• Le Royaume des Moutiks

[ JEU DE SOCIÉTÉ ] City Chase



"City Chase" est un jeu de Martino Chiacchiera et Gabriel Mari, illustré par Hee-won Park, édité par Korea Boardgames et distribué par Ludistri. Et pour tout vous avouer, c'est notre coup de cœur de cette rentrée ! Ce jeu de voleur contre policiers nous a conquis dès l'ouverture de la boîte en voyant son matériel et lors de notre première partie, notre sentiment s'est confirmé ! Nous les avons enchaînées et depuis que nous l'avons, c'est bien simple, il est sorti tous les jours. Alors, prêts à jouer aux gendarmes et au voleur ?



PRINCIPE DU JEU


"Appel à toutes les unités ! Un voleur de voiture a été repéré ! Le voleur se sache dans l'un des bâtiments. Les hélicoptères de police patrouillent dans la ville à la recherche du malfrat, espérant stopper sa fuite. La police arrêtera-t-elle le voleur avant qu'il ne puisse s'échapper ?"


La boîte de jeu contient :

- 1 plateau de jeu

- 1 compteur de tours

- 11 jetons Trace (9 bleus, 1 jaune, 1 rouge)

- 1 voiture

- 3 hélicoptères (rose, jaune et vert)

- 25 immeubles (10 grands et 15 petits).



Commencez par mettre en place votre zone de jeu en plaçant les immeubles aléatoirement sur leurs emplacements du plateau.


Un joueur sera le voleur et les autres les policiers. Le voleur jouera avec la voiture, tandis que chaque policier prendra l'hélicoptère de la couleur de son choix. Tous les hélicoptères seront utilisés même s'il n'y a pas autant de joueurs. Pour une partie à 2 joueurs, le policier jouera avec les 3 hélicos, à 2 policiers, les joueurs se mettront d'accord sur l'action du 3ème hélico.


Le voleur prend aussi devant lui le compteur de tours et place une trace sur chaque emplacement selon les couleurs (le jaune sera le point de départ du voleur et le rouge la moitié de son parcours).



Enfin, les policiers placent leurs hélicoptères sur les intersections de leur choix (un seul hélico par intersection).


Le jeu se joue en 11 tours (une phase voleur suivie d'une phase police) que l'on suit grâce au compteur de tours.


C'est le voleur qui commence. Les policiers ferment les yeux pendant que le voleur :

- Fuit (sauf au 1er tour) en sortant la voiture de l'immeuble sous lequel il était caché au tour précédent en laissant un jeton trace sous le bâtiment.

- Choisit sa cachette en plaçant la voiture sous un immeuble adjacent (pas en diagonale) à celui où il était caché. Sa nouvelle cachette ne doit pas contenir d'ancienne Trace. Le voleur n'a donc pas le droit de se cacher sous un immeuble où il s'est déjà réfugié.

- Se cache en plaçant sous sa voiture la Trace du tour.

- Finit son tour en replaçant bien les immeubles et en annonçant aux policiers que c'est à eux de jouer.



Les policiers peuvent donc ouvrir leurs yeux alors que le voleur les observe sans rien dire. Pendant leurs tours, les policiers peuvent parler entre eux afin de coordonner leurs actions et discuter de leurs suspicions quand à la stratégie du voleur.


Chaque hélicoptère doit effectuer une action "Mouvement" ou "Vérification" :

- L'action mouvement permet d'avancer l'hélicoptère jusqu'à une intersection inoccupée et adjacente à sa position. Il n'est pas autorisé de se déplacer en diagonale.

- L'action vérification permet de soulever l'un des 4 immeubles autour de l'intersection de l'hélicoptère. Plusieurs cas peuvent subvenir suite à cette vérification :

- Il n'y a rien sous l'immeuble, alors replacez l'immeuble et le tour se termine.

- Il y a une Trace, alors replacer l'immeuble en plaçant la Trace sur son toit afin de vous souvenir que le voleur est passé par là.

- Il y a la voiture du voleur, alors les policiers gagnent la partie.



Lorsque tous les hélicoptères ont joué, on commence un nouveau tour en commençant par la fuite du voleur.


La partie prend fin en 3 occasions :

- Arrestation : Lorsque les policiers arrêtent le voleur avant la fin du 11ème tour, remportant donc la partie.

- Fuite : Lorsque le voleur n'a toujours pas été arrêté au bout du 11ème tour, remportant donc la partie.

- Encerclement : Lorsque le voleur ne peut plus se déplacer car il s'est déjà réfugié sous tous les immeubles adjacent. Il l'annonce donc aux policiers qu'ils remportent la partie.


Qui sera le plus fort dans cette chasse urbaine ?



POUR QUI ?


"City Chase" est un jeu pour 2 à 4 joueurs, à partir de 8 ans (Lindsay presque 6 ans, adore y jouer mais lors des premières parties avait un peu de mal avec la notion des déplacements adjacents), pour des parties d'environ de 20 minutes.


Il est disponible au prix de 26,90 euros sur le site Philibert.



LES PETITS PLUS


Comme je vous le disais en intro, "City Chase" est un gros coup de cœur à la maison ! Il n'a fallu qu'un coup d'œil à cette boîte aux l'illustrations aguicheuses pour qu'on ait envie de se plonger dans la règle, qui là aussi, bonne surprise, était super simple (on apprécie d'avoir des règles concises et claires de temps en temps).


A l'ouverture de la boîte, nouveau coup de cœur ! Elle est bourrée de matériel avec sa voiture, ses 3 hélicoptères et ses 25 immeubles qu'on a instantanément envie de manipuler. Et surtout, il y a une place pour tout ranger ! Le thermoformage est juste top ! Autant vous dire que 5 minutes après l'ouverture, nous étions déjà en train de jouer une partie, le temps de lire rapidement les règles et de tout installer. D'ailleurs, je me vois bien peindre les immeubles afin de leurs donner un peu de couleurs et de vie.



Mais "City Chase" ce n'est pas juste un jeu dont on apprécie le matériel, c'est surtout un jeu qu'on a adoré découvrir et dont nous enchaînons les parties. Que ce soit dans le rôle des policiers où du voleur, la tension est présente et ne fait que s'intensifier à mesure que la partie avance pour l'un ou lorsque l'étau se resserre autour de soi pour l'autre.


Que soit un rôle ou l'autre, votre objectif ne sera pas simple, et les 11 tours passent très vite. Nous avons eu des très beaux coups des policiers qui, coup de chance, arrivaient à appréhender le fugitif dès le premier immeuble, comme nous avons aussi eu un voleur qui a réussi à passer entre les mailles du filet alors que les trois hélicoptères l'encerclaient, où encore un voleur qui n'a pas froid au yeux et qui commence sa fuite collé aux forces de l'ordre en croisant les doigts très fort qu'il ne les découvre pas de suite (lors de cette partie, ce sont les hélico qui ont été suivis et le voleur a gagné). Les parties ne se ressemblent pas et c'est toujours un plaisir d'y jouer et encore plus grand quand on gagne !



LES PETITS MOINS


Je ne peux malheureusement pas m'empêcher de tricher malgré moi. Non non, je n'ouvre pas les yeux, mais je ne peux pas fermer mes oreilles et on peut entendre quel bâtiment est bougé. On devine alors dans quel coin du plateau se trouve le voleur. Surtout que des fois, même en faisant super attention, on a un peu de mal à replacer la voiture en dessous de l'immeuble sans faire de bruit. Mais on a trouvé la solution ! On soulève plusieurs bâtiments afin d'induire le doute dans l'esprit des policiers qui auraient des oreilles un peu trop attentives !



L'AVIS DES MOUTIKS


Soan : " City Chase c'est trop trop trop trop trop trop trop trop trop trop (il a bien insisté sur le 10 fois "trop") bien ! J'aime autant être le policier que le voleur. Le matériel est super chouette et c'est drôle de devoir se cacher sous les immeubles."


L'avis de Maman Moutik : "City Chase" est notre petite pépite de cette rentrée scolaire. Quoi de mieux que de se faire une petite partie (où plusieurs) à la sortie de l'école une fois les devoirs finis (ou n'importe quand). Même Papa Moutik le valide. Moi, il n'est pas sans me rappeler le jeu Mr Jack dans son objectif d'attraper le voleur ou d'échapper aux policiers mais ici, le jeu de cache-cache sous les immeubles que l'on manipule tout au long du jeu est un gros plus notamment pour les enfants qui retrouvent dans un jeu de société à la fois le jeu des gendarmes et des voleurs et le cache-cache qu'ils affectionnent tout particulièrement dans la vie courante. Autant vous dire que c'est jackpot ! Si vous cherchez un jeu à offrir pour l'anniversaire d'un copain de vos enfants, je vous le recommande chaudement. Nous, on adore !