de nos amis et nous ne nous sommes pas trompées car voici l'échange que nous avons eu lors de l'invitation à une soirée jeux de société à la maison :


"- Coucou, ça va ? Vous êtes dispo vendredi ou samedi soir pour une soirée jeux de société ? J'ai plusieurs jeux d'ambiance à tester !

- Ok avec plaisir ! J'ai un nouveau jeu en plus que j'ai pas encore vu sur Le Royaume des Moutiks.

- Super, c'est quoi comme jeu ?

- Monique !

- C'est justement l'un de ceux que je voulais vous faire tester !"


En même temps, depuis la découverte des jeux tels que "Blanc Manger Coco" ou "Juduku", nous savons que ces jeux de cartes ont un fort potentiel pour provoquer des situations et des fous rires mémorables, et "Monique" avait tout nous faire passer un super bonne soirée...



PRINCIPE DU JEU


"Mais... c'est quoi ce jeu ? On joue chacun son tour, on associe des mots, et à la fin, celui qui n'a plus de carte a gagné ! Il y a aussi des accusations, des justifications, des votes, du bluff, du rire, du malaise, un peu de stratégie et de la mauvaise foi."



La boîte de jeu contient 300 cartes :

- 264 cartes "mots" :

- 218 cartes mots simple sur lesquelles figure un seul mot

- 26 cartes à trou sur lesquelles figure une seule lettre suivi de "..."

- 20 cartes mots censuré (interdit au moins de 16 ans)

- 36 cartes Monique, dont 9 censurées (les cartes Monique ont des spécificités et des règles précisées sur chacune d'entre elles).




Pour débuter la partie, chaque joueur se voit attribuer des cartes ( 5 cartes à 3 ou 4 joueurs et 4 cartes à 5 joueurs et plus). Les cartes restantes forment la pioche.


Le premier joueur, pioche une carte qu'il ajoute à sa main puis choisit une de ses cartes qu'il va placer mot visible sur la table en l'énonçant à haute voix.


Le joueur suivant va déposer sur la carte précédente une carte avec un mot en rapport avec le mot d'avant. Plusieurs cas peuvent alors se présenter :


- Tout le monde est ok avec cette association de mots, alors c'est au tour du voisin de gauche de jouer.

- Le mot ne fait pas l'unanimité et l'un des autres joueurs (l'accusateur) dit "J'vois pas le rapport". Vous êtes donc accusé et allez devoir défendre votre idée. L'assemblée va écouter votre explication et décider à main levée si votre plaidoirie les a convaincu ou pas. L'accusé et l'accusateur n'ont pas le droit de voter.

- Si l'explication convient, l'accusateur pioche une carte

- Si l'explication ne convient pas, l'accusé pioche 2 cartes

- En cas d'égalité, c'est l'accusé qui pioche.


Par exemple, le dernier mot est "Céline Dion" et je pose sur carte où il est inscrit "voile". Vous voyez le rapport ? La chanson "Sous le vent" de Céline et Garou évidemment : "J'ai sorti la grande voile et j'ai glissé sous le vent".



Le joueur dont c'est le tour peut essayer de bluffer les autres joueurs en posant sa carte face mot caché. Il peut faire ceci s'il n'a pas de mot à associer ou s'il veut piéger quelqu'un. Lorsque ceci se produit :

- Un autre joueur peut dire "tu bluffes". La carte est alors retournée et le joueur doit donner une explication. Si l'explication convient à la majorité, l'accusateur pioche une carte. Si au contraire elle ne convient pas, c'est l'accusé qui pioche 3 cartes.

- Personne ne relève, alors le joueur suivant joue son tour en repartant du dernier mot visible.



Si vous ne pouvez pas jouer et que vous ne voulez pas bluffer, il faudra piocher une carte. La carte piochée pourra être jouée immédiatement ou le tour peut prendre fin.


Parlons maintenant des cartes Monique. Elles peuvent être jouées à la place d'un mot. Elles vont instaurer une règle et le joueur suivant va jouer sur le mot précédent.


Il y a également des cartes censurées pour apporter encore un peu plus de piment dans le jeu. Pour les reconnaître, c'est facile, elles sont rouges.



Enfin, petite chose à savoir lors d'une accusation, si en se justifiant l'accusé arrive à faire rire son accusateur, il gagne d'office la confrontation et l'accusateur doit piocher une carte.


Le gagnant est donc le joueur qui parvient à se débarrasser de toutes ses cartes en premier. D'ailleurs, il est possible de finir sur une carte Monique.


POUR QUI ?


"Monique" est un jeu pour 3 à 10 joueurs, à partir de 16 ans, pour des parties de moins de 30 minutes.


Il est disponible sur le site Philibert au prix de 24,90 euros. Je l'ai également trouvé dans mon Leclerc Jouets.



LES PETITS PLUS


"Monique" est un chouette jeu qui promet de sacrés fous rires en fonction d'avec qui vous jouez. Attention par contre, je ne pense pas qu'il prendra avec tout le monde...


Nous y avons joué avec Soan (8 ans) qui voulait absolument le tester même si nous lui avons dit à plusieurs reprises que ce n'était pas vraiment de son âge, mais il n'a pas démordu, il voulait y jouer (et il a bien rigolé, même s'il n'a pas du comprendre le quart des associations). Cependant, le fait de jouer avec un enfant nous a limité dans nos sorties et nous n'avons pas pu nous lâcher autant que nous l'aurions voulu. Par contre, ça doit être très intéressant d'y jouer en famille ou avec des enfants et de voir leur façon de cogiter qui sans aucun doute sera plus innocente et moins perverse que notre logique !



Nous avons cependant beaucoup rit avec des associations d'idées bien osées ou bien tirées par les cheveux, le plus difficile étant de ne par rire en entendant les explications désespérées du joueur qui veut absolument faire passer son idée comme crédible !


D'ailleurs, certains joueurs vont tout miser sur le rire avec des explication incongrues, mais à mourir de rire, et c'est comme cela qu'ils vont gagner. Alors, attention à qui vous accusez !


Des fois, un mot tombe et on a une idée de génie qui nous arrive en tête, mais malheureusement, ce n'est pas à notre tour de jouer ! On va donc donc espérer très fort pouvoir la placer lorsque ce sera notre tour (ce qui n'est souvent pas le cas) et le thème a alors complètement changé lorsque c'est à vous de jouer !


J'espère que vous n'aurez pas trop de mauvais perdants autour du jeu car la mauvaise foi est de mise lors des parties et certains vont tout faire pour vous voir échouer, comme faire exprès de ne pas adhérer à votre idée alors qu'elle est plutôt cool afin de grapiller des points.



C'est un jeu très simple à mettre en place et à expliquer, avec pas mal de cartes dont des cartes Monique qui sont là pour renouveler et dynamiser un peu le jeu.


De plus, je ne peux que vous encourager à aller découvrir la com' qui est hilarante avec le personnage emblématique de Monique qui ne peut que vous faire rire.


Bref, si vous êtes adeptes des jeux cités en intro, il ne peut que vous plaire !



LES PETITS MOINS


Il ne marchera pas avec tout les publics et il vaut mieux être nombreux car à 3 joueurs, le débat n'existe pas vraiment et le jeu peut tomber un peu à plat. Certains joueurs ne chercheront pas très loin pour expliquer leurs associations, par exemple, 2 personnalités publiques, l'association d'idée est célébrité. C'est sûr que le jeu là tombe à plat. À la limite, on peut autoriser des associations aussi évidentes une fois par partie, mais demander des rapprochement moins vastes pour les prochains tours.



L'AVIS DES MOUTIKS


"Monique" est sans conteste l'un des jeux que nous allons sortir facilement lors des apéros ou des repas entre amis cet été. Son univers délirant va mettre de l'ambiance autour de la table de jeu et vous allez enchaîner autant de parties que de fous rires, de coups de gueule (dus à la mauvaise foi de certains), de discutions animées, de bluff, et surtout, de régalade ! Ce jeu est très convivial à jouer entre amis ou en famille qui se sort très facilement pour des moments riches en humour.