• Le Royaume des Moutiks

[ JEU DE RÔLE ] Trouilleville, Livre 1 : La Silencieuse



Cela fait quelques temps que nous parlont de tester des jeux de rôles, univers qui nous attire (j'aime énormément le podcast Game Of Rôles) et dont nous avions découvert un petit aperçu en jouant à "Alice is missing". Lors d'un festival de jeux sur la commune de Landerneau, nous avons pu nous entretenir avec un maître de jeu, Marc, qui avec sa passion nous a fait passer le cap de nous inscrire à une séance d'initiation. Verdict : on a kiffé et nous avons déjà hâte d'y retourner ! Mais en discutant avec lui, je lui ai demandé s'il y avait des jeux de rôles dédiés aux enfants et le constat a été que non !


Une ou deux semaines après, en scrollant sur Instagram, un post m'a sauté aux yeux. C'était l'éditeur Makaka (qu'on adore à la folie à la maison) qui nous présentait la sortie prochaine d'un jeu de rôles destiné aux enfants : Trouilleville ! Vous imaginez bien qu'on a fait la demande et nous avons eu la chance de le recevoir. Sitôt reçu, je me lançais dans la découverte de celui-ci et dès le lendemain, avec les Moutiks, nous vivions une superbe aventure aux pays des monstres.


Alors maintenant que vous avez découvert notre introduction, "Que faites-vous ?"



PRINCIPE DU JEU


Un jeu de rôle, c'est d'abord un univers retranscrit dans un livre dont le MJ (maître je jeu) va s'imprégner. Et Trouilleville est vraiment génial car il explique vraiment tout pas à pas. C'était donc idéal pour moi qui n'avait encore jamais pratiqué de jeu de rôle.


"Trouilleville est un jeu de rôle pour les enfants et pour toute la famille, où les monstres sont enfin les héros ! Petits joueurs, incarnez les créatures de votre choix et vivez des aventures fantastiques. Maître du jeu, en lecteur aguerri, accompagnez votre équipe dans l'univers insolite du village, guidé par l'auteur si vous le souhaitez. Grands joueurs, découvrez le monde secret des monstres et imaginez vos propres histoires. C'est parti pour des quêtes extraordinaires !"



Le livre débute par la carte de la Silencieuse la forêt qui entoure Trouilleville puis se compose de 5 chapitres :


- Chapitre 1 : L'invasion des bûcherons. C'est une histoire dont vous êtes le héros destinée au maître du jeu, ici appelé La Fossoyeuse. Cette aventure solo va lui permettre de s'imprégner de l'univers et s'inspirer de ce fonctionnement lorsqu'il animera les aventures. Il va choisir le monstre qu'il va incarner et munit de sa fiche, d'un stylo et d'au moins 5 dés à 6 faces, il va commencer sa lecture. Grâce à ce premier chapitre, la Fossoyeuse va comprendre comment mener des combats, utiliser ses objets, ses atouts et ses sortilèges et vite comprendre que chaque choix aura des conséquences bonnes ou mauvaises et que cela sera souvent déterminé par un jet de dé.


Dans ce premier chapitre, le but sera d'effrayer ou de faire partir les bûcherons aperçus à l'orée de la forêt avant que ceux-ci ne découvrent Trouilleville.


- Chapitre 2 : Dans cette section, nous allons en apprendre plus sur chaque famille de monstres afin de pouvoir créer son propre personnage par la suite. Pour une première aventure, il est conseillé de jouer avec les fiches personnage déjà créées.


Il y a 5 familles pour l'instant, mais les prochains livres ajouteront de nouvelles familles de monstres. Vous pouvez déjà jouer avec :

- Les golems : êtres créés par la magie des sorciers-savants de Shâmalank dans le seul but d'avoir des esclaves à leur service.

- Les profonds : créatures aquatiques vivants dans les océans, les rivières et les lacs, ils ressembles à des poissons, des crapauds et des pieuvres.

- Les savants fous : ce sont des scientifiques qui ont poussé un peu trop loin leurs expériences.

- Les sorcières : pratiquant une magie personnelle à elle même. Seules des filles peuvent devenir sorcières à la différence des magiciens qui peuvent être des hommes.

- Les vampires : ce sont des créatures de la nuit qui peuvent se transformer en chauves-souris, brume ou loup.



Pour créer son personnage toutes les données nécessaires sont disponibles dans ce chapitre. Il suffit de se munir d'une fiche personnage vierge, de choisir sa famille et de s'y référer.


Pour chaque famille, on retrouve une description générale. Ensuite, il faut partager ses 6 points de caractéristique entre :

- Le corps (rouge) qui représente sa force, son adresse et sa résistance physique.

- L'esprit (bleu) qui représente son intellect, sa déduction, sa précision et sa résistance mentale.

- La frayeur (vert) qui mesure sa capacité à effrayer et son charisme.


Selon la famille de monstre choisie, il faudra obligatoirement mettre un minimum de points pour certaines caractéristiques. Par exemple, le golem a minimum 2 points en caractéristique corps au départ. Une caractéristique indique le nombre de dés que le monstre lance pour réaliser un test.


Ensuite, le joueur note sa santé en indiquant dans le cœur la valeur de points de vie indiqué dans la description de sa famille.



Puis vient l'attribution des atouts (capacités et pouvoirs) et des sortilèges qui leur permettent de réaliser des actions spéciales. Chaque monstre débute avec 3 atouts choisis parmi la liste réservée à sa famille. Par exemple, le golem a le choix entre changeforme, régénération, argile de soin, langage de la nature, camouflage, survie, costaud, boules d'argiles, roulade et armure d'argile. Tout est très bien détaillé dans le livre.


Sur chaque descriptif de famille, on retrouve une étagère avec plusieurs objets. Avant de partir à l'aventure, un personnage peut en emporter 3 avec lui qui constitueront son équipement. A lui de les utiliser à bon escient. Par exemple, une lanterne peut servir à s'éclairer ou encore être brisée pour mettre le feu à un buisson de ronces...


Ensuite, il faut remplir la catégorie peur et faiblesse caractéristique à chaque monstre qui leur confère un désavantage. Par exemple, le vampire craint le soleil. Il n'est pas obligatoire de jouer avec cette règle.


Vient l'expérience. Au fur et à mesure de leurs aventures, les monstres vont pouvoir évoluer et gagner en expérience. La sorcière, à la différence de ses compagnons, va utiliser du mana pour utiliser ses pouvoirs. Il faudra donc les utiliser avec parcimonie.


Enfin, vient la partie créative. En effet, il va falloir trouver un nom à son personnage, le dessiner et lui créer une petite histoire en parlant de ses rêves, de ses objectifs, de ses amis...


Voilà, vous avez maintenant toutes les clés en main pour créer le personnage de vos rêves et partir à l'assaut de Trouilleville !



- Chapitre 3 : Règles du jeu. On y retrouve tout ce qui va servir à la Fossoyeuse pour que l'aventure soit fluide. Le rôle du maître du jeu n'est en aucun cas de mettre des bâtons dans les roues des joueurs, mais plutôt de garantir le bon déroulement du jeu et les règles vont l'aider à résoudre différentes situations.


Pour réussir une action, les monstres vont devoir réussir des tests en lançant des dés. Par exemple, pour fouiller un tas de gravats, le joueur va faire un test d'esprit (il a 3 en valeur pour cette caractéristique). La Fossoyeuse va déterminer la difficulté de l'action et va décider que pour réussir son test le joueur devra avoir 2 succès. Le monstre va donc lancer 3 dés et tenter d'avoir au moins 2 succès. Un résultat 1, 2 ou 3 sont des échecs. Un résultat 4 ou 5 sont des succès et un 6 est également un succès, mais en plus, il permet de relancer un dé.

Certaines actions difficiles peuvent être jouées en groupe. Si la Fossoyeuse est d'accord avec cela, les succès seront additionnés.


Evidemment, il y aura des conflits. Les joueurs auront la possibilité de se battre ou de tenter d'effrayer leurs adversaires avec des lancés de dés. Mais attention, les adversaires répliquent et peuvent eux même leur faire perdre des points de vie. Chaque adversaire a un mode de jeu spécifique et c'est la Fossoyeuse qui les incarnera. Ils peuvent aussi utiliser leur équipement ou des éléments du décor : par exemple, pousser un adversaire dans le feu de camps à proximité ou alors utiliser un miroir pour tenter d'aveugler son adversaire. Tout est envisageable.


La Silencieuse est le premier volume d'une saga. Il introduit une première aventure qui va proposer 3 quêtes, chacune composées de 2 chapitres, soit 1h30 à 2 heures de jeu. A la fin d'une aventure, un monstre va gagner en expérience et pouvoir modifier ses caractéristiques. Il pourra atteindre jusqu'au niveau 10. Une fois atteint ce niveau, on considérera que le monstre est devenu grand et effrayant et qu'il n'a plus rien à apprendre. Il sera temps pour le joueur de créer un nouveau personnage.


On retrouve ensuite des conseils pour la Fossoyeuse afin que son rôle de maître du jeu soit simple.



- Chapitre 4 : Le monde de Trouilleville va nous présenter différents quartiers ainsi que des habitants que vous pourriez rencontrer et affronter, et surtout, des idées de scénarios que vous pourrez créer vous-mêmes par la suite.


On y retrouve : - Le manoir qui est la demeure des savants fous.

- Les cryptes qui abritent la plupart des vampires de Trouilleville, mais aussi une petite ville souterraine constituée de boutiques, de cafés ou encore de musées.

- Le lac noir qui abrite les habitations des profonds. C'est un endroit très appréciée des monstres pour son ambiances humide et ses rives boueuses.

- La pyramide, lieu de vie des momies (oui je vous ai dit que de nouveaux monstres feraient leur apparition dans les prochains livres), elle est pleine de mystère.

- La grande rue : c'est la place centrale du cimetière et les 3 allées principales qui la rejoignent. C'est un lieu très vivant et cosmopolite. On y retrouve en outre la bibliothèque, la boutique du père Gloriot et le café des méduses volantes.

- La carrière d'obsidienne : exploitée à l'origine par les momies pour construire leur pyramide, elle a été laissée à l'abandon une fois leur œuvre finie. Depuis, les loups garous sont venus s'y installer.

- Les cabanes des sorcières qui sont construites entre ciel et terre afin de capter les flux de mana qui sont la source de leur pouvoir. Chacune reflète la personnalité de sa propriétaire.

- La colline Barboulas qui est en fait le grand ancien des golems.

- Le puits blablateur : se met à parler dès qu'on entre dans sa clairière. Contre une offrande, il répond aux questions, mais attention, celles-ci sont parfois trompeuses.

- La silencieuse : c'est la forêt qui entoure Trouilleville. Elle est réputée hantée et maudite, mais les monstres y ont trouvé un havre de paix. Attention cependant à ce qui se cache dans les bois sombres et qui ne semble pas amical, même pour les monstres.


Voilà de quoi bien vous éclater !



- Chapitre 5 : Fracas chez Baba Yaga. C'est ici qu'on entre dans le vif du sujet et que l'on commence l'aventure. Je ne vous spoilerais pas (même si chaque aventure sera unique en fonction des joueurs) mais en gros, vous vous rendez chez la sorcière Baba Yaga afin de l'aider à préparer ses potions magiques. Cependant, cela ne se passe pas comme prévu et tous les habitants de Trouilleville sont changés en pierre. Vous aurez alors pour mission d'aller explorer les environs à la recherche de 3 ingrédients pour préparer un antidote.


L'aventure est composée d'un chapitre d'introduction et de 3 quêtes (elles-mêmes divisées en 2 chapitres chacune) et d'un chapitre de conclusion.



Suite à l'aventure, vous trouvez 5 fiches monstres déjà créées pour vous (Rose la vampire, Capucine la sorcière, Alice la savante folle, Bergamote le profond et Silence le golem de terre) et d'une fiche monstre vierge. Vous pouvez retrouver toutes ses pages à imprimer sur le site Makaka dans la rubrique goodies.


Avec ça vous avez toutes les clés en mains pour vivre une véritable épopée !



POUR QUI ?


"Trouilleville" est un jeu de rôle pour les enfants et toutes la famille à partir de 7 ans (ou même avant). Il est disponible sur le site de Makaka au prix de 25 euros.



LES PETITS PLUS


Si je n'avais qu'une seule chose à vous dire, c'est de foncer au plus vite découvrir Trouilleville ! Que vous soyez déjà adeptes des jeux de rôle, novice comme nous, mais intéressé par l'univers, ou même pas du tout attiré car vous avez des préjugés tel que "c'est pour les geeks et les hasbeen" (d'ailleurs si vous pensez cela, je vous assure que vous faîtes fausse route !).


C'est une nouvelle façon de jouer qui nous a conquis, et je ne parle pas que des Mamans Moutiks mais également des Moutiks eux- mêmes. Nous avons commencé l'aventure et ils se sont immergés instantanément dans leurs personnages. Tout est fluide et ils ont compris tout de suite les mécanismes de jeu. Et autant vous dire qu'il excellent dans les jeux où l'imagination est la base !



Je leur ai proposé à plusieurs reprises s'ils voulaient faire une pause et qu'on reprenne plus tard, mais à chaque fois cela a été un grand NON horrifié. D'ailleurs, ils auraient aimé enchaîner directement sur une nouvelle aventure ! A moi de bosser pour leur créer des nouvelles missions avec les éléments donnés dans le livre, car tout est fait pour que vous deveniez un vrai maître du jeu sans prise de tête. Moi qui n'avais aucune expérience n'ai eu aucun mal à guider nos petits monstres. Maître de jeu est quelque chose qui m'a toujours impressionné. C'est fou la capacité qu'ils ont à rebondir immédiatement sur chaque situation ou proposition faite par les joueurs même lorsque ça sort du scénario initial ! Lorsque nous avons nous même fait un jeu de rôle, j'en ai fait part à notre MJ qui nous a avoué que cela se travaillait avec le temps et l'expérience.


Vous aurez pu le constater au travers de la présentation, le livre est super complet et dites vous que j'ai essayé de synthétiser au maximum. Il nous apprend à créer nos propres aventures et un livre peut donc nous permettre de vivre une multitudes d'expédition et de destinées. En plus, de ça, le livre est vraiment magnifique ! Les illustrations sont à tomber avec ses petits monstres attachants au premier regard.



Soan n'a qu'une hâte, c'est de créer son propre personnage ! Plus il en découvrait sur les atouts de chaque perso, plus il s'enflammait ! Alors autant vous dire que je ne le retenais plus ! Quand je lui ait appris qu'il y aurait des nouveaux monstres dans les prochains livre, il s'imaginait déjà être un fantôme ou un loup garou, et pourquoi pas un dragon. L'univers n'aurait pas pu être mieux trouvé pour des enfants.


D'ailleurs, petit détail, les enfants adorent avoir un accessoire en relation avec leur personnage comme une cape pour un vampire, une baguette pour la sorcière. Cela rend l'immersion encore plus intense.


Enfin, les Moutiks m'ont bluffée dans leurs choix. Ils ont su utiliser les bons objets au bon moment, ont été curieux de fouiller là où il y avait des choses à trouver. Ils avaient toujours une réponse à la question "Et maintenant, que faites-vous ?". Je trouve que les jeux de rôle leurs apportent un terrain de jeu illimité et une ouverture d'esprit agréable à voir et qu'il faut continuer à alimenter.



LES PETITS MOINS


Il n'y en a aucun. Nous avons découvert une nouvelle forme de jeu où nous pouvons nous éclater sans limite, si ce n'est de la malchance au jet de dés :)



L'AVIS DES MOUTIKS


Lindsay : "Moi j'étais Rose la vampire ! Ce que j'ai préféré, c'était de me transformer en vampire pour aller chez Baba Yaga alors que Soan il a eu du mal à grimper en haut de la maison. Par contre, j'aimerais bien garder pour toujours les objets et ne pas avoir à les utiliser ou en avoir plein de nouveaux."



Soan : "Wahou, c'était trop cool ! La prochaine fois, on fait notre propre personnage ! J'ai hâte de voir les prochaines aventures ! Mais en attendant, tu peux nous en créer ? Dans la pyramide ça serait trop cool ! Ou alors, on peut refaire l'aventure qu'on a déjà faite ?! Je peux venir avec toi faire la soirée jeu de rôle ??? S'il te plaiiiiiiiiiiit !"



L'avis de Maman Moutik : Vous l'aurez compris, nous avons adoré, et c'est clair et net, je pense que nous aurons toute la collection des livres Trouilleville car ça a été un coup de cœur familial ! Je me suis glissée dans la peau d'un maître de jeu sans aucune difficulté alors que c'est un rôle qui m'impressionnait énormément. Le livre vous guide tout du long et vous donne de superbes pistes pour créer vous-mêmes vos propre aventures. Avec un peu d'imagination, vous en avez pour des heures et des heures de jeu !


Depuis, nous avons pu découvrir une vraie partie de jeu de rôle lors d'un one shot auprès d'un maître de jeu passionné et d'autres joueurs connaisseurs. Nous avons passé un super moment et nous vous encourageons vivement à en tester un par vous-mêmes. C'est immersif, convivial et nous avons beaucoup rit. De plus, il existe tellement d'univers et de thématiques que vous serez obligés de trouver votre bonheur, entre les mondes futuristes, héroïco fantastiques, l'univers de Lovecraft ou encore vous glisser dans la peau d'un chat... Nous, nous avons incarné des anges et ne pensez pas que les anges sont tout blanc... Vous avez déjà vu vous un ange faire du flamenco en talon aiguille sur le dos de sa victime afin de briser sa colonne vertébrale ? Mais je vous rassure, hormis cette petite parenthèse, Trouilleville est bien plus adaptée à nos têtes blondes !



126 vues