• Le Royaume des Moutiks

[ JEU DE SOCIÉTÉ ] Candy Islands



Des bonbons, des pirates, des couleurs flamboyantes, des paris, du bluff et encore des bonbons... C'est ce que nous propose le nouveau jeu de Jérémy Bemon, illustré par Christopher Matt et édité chez Studio H. Il n'en fallait pas plus pour nous donner l'eau à la bouche ! Vous allez mener un combat acharné à coups de boulets de bonbon pour vous emparer du plus gros butin qui se comptera en pièces de chocolat.



PRIINCIPE DU JEU


"Chargez vos canons, matelots ! Les plus fameux pirates ont vogué vers les Candy Islands, assoiffés de richesses, de gloire et ... de friandises. A coups de boulets de bonbon, remportez trésors et mercenaires pour devenir le plus grand capitaine de l'archipel. Feu à volonté et parés à l'abordage !"


La boîte de jeu comprend :

- 4 paravents : 1 de chaque couleur (jaune, bleu, rose ou noir).

- 48 boulets de bonbon : 12 de chaque couleur.

- 20 jetons mercenaires : les sucettes, les chewing-gums, les oursons, les cannes à sucre et les papillotes.

- 1 jeton kraken.

- 40 cartes île réparties en 4 paquets de 10 cartes composées de 5 cartes wanted et 5 cartes trésor.



Il y a 2 niveaux de jeu. Tout d'abord, les règles moussaillons pour les premières parties, puis suivra la règle du mode avancé pour les vieux loups de mer.


Règles Moussaillons


Pour la mise en place, rien de plus simple. Chaque pirate choisit sa couleur et prend le paravent correspondant puis place les 12 boulets de canon de la même couleur dans sa cale (derrière son paravent).


Il faut autant de paquets cartes île que de joueurs. Pour chaque paquet, il vous faudra mettre de côté les cartes portant une ancre en bas à gauche de la carte. Mélangez les 3 cartes trésors et placez les 3 cartes wanted préalablement mélangées au dessus des cartes trésors.


Chaque paquet est ensuite placé entre deux joueurs afin que tous les joueurs aient un paquet à leur droite et à leur gauche. Chaque joueur place également une carte grosse bonbonnière devant son paravent. Enfin, les jetons mercenaires sont placés au centre de la table.


Dans ce mode de jeu, seuls les sucettes, les chewing-gums et les oursons sont jouables. Il faut mettre autant de jetons de chaque sorte de mercenaire qu'il y a de joueurs (3 oursons pour 3 joueurs...).


Une partie se joue en 6 tours de jeu. Tous les joueurs jouent en même temps et un tour de jeu se joue en 2 phases :



- La préparation du combat : On commence par retourner la première carte de tous les paquets. Lorsque c'est une carte wanted qui est découverte, il faut placer sur cette dernière le pion mercenaire représenté.


Puis, l'ensemble des joueurs, simultanément, va préparer secrètement des boulets de canon et des jetons mercenaires dans ses deux mains. Le contenu de la main droite sera la charge pour le combat avec le joueur à votre droite et le contenu de la main gauche, la charge contre le joueur de gauche. Il faut obligatoirement qu'il y ait au moins 1 boulet de canon par main. Ensuite, les joueurs posent leurs mains poings fermés sur la table de chaque côté de leur paravent .


Quand tous les joueurs sont prêts, ils crient "A l'abordage !" et dévoilent la charge contenue dans leurs mains en la lâchant sur la table en faisant bien attention à ne pas mélanger ses boulets de bonbon avec ceux des adversaires.


- La résolution des combats : Le joueur qui a la charge la plus forte gagne le combat. A savoir qu'une charge est égale au nombre de boulets de bonbon que contient la main et de l'effet d'un ou des mercenaires si elle en contient.

- L'ourson : Vaut comme 3 boulets de bonbon.

- La sucette : Au moment de la révélation des charges et avant de résoudre un combat, le joueur ayant joué la sucette vole un élément (boulet ou mercenaire) à son adversaire et l'ajoute à l'une de ses deux charges. Si deux joueurs qui s'affrontent jouent tous 2 une sucette, l'effet s'annule mais la sucette est quand même retirée du jeu .

- Le chewing-gum : Vaut comme 1 boulet de canon, mais après le combat, il revient dans votre cale, et ne passe pas aux mains de l'ennemi. Le seul moyen de s'en emparer est de le voler avec une sucette.



Une fois que le gagnant a été déterminé, les jetons mercenaires sont retirés du jeu, sauf les chewing-gums qui retournent dans la cale du pirate qui les a joué. Le vainqueur récupère la carte île et la place devant son paravent à côté de sa bonbonnière. Si cette carte est une carte wanted, elle est également placée devant le paravent et le mercenaire est placé dans la cale.


Enfin les joueurs s'échangent leurs boulets de bonbon. Les boulets de bonbon que vous avez joué lors de cette charge vont chez votre adversaire et ceux que votre adversaire a joué contre vous, vont dans votre cale.



S'il y a égalité lors de la charge, la carte île est ajoutée à la carte suivante au prochain tour et les 2 moussaillons combattrons donc pour les 2 cartes île. Et ainsi de suite jusqu'à ce qu'elles soient gagnées. Si lors du dernier tour personne ne les remportent à cause d'une énième égalité, les cartes sont perdues définitivement.


Une fois ces deux étapes jouées, on commence le tour suivant et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de cartes île à dévoiler.


Vient donc la fin de partie et la découverte des butins. Chaque joueur prend dans sa cale, les boulets de bonbon de la couleur la plus présente chez lui et les place sur sa carte grosse bonbonnière. Les boulets de bonbon se transforment par magie en pièces en chocolat.


Les joueurs additionnent :

- Les pièces en chocolat des cartes wanted et trésor qu'il a gagné.

- Les boulets de bonbon transformés en pièces en chocolat grâce aux bonbonnières.


C'est le moussaillon possédant le plus de pièces en chocolat qui est déclaré pirate le plus gourmand des mers de Candy Islands.



Règles Vieux loups de mer


Avec cette règle, les parties seront plus longues, plus tactiques et se joueront en 10 tours.


Ce qui change pour la mise en place, c'est qu'on prend les 10 cartes pour former les paquets des cartes îles. Ce sont maintenant 5 cartes wanted qui sont placées au-dessus des cartes île. Les grosses bonbonnières ne sont plus données d'office à chaque joueur, mais elle sont mélangées au paquet et il faudra donc les gagner.


Au milieu, parmi les jetons mercenaires, on ajoute les jetons canne à sucre et papillote.


- La canne à sucre (le défenseur) : Lors de la révélation des charges, et avant de résoudre un combat, le joueur ayant joué la canne à sucre désigne une couleur de boulet de bonbon présente dans la charge de son adversaire. Ces boulets de bonbon ne compteront pas pour la résolution de combat.

- La papillote (l'invocateur du Kraken) : Le ou les joueurs ayant joué la papillote crie(nt) "J'invoque le kraken !". Le jeton Kraken est alors déplacé vers le combat où la charge la plus élevée a été jouée. Ce combat est résolu normalement mais l'échange des boulets de bonbon de ce combat est annulé et les 2 joueurs gardent leurs boulets de bonbon.


Pour scorer en fin de partie, les joueurs ayant une petite bonbonnière prennent dans leur cale les boulets de bonbon de la couleur la moins présente dans leur bateau et les placent sur cette carte. Si plusieurs bonbonnières ont été jouées, le joueur gagne autant de points pour chaque bonbonnière en sa possession. Par exemple, si ma couleur dominante est le rose avec 8 boulets et que j'ai 2 grosses bonbonnières, je compte 2x8 pour mes points.


Si un joueur, n'a qu'une seule couleur de boulets de bonbon en fin de partie, il compte à la fois pour ses grosses et ses petites bonbonnières.


Le gagnant est le joueur qui a remporté le plus de pièces en chocolat !



POUR QUI ?


"Candy Islands" est un jeu pour 2 à 4 joueurs (possibilité d'y jouer à 8 en y incluant une nouvelle boîte de jeu), à partir de 7 ans, pour des parties rapides d'environ 10 minutes.


Il est disponible au prix de 20 euros sur le site Le Passe Temps.




LES PETITS PLUS


Ici, on a craqué pour l'univers des pirates et des bonbons ! Quoi de mieux pour appâter les enfants (et les mamans gourmandes) ? Les paravents tous différent sont topissimes. On prend plaisir à choisir son bateau chouchou et à jouer nos couleurs. En plus d'être beau et trop chou, le matériel est de bonne qualité. Dès qu'on ouvre la boîte, on ne peut s'empêcher de prendre les jetons en main pour les admirer et jouer avec !



Si vous pensez que ce jeu est trop gentillet pour vous et qu'il n'est adapté qu'aux enfants, il n'en est rien ! Derrière ces jolies couleurs acidulées, le jeu cache une part de stratégie et vous pourriez prendre tout autant de plaisir à y jouer entre adultes avec les règles avancées et ses nouveaux mercenaires qui sont très intéressants. Comment votre adversaire va t-il jouer ? Sera-t-il gourmand ou non ? Qui a réussi à remporter les mercenaires et quand va t-il les jouer ? Quelles couleurs de boulets vais-je jouer ? Car il faut penser stratégie et optimiser au maximum pour remplir ses bonbonnières en fin de partie.


De plus, "Candy Island" est un jeu familial dont les règles et la mise en place sont extrêmement simples. Les parties sont rapides ce qui fait qu'elles s'enchaînent sans problème car impossible de s'arrêter sur une défaite ! Vous aurez envie de relancer une partie dans la foulée !


Enfin, le jeu est très dynamique et fluide. Tout le monde joue en simultané et il n'y a donc pas de temps morts. Nous avons beaucoup aimé parier en bluffant nos adversaires dans des parties délirantes et pleines de retournements de situations grâce aux effets des mercenaires !



LES PETITS MOINS


Attention, ce jeu donne extrêmement faim de bonbons !



L'AVIS DES MOUTIKS


Soan : "Moi je veux y jouer avec des vrais bonbons ! Je n'aurais peut-être pas dû jouer tous mes boulets dès ma première charge !"


L'avis de Maman Moutik : Dès que Soan a découvert le pitch du jeu, le petit malin a voulu charger avec de vrais bonbons ! Pas bêtes le Moutik, tout est bon pour manger des friandises ! Nous avons tous beaucoup apprécié l'univers coloré et gourmand du jeu tout en prenant énormément de plaisir à combattre nos adversaires. Le jeu se révèle plus stratégique qu'il n'y paraît au premier abord tout en restant très accessible. Une belle découverte. Alors prêt à devenir le pus grand capitaine de l'archipel et à vous gaver de pièces en chocolat ?



6 vues0 commentaire