top of page

[ JEU ÉDUCATIF ] La Montagne de la Confiance



Lorsqu'on nous demande une marque de jeux éducatifs, la première qui nous vient à l'esprit est incontestablement Placote. Nous ne la connaissions pas il y a 3 ans, mais depuis la découverte de leurs premiers jeux, nous vous les conseillons les yeux fermés. Tous les jeux de leur gamme que nous avons découvert à la maison ont remporté un franc succès et nous les remercions de nous avoir accordé leur confiance une fois de plus pour vous faire découvrir d'autres jeux.


Aujourd'hui, c'est une jeu sur la confiance en soi, "La Montagne de la Confiance", que nous allons vous présenter dans lequel l'accent sera mis sur les habiletés sociales. Vous allez découvrir plein de choses sur vos enfants et eux sur vous.



PRINCIPE DU JEU


"Viens en aide à Kili le yéti qui vit au sommet de la montagne afin qu'il retrouve sa confiance en lui. Escalade la montagne, réponds à des questions pour l'aider et va le rejoindre. Attention de ne pas glisser en chemin !


"La Montagne de la Confiance" est conçu pour aider les jeunes de 7 à 11 ans à réfléchir aux différentes composantes de l'estime de soi, c'est-à-dire le sentiment de sécurité, la connaissance de soi, le sentiment d'appartenance et le sentiment de compétence. Ils sont appelés à répondre à des questions qui les concernent en faisant le parallèle avec le vécu du yéti."



La boîte de jeu comprend :

- 1 plateau de jeu à assembler pour former une montagne

- 100 cartes questions divisées et 4 catégories (connaissance de soi, sentiment de compétence, sentiment d'appartenance et sentiment de sécurité)

- 5 pions Yéti

- 1 dé

- 1 guide d'accompagnement.



On commence par assembler la montagne, rien de bien sorcier et tout est détaillé sur la règle. Puis chaque joueur choisit son yéti et le place prêt de la première case du parcours. Le pion Kili, le yéti qui a perdu confiance en lui, lui est placé en haut de la montagne. Les cartes questions sont quant à elles placées face cachée sur la table en 4 groupes distincts.


C'est le joueur le plus jeune qui commence. Il va lancer le dé et avancer d'autant de cases qu'indiqué. Puis il prend la première carte de la couleur représentée, lit à voix haute la question et y répond. Si un joueur a du mal à répondre à la question, un adulte ou d'autres joueurs peuvent l'aider.


Puis c'est au tour du joueur suivant et ainsi de suite jusqu'à ce qu'un yéti atteigne la grotte de Kili. Le premier joueur à le rencontrer gagne la partie.



A savoir que si un joueur doit passer par dessus un autre yéti, il compte la case de l'autre yéti comme un déplacement et que s'il doit terminer son chemin sur une case déjà occupée, il finit sur la case d'après.


Enfin, si un joueur s'arrête sur une case glissante d'un palier, il doit poser son pion sur les cases 5 ou 23 selon le cas, puis il prend une carte correspondant à la couleur de la case glissante.



POUR QUI ?


"La Montagne de la Confiance" est un jeu pour 2 à 4 joueurs, à partir de 7 ans, pour des parties d'environ 30 minutes.


Il est disponible au prix de 35,90 euros sur ma e-boutique Oika Oika.



LES PETITS PLUS


Tout d'abord, commençons par le début : la confiance en soi peut être définie comme le jugement de sa valeur personnelle. Elle permet de mieux s'accepter comme être humain qui fait assurément des erreurs et est très importante à construire chez l'enfant puisqu'elle l'aide à faire face à l'adversité. Elle se développe dès la naissance, notamment avec les interactions que l'enfant a avec ses parents et se poursuit tout au long de la vie.



Ce jeu va permettre de développer l'estime de soi de l'enfant en l'incitant à réfléchir à ses forces et à ses défis dans un contexte de jeu qui favorise les échanges structurés. C'est vrai que les enfants vont se livrer plus facilement car ici, c'est un jeu, et ils ne se sentent pas questionnés par leurs parents pour avoir des infos qu'il ne veulent pas donner.



L'échange est très intéressant des deux côtés. L'enfant se confie plus facilement et aborde des sujets qu'il n'aurait peut-être pas évoqué en temps normal. Ici, j'ai appris le surnom qui avait été donné à Soan et la façon dont lui le ressentait.


Mais c'est bénéfique aussi pour les enfants d'entendre leurs parents se confier. Par exemple, sur la carte du calme, cela m'a permis d'expliquer pourquoi il m'arrivait de perdre mon calme et de crier (oui oui, je suis humaine et mes enfants sont bien des enfants, donc cela m'arrive de péter un câble :)). J'ai trouvé cet échange enrichissant pour tout le monde et moi-même qui ai du mal à dire ce que je ressens, cela a été un exercice bien plus facile car le cadre si prêtait. Tout le monde était calme et dans un mood d'échange et de partage.



De plus, une fois encore, le matériel du jeu est de superbe qualité avec des cartes plastifiées qui ne se déchirent et ne s'abîment pas. Du carton épais et des illustrations vives et attrayantes avec un décor tout en hauteur et en symbolique que l'on aime sortir.


Moi, mes enfants, quand ont leurs parle d'un jeu où ils vont devoir parler d'eux, en général ils fuient. Je comprends, je suis du même genre. Mais ici, le matériel fait qu'ils sont attirés et qu'ils veulent le découvrir. Puis une fois lancés, ils ne veulent pas s'arrêter car bien évidemment, tout le monde veut être le premier à réconforter Kili. Et c'est bien drôle de voir les yetis glisser sur le verglas.


Pour moi, "La Montagne de la Confiance" est donc un chouette jeu et support qui peut favoriser le dialogue et être la porte ouverte pour aborder un sujet tabous ou sensibles (harcèlement, colère, racisme, tristesse, mal être...) mais aussi parler de choses que l'on aime, qui nous font rire, qui nous grandissent... Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse et cela permet de rebondir sur d'autres sujets, d'écouter, de pouvoir réconforter. Le jeu ne met jamais en difficulté et l'adulte est là pour aider l'enfant à formuler ses réponses en reformulant la question ou en donnant des pistes de réponses. Et si vraiment l'enfant ne veut pas répondre, on passe à autre chose. Bref que du positif.


Enfin, une fois de plus, Placote nous livre le jeu avec un livret éducatif plein de conseils.



LES PETITS MOINS


Evidemment, il faut que l'enfant soit assez à l'aise pour parler.



L'AVIS DES MOUTIKS


Lindsay : "Il est trop beau ! J'adore la grande montagne, et j'ai ma Yéti préférée. C'est pas toujours facile de répondre aux questions. Tu sais, moi j'aime pas trop parler de moi."



Soan : "J'aime bien le décor. Moi non plus c'est pas le genre de jeu que j'aime beaucoup, c'est pas facile de parler de soi, mais j'ai bien aimé. C'est rigolo de voir ce que vous pensez aussi. On n'a pas l'impression que vous avez peur de certains trucs, et pourtant si. Par contre, moi je préfère quand c'est toi qui retombe en bas de la montagne parce que tu as glissé sur le verglas."


L'avis de Maman Moutik : "La Montagne de la Confiance" est un jeu qui va permettre d'ouvrir le dialogue autour d'un moment d'écoute et de partage. C'est un chouette outil pour amorcer certains sujets, mettre le doigt sur un problème, réconforter, booster l'estime de soi et tout plein d'autres choses. Il a tout autant sa place dans une salle de classe, chez un professionnel de l'enfance, qu'à la maison. Je le conseille fortement. En tout cas, ici, ça a même donné envie à Aaron de participer.



Comments


bottom of page